La meute de la vie est belle s’est agrandie!

La meute de la vie est belle s’est agrandie!
En effet, après 56 jours de gestation, Lutine a semblé pressée de découvrir les petits gymnastes qui s’entraînaient intensivement dans son bedon tout rond.
A présent, cinq petits lutins passent leurs journées à téter goulûment le lait de maman Lulu.

Nos petits quintuplés sont nés dans la nuit du 26 au 27 juin. Les deux fillettes de la troupe sont respectivement fauve clair et fauve charbonné. Les frangins sont crème pour deux d’entre eux, et blanc-noir comme maman Lutine pour le troisième.
Leurs poids se situent entre 140 et 190 gr.

La petite famille nouvellement arrivée se porte bien. Les bébés ont pour seule préoccupation se nourrir et dormir.
Maman Lutine, elle, a le ventre plat, les tétines gonflées de lait. Et bien à faire à s’occuper de ses vigoureux petits gymnastes, à présent à portée de pattes!

Quant à moi, je suis heureuse de pouvoir accompagner ces nouvelles petites vies durant les semaines qu’elles passeront à la vie est belle. Je me réjouis de découvrir ces petites personnes au fil du temps. De suivre tant leur évolution physique que leurs personnalités respectives. Youpie, et merci!

La meute de la vie est belle s'est agrandie, bichons havanais

Maman Lutine et ses quintuplés

 

Chanel et Charly

Chanel et Charly ont en commun… les trois premières lettres de leurs prénoms; et leur papa : Jazz!
Chanel et Charly sont des petits Havanais pleins de vie, comblés au sein de leurs foyers respectifs, au sein desquels ils sont pleinement respectés en tant que petits chiens de compagnie.
Si Chanel est âgée de quatorze mois et a pour maman Lutine, Charly, lui, va avoir sept mois dans quelques jours et est fils d’Opale. Il est aussi frère de Cooper évoqué dans l’article précédent de ce blog.
Ci-dessous, une photo de la superbe petite Chanel, et quelques photos du beau Charly.

Deux jolis noirauds

Deux jolis noirauds nés à la vie est belle, en images aujourd’hui!

Il y a le petit Cooper, qui atteint d’ici quelques jours ses sept mois. Un ravissant « nounours » noir, au poitrail blanc contrastant si joliment avec le reste de sa robe. Cooper profite aussi bien que les humains de sa meute, des jolis et confortables sièges mis à disposition de la famille. Youpie! La vie est belle, pour ce gentil ourson, fils d’Opale et de Jazz.

Il y a aussi Biscotte, bientôt six ans, fille d’Aïcha et de Gauguin. Biscotte partage sa vie avec Hyoshina, une petite Havanaise de l’élevage du Printemps des Olivets.
Biscotte, que je qualifierais de petite balle magique, tant elle est capable de rebondir sur place, comme si elle était montée sur ressorts.
Biscotte pratique du dog dancing avec sa maîtresse, et est d’ailleurs en représentation ce jour. Impressionnant ce qu’un petit chien est capable de mémoriser et d’exécuter quand il est bien dirigé! Et si jolie, la complicité existant entre Biscotte et sa maîtresse!

La gestation de Lutine

La gestation de Lutine touche tantôt à son terme, alors que du côté des chatons âgés de huit jours, on commence à découvrir des regards tout neufs posés sur le monde. Je ne m’attendais pas du tout à ce que ces petits êtres découvrent la vue si jeunes! Il sera intéressant d’observer si leur développement général est plus rapide que celui des chiots.

Et notre Lulu, alors? Notre chère petite Lutine, après son rendez-vous galant avec Kenzo, s’est très vite montrée très câline, demandant d’être portée, câlinée, bien plus qu’à son habitude. Son appétit est devenu capricieux.  Et, après avoir perdu quelques centaines de grammes, Lutine a entamé une prise pondérale assez régulière. Cette semaine de canicules a été plus éprouvante pour elle que pour le reste de la meute, bien entendu. Vivement que notre Lulu soit délivrée de son bedon bien rond, et que nous découvrions avec elle les joyeux petits gymnastes qui s’y défoulent vigoureusement!

La gestation de Lutine, bichon havanais à l'élevage à la vie est belle

Lutine, abritant une troupe de joyeux petits gymnastes

La gestation de Lutine

Huit jours de vie et des regards tout neufs!

Quand Cerise joue

Quand Cerise joue avec une…cerise!…
Je mangeais des cerises attablée à la cuisine, lorsque Cerise me rejoignit sur cette même table (eh oui, c’est ainsi : nos chats sont admis à table lorsqu’on mange!). Intriguée par ces belles cerises bien rondes, bien croquantes et bien brillantes, Cerise, délicatement, au moyen de sa patte, en sortit une de son récipient. Observant cette scène silencieuse, je réalisai soudain que ses deux actrices principales portaient le même nom. Juste une petite majuscule de différence!

Quand Cerise joue avec une cerise

Quand Cerise joue avec cerise…

La seconde partie de cet article pourrait s’intituler « Quand Kea estime que ses chatons ont trop chaud… »
Que se passe-t-il donc quand Kea estime que ses chatons d’une semaine souffrent du chaud? Eh bien, en rentrant dans la chambre de la petite famille, au petit matin, je découvre à même le sol, un petit tas de chatons profondément endormis! Et l’évidence me saute aux yeux, à moi qui croyais que ces températures leur convenaient tout à fait. Mais nooooon, pour eux aussi, il fait bien trop chaud! Je débarrasse donc leur petit nid sécurisé du chaud tapis qui en couvrait le fond, et le remplace par une couverture plus légère qui devrait faire l’affaire. Enfin, je l’espère! Mais pas d’inquiétude à avoir : les petits quadruplés se portent à merveille. J’ai même découvert ce matin des petits yeux entrouverts. Une ébauche de regard tout neuf! Magique!

Quand Cerise joue et quand Kea estime que ses chatons ont trop chaud

Méli-mélo de chatons à même le sol!

 

Par météo caniculaire

Par météo caniculaire, que peut-on bien faire à la vie est belle?
Par météo caniculaire, à l’élevage de bichons havanais à la vie est belle, la gent canine et féline recherche la fraîcheur. Où la trouve-t-on, cette fraîcheur? On la trouve dans la maison, avec la précieuse collaboration de l’ami « ventilo »!
Quand il s’agit de sortir au jardin pour se soulager, aux heures les plus chaudes de la journée, maman Isabelle gicle ses petits protégés à l’aide du jet, histoire de leur faire mieux tolérer les brusques contrastes de température entre l’intérieur et l’extérieur.
Notre brave Lutine, en fin de gestation, est celle qui souffre le plus des températures actuelles. Melody, avec son coeur affaibli, est ménagée un maximum et s’en sort mieux qu’imaginé.
Quant à la gent féline, elle non plus ne recherche pas de telles températures, et squatte plus volontiers l’intérieur que l’extérieur aux heures les plus chaudes de la journée. Les petits chatons, eux, dans leur nid douillet, n’ont besoin ni de coussin chauffant, ni de chauffage supplémentaire. Tout est bien ainsi pour eux.

Par météo caniculaire à l'élevage de bichons havanais à la vie est belle

On se repose au frais!

Par météo caniculaire à l'élevage de bichons havanais à la vie est belle

Kea et ses chatons tout à leur aise!

C’est l’été!

C’est l’été !
La ronde des saisons n’en finit pas de tourner. Ces saisons parées de couleurs si diverses que je définirais de manière plus précise pour certaines que pour d’autres.
Je verrais le vert tendre pour le printemps. Et le champ de couleurs me semble plus vaste pour l’été : le jaune du soleil, des épis de céréales arrivés à maturité; le bleu d’un beau ciel estival, d’une étendue d’eau sous un ciel serein; mais aussi toutes les couleurs des divers fruits légumes que cette saison nous offre. Alors on dira que l’été est la saison de toutes les couleurs. Et sur mon site, j’ai choisi de représenter l’été comme vous le voyez. Ca me plaît bien ! Je représenterais l’automne en brun rouille. Le blanc, bleu pâle ou même gris, je les choisirais pour l’hiver.

On pourrait aussi voir les saisons comme les diverses tranches d’âge d’une vie : le printemps représenterait la naissance l’enfance l’adolescence ; l’été la jeunesse de l’âge adulte ; l’automne la maturité de l’âge adulte avec ce feu d’artifice de couleurs flamboyantes ; et l’hiver la vieillesse et la mort.

J’ai représenté cela en images ci-dessous!

C’est l’été! Profitons-en pleinement! Et pourvu qu’il ne soit pas trop caniculaire, parce que nos lutins souffrent des canicules!

C'est l'été!

Les saisons dans la nature

C'est l'été!

Les saisons vues comme les différentes tranches d’âge d’une vie

Félins, fleurs, et même chien!

Félins, fleurs, et même chien!…

Non, non, je ne m’égare pas! A la vie est belle est toujours un élevage de bichon havanais. Mais chats et flore ont toujours aussi agrémenté les pages de ce site. Et ils continueront de le faire.

D’ici quelques jours, les chiots de Lutine et de Kenzo auront eux aussi la vedette. Je m’en réjouis beaucoup. Mais je suis aussi admirative d’un chiot que d’un chaton. De leur développement extraordinaire durant leurs premières semaines de vie. Et le fait d’avoir les deux simultanément avec des âges presque identiques va d’autant plus attiser mon intérêt, mon observation de l’évolution des uns et des autres.

Nous disions donc félins, fleurs… Notre propriété n’est pas grande, mais suffisamment pour nous faire apprécier une belle diversité de fleurs, dont j’ignore bien souvent les noms, mais que j’admire beaucoup. La diversité de la nature environnante, ne serait-ce que sur une petite surface, est juste époustouflante. Et nul ne m’empêchera de croire qu’il faut une dose inimaginable de foi pour être athée!

Nous disions félins, fleurs, et même chien! Oui, je suis fan de ces deux photos de Jazz et de Corsaire, réunis sur la table de toilettage. Jazz, je l’y ai porté, bien entendu. Mais Corsaire est toujours tellement en attente de proximité physique, qu’il est venu, comme bien souvent, se coller à Jazz sur la table. Ainsi, à tour de rôle, chacun a reçu son coup de peigne! Tellement chou, ce Corsaire!

Les uns et les autres

Les uns et les autres, à la vie est belle, font leur petit bonhomme de chemin. Chacun à son rythme. Chacun selon son âge, ses facultés, sa santé, sa situation.

Ainsi, notre petite Lutine vit à un autre rythme que celui qu’elle adopte habituellement. Alors que ses bébés sont en train de parfaire leur petite beauté dans le joli bedon de maman Lulu, cette dernière se repose beaucoup, gardant ses forces pour la grande et belle tâche qui l’attend  (qu’elle vit en partie déjà avec ses bébés in utero) : celle de maman!
Et puis, il y a bien sûr cette chère Opale, toujours si proche de sa complice Lutine, y compris en ce qui concerne le rythme de leurs chaleurs. Opale qui, lorsqu’elle n’attend pas de bébés à la suite de ses chaleurs, produit du lait malgré tout, elle qui se royaume de façon inégalable à chaque fois qu’elle est maman. Alors, bien sûr que lorsqu’Opale fait une grossesse nerveuse, elle vit au rythme d’une petite maman en devenir : un rythme lent!

Il y a aussi nos petits locataires félins – maman Kea et ses quadruplés – qui vivent au rythme des tétées, des soins, et de leurs nombreuses siestes. Là aussi, un rythme paisible, avec des chatons aux sens encore limités pour quelque temps.

Les uns et les autres

Chaton de trois jours

Il y a notre chère Melody, la doyenne de notre meute, dont le coeur faiblit toujours davantage. Melody garde bien sûr son tempérament fougueux et enthousiaste, mais elle fatigue toujours plus vite.

Et il y a bien sûr le « gros » de la meute, composé de jeunes et de moins jeunes : les premiers, fougueux, enthousiastes, fonceurs, pleins de peps. Les seconds un peu plus contemplatifs.

Maman Kea

Maman Kea est une adorable petite chatte de huit ans douce et câline. Il y a peu, elle m’était encore inconnue. Et à présent nous formons une chouette équipe, elle, ses chatons et moi-même.
Durant trois mois, Kea va élever ses chatons. Après quoi, ils s’en iront dans leurs foyers.
Il s’agira  alors de trouver pour Kea, à présent stérilisée, un foyer aimant et fidèle, capable d’assurer à cette petite chérie une belle vie jusqu’à la fin de ses jours. Kea aime la nature et a besoin d’y évoluer. C’est d’ailleurs pourquoi sa famille doit se séparer d’elle : plus d’accès au jardin dans leur nouveau logement!
S’il nous était possible d’ajouter un cinquième chat à nos chers félins de la vie est belle (Olive, Cerise, Corsaire et Mirage), il est certain que je garderais cette adorable petite chattounette sans hésiter!
Heureusement, l’heure de la séparation n’a pas encore sonné. Nous profitons donc d’échanger caresses et ronronnements durant les semaines que maman Kea et ses bambins passeront à la vie est belle.