Archives mensuelles : janvier 2019

Trois charmants petits couples havanais

Trois charmants petits couples havanais nous font le plaisir de leur visite aujourd’hui, par toile interposée.

Commençons par Easy et Happy! Deux petites Havanaises vivant sous le même toit tellement candides sur la photo ci-dessous.
Easy est âgée de quatre mois et demi, et est l’une des filles de Lutine et de Jazz.
Sa grande soeur de coeur Happy va sur ses cinq ans, et est l’une des filles de Barbie et de Pato.

Le deuxième petit couple havanais à nous visiter, c’est Bubbles et Biscotte. Eux aussi vivent au sein de la même famille. Une famille au grand coeur et pleine de respect pour ces petits compagnons.
Bubbles est l’un des frères d’Easy (en photo ci-dessus).
Quant à Biscotte vue de profil sur l’image ci-dessous, elle est l’une des filles d’Aïcha et de Gauguin.
Très touchante, cette photo démontrant la confiance de Bubbles dans sa grande soeur de coeur!

Le troisième petit couple havanais nous visitant ce jour, est composé de Brindille (à la robe claire) et de Copain, à la robe black and silver.
Ces deux petits Havanais ne vivent pas sous le même toit. C’est Brindille qui a accueilli son neveu Copain auprès d’elle pour quelques jours. Ce n’est pas une première d’ailleurs! J’ai arrêté de compter le nombre de Havanais nés à la vie est belle qui ont eu la chance d’être accueillis chez Brindille et sa maîtresse durant l’absence de leurs maîtres. Un accueil tellement chaleureux du reste, qu’ils en oublient de s’ennuyer de leurs maîtres!

Voici Copain et Brindille de plus près :

Bahia et Daya

Bahia et Daya sont deux petites lutinettes à la robe foncée. Celle de Bahia est d’un noir profond, alors que Daya a hérité du gène éclaircissant de sa maman Aïcha.
Bahia a onze mois bien sonnés. Elle fêtera sous peu son année de vie. Elle est l’une des “neuftuplés” d’Opale et de Jazz.
Daya quant à elle est l’une des fillettes d’Aïcha et de Gauguin. Elle atteindra ses neuf ans en mai prochain.

Bahia et Daya sont en photos ci-dessous dans des contextes très différents. Tant les photos de Bahia dans son intérieur, que celles de Daya folle de joie dans cette nature si magnifiquement hivernale, sont très belles.
Merci aux maîtresses respectives de ces deux petites chéries de partager si joliment leurs petites protégées!

Des bébés havanais en gestation

Des bébés havanais en gestation : voilà ce qu’Eole et Ondine cachent dans leur joli bedon.
Ces futurs poupons seront frères et soeurs par leur papa commun : Jazz! Et ils seront cousins par leurs mamans Elle et Ondine, qui sont demi-soeurs.

Nous nous réjouissons d’accueillir ces poupons à la vie est belle, à la mi-mars environ.

Eole, fille d’Hélys et de Kenzo, vivra sa deuxième maternité. Sa première portée étant née en octobre 2017 : https://havanais.org/les-portees-deole/

Quant à Ondine, fille de Lutine et de Kenzo, elle deviendra maman pour la première fois. Je me réjouis beaucoup de découvrir cette joyeuse et câline petite lutinette en maman!

Ci-dessous, deux montages-photos de ces deux couples de parents, en devenir, ou en redevenir.

Un petit bichon de bientôt huit mois

Un petit bichon de bientôt huit mois : c’est de notre Odilon qu’il s’agit!
A bientôt huit mois, Odilon a achevé sa croissance osseuse. Son poitrail va encore s’éclater; il va se muscler davantage. Mais grosso modo, il a atteint sa taille adulte.
Il a appris à lever sa patte bien bien haut quand il souhaite marquer son passage à tel ou tel endroit, entre autres à la suite des autres gars de sa meute.
il distingue très bien aussi les odeurs parfois alléchantes de ces dames, sur lesquelles il s’empresse évidemment d’apposer sa signature.
Son apparence est encore celle d’un gros bébé, mais au fil des mois, le p’tit gars a bien mûri, et fait preuve de discernement dans bien des domaines.
Le voici en images, avec sa bouille de gros nounous trop craquant :

Divers petits Bichons câlins et mignons

Divers petits Bichons câlins et mignons, répondant aux doux prénoms d’Havane, d’Oskar, de Brindille, de Bubbles et de Haïko, en images ci-après.

Havane et Oskar sont frères, et aussi contrastés que leur maman et leur papa : Barbie et Jazz! Hier, ils fêtaient leurs sept ans d’existence, comme Bahia, Baila, Plume et Horus.
Oskar et Havane, deux frères vivant sous le même toit depuis leur naissance. D’abord, durant une dizaine de semaines à la vie est belle, puis au sein de leur famille adoptive.

Une jolie image à présent, que l’on pourrait intituler “comme chien et chat”, dans un sens tout autre que celui qu’évoque cette expression. Il s’agit de Brindille, et de son compagnon de vie Plume, un superbe félin.

Divers petits Bichons câlins et mignons

Un autre petit bichon câlin et mignon nous fait le plaisir de contempler sa frimousse. Il s’agit de Bubbles, fiston de Lutine et de Jazz.

Et pour terminer en beauté, un beau montage-photos du cher ami Haïko, fils de de Jade et de Kenzo.

Quand la neige s’invite à la vie est belle

Quand la neige s’invite à la vie est belle, alors, les lutins sont encore plus en joie que d’habitude!
La neige, cet élément froid, blanc et mouillé, réjouit même les aînés.
La neige les fait bouger, courir, sauter. Donc, pas question d’avoir froid aussi longtemps qu’on est en mouvement. Par contre,  quand une quantité de neige poudreuse s’agrippe au bedon et aux pattes de nos bichons, leur course devient nettement moins aisée, et il s’agit d’aller les désencombrer avec de l’eau tiède. Un petit séchage au moyen d’un linge éponge, et c’est reparti de plus belle. Qui dit neige, dit aussi peignage régulier, puisque l’humidité a tendance à feutrer le poil de nos bichons.
La neige s’est invitée à la vie est belle aujourd’hui, et la joie a été de la partie : les photos ci-dessous le démontrent joliment. Vive la neige et les petits bichons : la vie est belle quand cette dernière s’invite parmi eux!

Deux petites Havanaises bien contrastées

Deux petites Havanaises bien contrastées : voilà ce que sont Aurore et Ginger.
Leur robe est contrastée, puisque celle d’Aurore est noir profond, alors que la robe de Ginger est avant tout blanche.
Leur âge est contrasté aussi, puisqu’elles atteindront au mois de février, douze ans pour Aurore, et une année pour Ginger.

Arrêtons-nous quelque peu sur ces belles petites dames havanaises :

Aurore est la soeur de notre petite Aïcha. Elle est donc l’une des filles de notre chère Melody. Elle est même issue de la toute première portée née à la vie est belle.
La belle Aurore, comme on aimait à l’appeler, me fait beaucoup penser à sa maman. Et ça fait chaud au coeur de revoir, par photo interposée, cette petite chérie!

Quant à Ginger, nous la connaissons bien, puisque sa maîtresse nous a gâtés en images d’elle depuis son départ de la vie est belle.

Je t’aime

Je t’aime, tu m’aimes, on s’aime : voilà ce que se diraient probablement Ondine et Odilon s’ils s’exprimaient au  moyen de mots humains. Mais voilà! Ils ne s’embarrassent pas de mots humains, eux, pour communiquer. Il y a tellement d’autres moyens de se comprendre! Peut-être d’ailleurs, en fait, que les humains, avec tous les moyens de communication qui sont les leurs, sont les plus handicapés sur terre en matière de communication!?… Je crois que je ne suis pas loin de le croire!

Une chose dont je suis certaine, en tout cas, c’est que sans mots, nos petits lutins sont les rois de la communication. Et leurs sens sont essentiels dans ce domaine, bien évidemment. Ces sens, dont certains – en particulier l’odorat et l’ouïe – sont tellement plus développés que les nôtres. On pourrait imaginer qu’à force d’en faire bon usage, ils les ont perfectionnés. Et que l’humain, à force de les négliger, ne les a qu’appauvris. Ces propos n’engagent que moi et sont juste une supposition.

Je t’aime : un titre d’article inspiré par ces jolies images avec Ondine et Odilon comme petits acteurs :

Le regard d’Ondine

Le regard d’Ondine, j’aime l’observer, en particulier quand celle-ci nargue ses congénères.
Il suffit qu’elle ait un bout d’os, un bâton ou un quelconque jouet dans la gueule, pour qu’Ondine se mette à gambader joyeusement. Du coin de l’oeil, elle guette celui qui repérera ses cabrioles. Et alors, ses postures seront d’autant plus démonstratives de ses intentions, et son regard toujours plus espiègle.

En images, ça donne ceci :

Ondine, une petite bonne femme malicieuse, et si attachante par sa joie de vivre et sa gentillesse.
Le regard d’Ondine peut aussi se faire de velours. Mais la petite flamme qui pétille dans ce regard est toujours là, exprimant l’espièglerie de cette si chouette petite compagne de vie.

Ils sont nés à Neuchâtel

Ils sont nés à Neuchâtel, à l’élevage de la vie est belle plus précisément.
Ils se prénomment Tao, Mia, Jeddah, Pato.
Ils sont les enfants de Lutine, d’Hélys, de Barbie, de Jade. De Kenzo, de Jazz, de Pato.
Leurs robes sont tantôt black and silver, tantôt noires, crème, grise.
On fond devant la candeur de leurs regards, ces regards où transparaissent tant d’amour, de gentillesse, de fidélité.

En matière de regard, il vaut la peine de prendre le temps de s’arrêter devant celui de Tao, un petit Havanais que j’ai eu le privilège de revoir, et qui laisse un souvenir si tendre dans mon coeur! Tao, pour moi, c’est un petit coeur sur pattes!

Mia, fille d’Hélys et de Jazz, était en vacances de ski avec sa famille. Une famille bien organisée qui a assuré une présence constante auprès de Mia, pendant que le reste de la troupe était au ski. Mia a appris à rester seule dans sa maison. Mais le chalet de vacances, ce n’est pas la maison!

Jeddah : sa maman est Barbie et son papa Pato. Papa que Jeddah a eu l’occasion de rencontrer.
Jeddah vit en compagnie de Tornade le chat. La cohabitation semble pacifique au vu des photos ci-dessous. Et puis, Jeddah semble même apprécier la compagnie des pigeons, ou tout au moins, du pigeon!
Associons les photos de papa Pato à celles de sa fille Jeddah. Un Pato qui a profité de vacances en Italie avec ses maîtres, et qui a retrouvé avec bonheur sa maison, en toute détente!