Archives de l’auteur : Isabelle Schenk

Nos bébés havanais de neuf semaines

Nos bébés havanais de neuf semaines, ou presque (elles seront révolues demain!), se portent très bien. A cet âge, ils forment une sacrée bande de petits chenapans jamais à court d’imagination! Courir tous ensemble au jardin est l’une de leurs activités favorites, tout comme dévorer en choeur le contenu de leurs gamelles. Ou encore s’abandonner les uns contre les autres à une délicieuse sieste collective, ou accueillir chaleureusement les visiteurs. Et bien sûr, se mesurer à son frère!
Si le lait de maman Opale tarit gentiment, celle-ci est toujours très active auprès de ses rejetons. Tantôt elle procède minutieusement à leur toilette, leur donne une leçon d’éducation, élimine leurs excréments (quand j’arrive trop tard pour le faire), ou encore se repose tendrement au milieu d’eux.
D’ici peu, nos bébés havanais passeront une visite vétérinaire, puis, prendront, chacun de son côté, le chemin de leurs nouveaux foyers. Un saut de taille vers l’inconnu, où, l’espace de quelque temps, ils perdront leurs repères, pour ensuite en retrouver de nouveaux.

Ils ont fêté leurs trois ans

Ils ont fêté leurs trois ans! Ils, ce sont Cleo, Touffy, Charly, Sam, Cooper, et leur petite soeur Brindille, dont j’espère recevoir des nouvelles aussi! Cette belle fratrie est issue d’Opale et de Jazz.
Quelques extraits des nouvelles de tous ces frangins qui se portent à merveille!
Voilà ce que Touffy “écrit” à ses frères et soeur : “Comme vous j’adore les gratouilles et autres papouilles en tous genres. J’aime le canapé et mon dodo, mais aussi je suis un grand gourmand! Maintenant j’ai bien apprivoisé mes copains chats et on s’amuse bien! J’adore l’eau … et la boue, mais comme j’apprécie le bain,  pas de problème!”
Cooper donne à son tour de ses nouvelles. En voici un extrait : “J’obéis très bien. Les cours que j’ai eus quand j’étais chiot sont bien restés. Et je suis très fier de moi de répondre à une dizaine d’ordre. En plus ma maîtresse me récompense à la friandise alors gourmand comme je suis… J’aime aussi me faire brosser plusieurs fois par semaine. Et je suis très sage quand on me baigne. Heureusement, car vivant à la campagne, un crotin ou une bouse peut vite traîner ! Mon grand jeu, c’est d’être plus rapide que ma maîtresse. En effet, quand elle voit la bouse avant moi, elle me dit “laisse” et en chien bien éduqué j’obéis. Et j’obtiens une friandise. Mais si elle voit moins vite que moi, alors là c’est l’éclate. Je me roule dedans, j’en mange et c’est dur de me faire quitter ce bain si odorant.”
Sam : “L’eau de la rivière, j’adore, la boue, jouer dans les bois, me dorer au soleil… aller au boulot avec maman et mon pote Rocky c’est trop chouette parce qu’il y a trois autres collègues et ça fait 6 mains en plus !!! Vous vous imaginez… Vous faire papouiller par 6 mains de plus ?? On est les chouchous alors du coup ben c’est génial !”
La maîtresse de Cleo nous écrit : “Depuis que Cleo est arrivé, pas un seul jour il n’a pas été un rayon de soleil! Il est vif mais aussi calme à ses moments, il déteste l’eau…., il mange des croquettes light de chez son vétérinaire (2fois 65gr). Il aime bien jouer et fait le fou fou avec la bergère australienne de ma fille.”
Charly à son tour nous raconte un peu de sa belle vie : ” Ce que j’aime par-dessus tout c’est l’eau. Je nage très bien, mais il me suffit d’une flaque d’eau pour m’amuser, bon c’est clair un petit ruisseau ou même le lac c’est encore mieux. Alors là mon éducation ne sert à plus rien, dès que je vois n’importe quoi de liquide je n’obéit plus, j’avoue. Pourtant souvent après ce bonheur, il me faut une douche, et puis parfois même le peigne. Alors je sens très bien quand elle veut me peigner. Même avant qu‘elle sort son „outil“ je me barre.*

Un trio havanais bien dynamique

Un trio havanais bien dynamique : il s’agit des trois cadets de notre meute d’adultes, Eole, Ondine et Odilon!
Je vous propose de les suivre en vidéo, dans un de ces moments fous, où leur énergie déborde de partout. Dans ces instants-là, ils ne font pas dans la dentelle. Mais pour ma part, je passerais des heures à suivre leurs jeux. Il m’arrive d’intervenir lorsque la rudesse légendaire de notre cher Odilon dépasse quelque peu les bornes. Mais ce petit lutin est une boule de gentillesse qui adore ses petites compagnes de jeux.

Sept petits Havanais et leur maman au jardin

Sept petits Havanais et leur maman au jardin, ça donne quoi?
Deux petites vidéos filmées ce jour nous le démontrent joliment.
La bise soufflait fort et il faisait froid, mais en mouvement comme ils l’étaient, nos petits gaillards n’ont été que davantage ragaillardis par cette froidure.
Et pour suivre le mouvement de ces sept petits lutins, maman Opale doit se montrer bien réactive.

Et lorsqu’on s’est éclaté au jardin un bon moment et qu’on rentre à la maison, voilà ce qu’il advient de nos joyeux chérubins :

Chiots bichon havanais à la sieste

Au sommeil succède le réveil. Un réveil tout en douceur avec une maman Opale pleine de tendresse et de bons soins pour ses joyeux garçonnets :


Trois petits coeurs sur pattes

Trois petits coeurs sur pattes viennent partager leur charme havanais avec nous ce premier dimanche de l’Avent.
Le premier d’entre eux, c’est Tao, fiston de Lutine et de Kenzo, à la robe black and silver. Sa robe vient d’être lavée, et c’est “au coin du feu” que Tao vient sécher tout en douceur sa robe humide.
Tao, un véritable petit coeur sur pattes dont je me souviens si bien, alors qu’il passait les dix premières semaines de son existence à la vie est belle!

Bichon Havanais black and silver

Et puis, il y a Lola, qui n’est autre que la nièce de Tao, puisque sa maman Ondine est la soeur de ce dernier.
Une petite Lola pleine de charme et de tendresse, qui me fait fondre à chaque fois que je l’aperçois. Un petit coeur sur pattes, sans doute aucun! Et e ne sont certainement pas ses maîtres qui viendront contredire cette affirmation!

Il y a aussi le petit Merlin, à la robe chocolat et tan, qui profite joyeusement de la première neige de la saison. Il est petit sur les photos ci-dessous, mais malgré cela, on discerne très bien son bonheur à gambader au milieu de ce champ de neige! La vie est belle pour ce petit coeur sur pattes plein de joie de vivre!

Que deviennent nos bébés havanais?

Que deviennent nos bébés havanais? Ils deviennent des petits chiots de sept semaines, chaque jour un peu plus beaux, débordants de joie de vivre, de vigueur, d’enthousiasme, comme le témoigne la vidéo ci-dessous.
Certains ont la bouche pleine de quenottes, alors que d’autres percent tout gentiment leurs premières dents. Certains sont téméraires, d’autres plus prudents.
Sept garçonnets havanais de sept semaines dans la maison, ça doit résonner plus que de raison!? Eh bien, non : ils jouent beaucoup et vigoureusement, mais on ne les entend pas. Il en est souvent ainsi des chiots d’Opale. Et dans le cas présent, même que papa Odilon a pour surnom Castafiore, il serait injuste de surnommer ses garçons de la même manière!
Ci-dessous, une petite vidéo filmée au jardin, et un montage-photos de nos sept joyeux garnements!

Nos bébés havanais de sept semaines

Nos bébés havanais découvrent le jardin

Nos bébés havanais découvrent le jardin, l’air frais, des horizons plus vastes que l’intérieur de la maison! Quel bonheur de voir leur enthousiasme à prendre possession de ces nouveaux lieux, totalement inconnus jusque là! Les découvertes sont infinies, quand on n’a jamais vu ni reniflé un brin d’herbe! Un chat traverse le pré à toute vitesse, à la poursuite d’un moineau. Une multitude d’écorces aux formes diverses recouvrent le sol. Des feuilles sèches se laissent renifler. Les pépiements des mésanges dans le tilleul attirent l’attention des tout petits chiens. Une moto pétaradante les voit interloqués par un bruit si assourdissant et soudain. Toutes ces odeurs nouvelles qui s’offrent à leurs jolies truffes les rendent toujours plus motivés et enthousiastes à partir à la découverte de ce monde nouveau qui s’offre à eux!
La vie est belle pour nos bébés havanais : et ils nous le démontrent si joliment!

My dog’s cool à la vie est belle

My dog’s cool à la vie est belle!? De quoi s’agit-il?
My dog’s cool, c’est une école d’éducation canine située dans le canton de Neuchâtel qui adapte sa méthode d’éducation à chaque individu!
Depuis des années maintenant, Madame Jocelyne Gyger de My dog’s cool vient évaluer nos chiots en pratiquant avec eux le test de Campbell vers l’âge de 6-7 semaines. Des moments très intéressants et instructifs à observer, très touchants aussi, parce que Madame Gyger associe savoir-faire, connaissances de la gent canine, à douceur, respect et sensibilité.
Ci-dessous, quelques photos de ces beaux moments partagés :

Tests de Campbell pour nos chiots

Quand petits et grands Havanais se rencontrent

Quand petits et grands Havanais se rencontrent, ça peut donner ceci :

Havanais bébés et adultes
Eole avec deux bébés, et à l’arrière, Lutine

Papa Odilon de son côté a fait connaissance de tous ses fistons. Le voici ici avec son petit lutin chocolaté :

Bichon Havanais adulte et bébé

Eole pourrait être la maman de substitution de tous nos bébés, tant elle est douce et maternelle avec eux. C’est d’ailleurs elle que l’on voit le plus souvent en interaction avec eux sur les photos ci-dessous. Elle les adore et les attire irrésistiblement.
Grand-maman Jade quant à elle a totalement ignoré ses petits-enfants. En leur présence, elle s’est envolée bien loin dans les bras de Morphée :

Quant à maman Opale, voyant ses petits bien entourés. elle les a laissés sous la garde attentive de leur super nounou, Eole!

Quelques images encore ci-dessous, de jolies interactions en petits et grands :

Nos petits mistons havanais

Nos petits mistons havanais atteignent leurs six semaines révolues aujourd’hui.
Ils se portent tous à merveille et forment ensemble une équipe de gais lurons.
La joie et la bonne humeur sont immuablement au rendez-vous chaque jour, et ce du matin au soir.
Comme au sein d’une fratrie de chiots mixtes, les tempéraments sont plus ou moins affirmés.
Les p’tits gars se mesurent beaucoup, tentant de dominer l’autre, comme les photos ci-dessous le démontrent. Mais ça n’est pas spécifiquement masculin. C’est juste normal au sein d’une meute “hiérarchique”.
A six semaines, nos petits mistons havanais profitent encore bien du lait de maman Opale. Une maman très présente auprès de ses joyeux chérubins.