Meute havanaise

Une photo aujourd’hui qui représente beaucoup de choses.
On y voit bien évidemment une partie de notre meute havanaise avec une belle diversité de couleurs de robes, bien caractéristique de cette jolie race de chiens.
Les Havanaises présentes sur cette photo sont pour une partie d’entre elles des petites “retraitées d’élevage” que nous gardons précieusement. Et également des petites chiennes en âge d’être mamans.
On voit également sur cette image deux petites mamans et leurs filles respectives : Opale et Mousse; Ondine et Minon.
Il y a également un papa et sa fille : Odilon et Ebène.

Cette jolie photo m’a été “offerte” par mes chiens : en effet, je ne les ai pas positionnés ainsi. Je les ai juste repérés alors qu’ils “posaient” si joliment. Un petit son de ma part et les voilà qui regardaient dans ma direction. Aaaaaah, la voix du maître!… 😀

Toute notre meute havanaise n’est pas présente sur cette photo. Manquaient quatre de nos petits compagnons : Aïcha, Mookie, Jazz et Eole.

L’on pourrait dire encore bien des choses en lien avec cette image. Notamment le bienfait de cette belle campagne, de ce si joli environnement sur nos chiens. Tellement plus avantageux que la vie citadine!…
La vie est belle à la vie est belle dans cette si belle campagne fribourgeoise!

Meute havanaise
A l’arrière de gauche à droite, Ondine, Mousse, Opale et Odilon; devant, depuis la gauche, Minon et Ebène

Frères et soeur

Quelques frères et soeur de diverses portées nées à la vie est belle nous offrent leur joli clin d’oeil aujourd’hui!

Il y a Marley et Charly, bambins de Jade et de Kenzo. Deux jolis lutins bicolores qui ont l’occasion de temps à autres de partager ensemble quelques instants de vie, les bienheureux!

Voilà Tika et Opale, frère et soeur bambins de Mousse et d’Odilon. Très dissemblables en apparence, ces deux adorables petits personnages sont âgés de neuf mois. Opale a hérité du gène chocolat dont ses parents sont tous deux porteurs, mais qui n’est pas visible chez ces derniers.

Et finalement, Lucky et Kawaii, deux poupons havanais de notre portée d’octobre dernier. Portée dont Ondine et Honey sont les parents.
Là aussi, un petit lutin pigmenté chocolat et porteur de la robe chocolat et tan. Et Kawaii pigmenté noir, et à la robe fauve charbonné.
Un gène chocolat bien caché chez papa et maman, et qu’Ondine a révélé pour la première fois dans le cadre de cette jolie portée.

Petite douceur sur pattes

Petite douceur sur pattes : c’est sans doute ainsi que l’on pourrait définir notre petit Mookie de bientôt treize ans. Mookie est l’un des fistons de Melody et de Gauguin.
C’est le portrait de ce petit Havanais que je souhaite dresser ici.

Mookie est un petit chien tout en douceur, en gentillesse et en légèreté. En sensibilité aussi. En fait, Mookie me fait beaucoup penser à son papa Gauguin. Non pas par son apparence physique, mais bien par sa personnalité.
Quand je pense à Gauguin, je me souviens de sa délicatesse. Comme son fiston Mookie, Gauguin était un petit chien très respectueux d’autrui. La rudesse, c’était un langage qu’il ne comprenait pas.

Une autre caractéristique de Mookie – que son papa possédait également – c’est le côté sentinelle, petit chien d’alarme. Havanais, en fait! Puisque l’une des vocations du Havanais est bel et bien celle de petit chien d’alarme.
Mais tous n’ont de loin pas cette caractéristique. Mookie, lui, l’a bel et bien. Mais la voix de Mookie étant plutôt modeste, il ne dérange pas en s’exprimant avec sa voix.

Voilà cette “petite douceur sur pattes” en image :

Petite douceur sur pattes
Mookie

Diverses postures

Des lutins grands et petits dans diverses postures, avec des expressions diverses, d’âges différents : voilà ce que je vous propose avec cet article.

Il y a la petite Maya âgée de quatorze ans, fille de Barbie et de Kenzo, avec sa petite bouille si mignonne, et son regard si vif et doux à la fois :

Bahia et Merlin, âgés de six ans, bambins d’Opale et de Jazz, nous offrent également un bien joli spectacle.

Et voilà la jolie bouille de Honey, papa de notre dernière portée, et fiston d’Opale et de Charlie. Et sa jolie soeurette, notre crapouillette de petite Mousse, dans diverses postures :

Le petit Tika est l’un des fistons de Mousse et d’Odilon. Chez Medical flair, Tika suit la formation “alerte diabète”. Un adorable et magnifique petit Havanais!

Diverses postures

Et, pour finir, voilà Lucky, Mia et Kawaii, âgés de trois mois, bambins d’Ondine et de Honey. Et, auprès de Kawaii, cette chère petite Hélys âgée de plus de quinze ans.

Robes et pigmentations

Les robes et pigmentations peuvent être bien diverses chez le bichon havanais.
C’est une partie de ce qui fait la richesse et la diversité de cette race.
Les Havanais en photo ci-dessous représentent bien joliment cette diversité, que ce soit par la couleur de leurs robes comme par celle de leur pigmentation.

Commentons-les au fur et à mesure de leur apparition :

Robes et pigmentations

La robe de Tao est “black and silver” (noire et argentée). Cette “appellation” correspond non seulement à ses couleurs, mais aussi à une répartition précise de celles-ci sur le corps de Tao.
Et la pigmentation de Tao est noire (présente au niveau de sa bouche, de sa truffe, du tour de ses yeux et au niveau de ses coussinets).

Robes et pigmentations

Snoopy est crème et fauve charbonné. Ses charbonnures, bien présentes quand il était chiot, se sont atténuées au fil des ans. Elles sont encore visibles au niveau de ses oreilles.
Et Snoopy est lui aussi pigmenté noir.

Robes et pigmentations

La robe de Yumi est quant à elle chocolat charbonné. Yumi est âgée de huit mois et demi, et toute sa vie durant, les nuances de sa robe évolueront.
Sa pigmentation est chocolat. Et avec une pigmentation chocolat, ses yeux sont également plus clairs que ceux d’un Havanais pigmenté noir.

Robes et pigmentations

Voici Pépite dont la robe est bicolore noir-blanc, et la pigmentation noire. La pigmentation noire de ses coussinets et de sa truffe sont bien visibles sur cette photo.

Et voilà Zora et Nala, deux petites Havanaises qui ont le privilège de vivre sous le même toit, et qui en apparence, sont si différentes.
La robe de Zora est crème et noire, alors que celle de Nala est chocolat. Et si la truffe de Nala est chocolat, celle de Zora est en revanche noire.

Jolie démonstration des robes et pigmentations si variées chez le Havanais!

Hélys et Kawaii

Hélys et Kawaii ont quinze ans de différence.
La première est au crépuscule de sa vie, alors que le second est à l’aurore de son existence.
Et ces deux petits lutins à la robe fauve charbonné cohabitent depuis le début de cette année.
Une cohabitation sous l’oeil vigilant de Véronique, qui se passe à vrai dire très bien.

En-dehors de ses longues heures de repos, cette chère petite Hélys est vive. Les photos ci-dessous en témoignent bien joliment du reste. Et Kawaii, qui à trois mois, a encore besoin de beaucoup dormir, adore évidemment aussi se défouler au grand air.
L’arrivée de ce petit lutin au sein de ce foyer est donc un grand bienfait pour chacun.

Hélys et Kawaii sont venus nous trouver récemment pour le plus grand plaisir de tous. Et la joie était bien sûr au rendez-vous, comme le soleil du reste qui nous a fait un rude bien.

Quelques images (de Véronique) pour attester de ces propos, et pour le plaisir des yeux et des coeurs!

Jolis regards

J’aime regarder tous ces jolis regards, toutes ces robes diversement colorées.
J’aime revoir tous ces petits lutins dont j’ai souhaité l’existence. Que j’ai accueillis et élevés avec amour.
J’aime avant tout savoir qu’ils sont choyés, et vivent épanouis au sein de leurs foyers respectifs. Que leurs maîtres connaissent leurs besoins et y répondent de manière adéquate.

Tous ces jolis regards, si expressifs, remplacent aisément nombre de mots humains.
Il s’agit juste pour l’humain de les décrypter. Il m’a été donné d’observer des interprétations si erronées de tel ou tel regard canin. Ainsi, on prêtait au chien des intentions tellement autres de celles qui me semblaient être les siennes.
C’est si aisé de prêter à quelqu’un des intentions qui ne sont pas les siennes, du moment où il ne parle pas humain pour se justifier, s’expliquer…

Bref, contemplons en tout simplicité ces jolis regards si parlants et pleins de candeur!

Jolis regards


Elevage et home

Elevage de bichons havanais à la vie est belle? Oui, bien sûr! Mais pas que!…
Elevage et home à la vie est belle correspond davantage à notre réalité.
En effet, nos chers petits compagnons havanais prennent de l’âge. Une partie d’entre eux sont à présent des seniors. Et en pensant à eux, à leur rythme de vie, à leurs besoins particuliers, je me dis que la vie est belle n’est plus seulement un élevage, mais bien aussi un peu un home.

Ainsi, nous vivons aussi bien avec une belle jeunesse havanaise “frétillante” de vie, qu’avec des seniors plus posés, plus tranquilles, s’octroyant des siestes généreuses.
Les sens de ces aînés, tels la vue et l’ouïe, s’amenuisent peu à peu.
Aïcha notamment, qui d’ici quelques jours atteindra ses dix-sept ans, n’est guère dérangée par les aboiements de sa meute qu’elle ne perçoit plus. Sa vue aussi est très restreinte. Elle a donc besoin d’être secondée, elle qui a toujours été la championne des indépendantes. Et sa capacité d’adaptation est remarquable au fur et à mesure de cette évolution. Seuls les soins tels le peignage, la coupe des griffes, la coupe des poils au-dessus des yeux, entraînent de vives réactions de sa part.

Elevage et home se côtoient tranquillement. Il s’agit bien parfois de modérer l’ardeur des plus jeunes à l’égard de leurs aînés. Ces plus jeunes qui en même temps représentent de chouettes moteurs pour les seniors de la troupe.

Elevage et home

Portrait d’Ondine

C’est le portrait d’Ondine que j’ai envie de dresser maintenant.
Elle qui vient de voir partir ses joyeux quintuplés, avec lesquels elle s’est comportée aussi bien en maman tendre qu’en maman énergique.
Tellement adéquate dans sa manière de préparer ses chiots à leur vie future. Merci, petite chérie!

Ondine est âgée de six ans et demi. Elle est l’une des filles de Lutine et de Kenzo; elle est la maman de notre petite Minon. Et aussi, par leur papa commun, la demi-soeur d’Eole. Et, du coup, aussi la tante de notre noiraude petite Ebène.
Ondine est un grand coeur sur pattes. Joyeuse, vive, espiègle, câline, sociable, elle fait fondre qui la rencontre. Son regard si expressif remplace avantageusement tellement de mots!
Ondine exerce une autorité incontestable et parfois surprenante sur les cadettes de notre meute avec son tempérament bien affirmé.

Ondine, dite aussi Didine, Didoune, Didounette, Ondinette, et j’en passe, est une petite Havanaise qui occupe une grande place dans mon coeur. Un de ces petits joyaux, si précieux!

Voilà le portrait d’Ondine en images :

Bonhomme de chemin

Chacun suit son p’tit bonhomme de chemin…

C’est valable pour chacun des bébés d’Ondine et de Honey qui ont tous rejoint leurs familles adoptives. Et également pour maman Ondine qui a repris sa vie sans bébé au sein de sa meute.

Blacky, Lucky, Kawaii, Shana et Mia sont à présent bien installés dans leurs foyers. Ils ont pris les marques de leur nouvelle vie, celle de chiots au sein d’une meute humaine.
Pas qu’humaine, en fait! Lucky a également des petits compagnons de vie cobayes… Kawaii vit avec son aînée de quinze ans, Hélys; ainsi qu’avec Plume, le chat.
Et Shana et Mia qui habitent le même village et dont les maîtresses sont proches, ont la chance de se voir très souvent. Ainsi, d’une certaine manière, elles forment encore une petite meute à elles deux, les chanceuses!

Maman Ondine, de son côté, oublie chaque jour un peu plus ces bébés auxquels elle a consacré tant de temps. Auxquels elle a donné tant de tendresse et d’énergie.
La survenue de la neige, avec tout l’enthousiasme qu’elle procure chez nos petits amis, a été un divertissement bienvenu pour Ondine.

“Chacun suit son p’tit bonhomme de chemin” en images, ça donne cela :

Blacky et son nouveau jouet

Shana et Mia en plein jeu

Encore quelques photos d’Ondine qui a repris sa vie à la vie est belle sans bébé sous son aile…