Archives de l’auteur : Isabelle Schenk

L’aura de Corsaire

L’aura de Corsaire auprès de nos chiens est tout à fait particulière.
Corsaire est le plus grand et le plus fier de nos chats, qui ne tolère guère un autre félin que son frère sur son territoire.
Son rapport aux chiens est par contre tout autre. Il les aime et est en constante recherche de leur compagnie, de leur contact. C’est d’ailleurs celui de nos chats que nos chiens apprécient le plus, puisqu’ils peuvent sans peine entrer en contact avec lui, échanger léchouilles, frottements et autres témoignages d’affection.

Du côté des bichons, c’est Jade qui est le plus constamment en recherche des chats. Sitôt qu’elle en aperçoit un, elle prend un quelconque objet dans sa gueule pour l’offrir au chat.
Puis, il y a la petite Hélys qui adore les chats, en particulier pour leur curer les oreilles. Suivie de près par sa fille Eole, qui n’a de cesse de leur donner des bisous.
Et notre cadette Ondine n’est bien sûr pas en reste. Elle se précipite avec toute la fougue de sa tendre jeunesse pour couvrir Corsaire et les autres chats de son affection débordante.

Ces interactions interespèces, bien que manquant souvent de douceur du côté des Havanais de par leur enthousiasme et leur fougue naturels, sont la plupart du temps très touchantes, drôles et intéressantes à observer.L'aura de Corsaire le chat auprès des bichons havanais

L'aura de Corsaire le chat

 

Des regards fondants

Des regards fondants (= à faire fondre un bloc de granit) de nos bébés havanais âgés de quatre semaines à contempler sur le montage-photos ci-dessous!
Seule Dana ne nous offre pas son regard, plongée qu’elle est dans un réparateur sommeil de bébé bichon.
Le sommeil tient bien sûr encore une part importante dans les journées de nos poupons. C’est aussi ce qui leur permet de se développer correctement. C’est dire qu’un manque important de sommeil pourrait avoir des conséquences fâcheuses sur leur évolution, tant physique que psychique.
Pas d’inquiétude à avoir pour les bébés à Eole : dans leur petit nid douillet, ils se prélassent de longues heures durant dans les bienfaisants bras de Morphée.
Et le reste du temps, les tétées, les repas solides, les jeux, leurs petits besoins, les interactions avec leur maman, avec nous, avec leurs visiteurs, agrémentent bien joliment leurs journées de bébés chiens.
Belle et insouciante vie que celle-là!Des regards fondants de bébés bichons

Entre frères on se comprend

Entre frères on se comprend! C’est ce qui ressort de ces belles images illustrant une balade partagée entre Marley et Charly, deux frères jumeaux issus de Jade et de Kenzo.

“On dirait qu’à chaque fois ils se reconnaissent. Ils font les fous non stop, se suivent partout, se mordillent, de vrais frangins quoi!”

Trop beau que ces deux petits lutins aient la chance de se revoir, après avoir passé un peu plus de huit semaines in utero à se côtoyer de tout près. Puis dix semaines à la vie est belle à partager leurs journées, leurs jeux, leurs siestes, leurs repas, tant de moments complices si précieux!

Et à moi qui les ai sentis bouger dans le ventre de leur maman, qui les ai accueillis à leur arrivée à l’air libre, et qui les ai accompagnés durant les semaines passées à la vie est belle, ça me fait tellement plaisir de les revoir s’éclater ensemble! D’autant plus que cette portée était particulièrement complice, portée comportant également Shana et Fiby.Entre frères on se comprend Entre frères on se comprend Entre frères on se comprend Entre frères on se comprend

Voilà la petite vidéo promise

Voilà la petite vidéo promise l’autre jour, de nos poupons havanais et de leur maman Eole.

Bien sûr qu’ils ne sont pas encore très adroits! Mais si l’on considère qu’ils ont trois semaines et demie et qu’ils rampaient tels de petits vermisseaux à leur naissance, on réalise mieux les progrès qu’ils ont faits.
Leur première maman humaine est en tout cas très heureuse et fière de leur évolution.

A présent, le lait de maman Eole n’est plus suffisant pour couvrir leurs besoins quotidiens. Ils complètent donc la tétée par une bonne bouillie qu’ils semblent apprécier. Mieux vaut par contre la leur proposer quand maman Eole n’est pas dans les parages. Sinon, ladite bouillie disparaît avant même qu’ils n’aient senti son odeur.

Aller, passons à la vidéo qui remplace bien des paroles!

Des petits lutins bien contrastés

Des petits lutins bien contrastés : voilà ce que sont Joe d’un côté, et Cooper et Sam de l’autre!

En effet, le petit Joe, fils de Lutine et de Kenzo, avec sa belle robe blanche, contraste bien joliment avec la robe des deux frères Cooper et Sam. Seule une petite partie de leur robe, au niveau du poitrail et des pattes, nous rappelle la blancheur de Joe. Pour le reste, les frangins sont vêtus d’une magnifique robe noire et lustrée.

L’on pourrait aussi dire que si Joe passe presque inaperçu dans un champ de neige, Cooper et Sam eux, sont bien difficiles à distinguer dans la nuit.
Heureusement que les trois “billes” noires du joli visage de Joe sont facilement repérables sur une surface blanche. Pas sûr qu’il en soit de même pour les parties blanches des robes de Cooper et de Sam dans la nuit. Pour les repérer de nuit dans un lieu non éclairé, une bonne lampe de poche devrait avantageusement faire l’affaire.Des petits lutins bien contrastés

Petit lutin noir

Lutine, Tao et Ondine

Lutine, Tao et Ondine : quel lien, entre ces trois petits lutins?
Eh bien, Lutine est la maman de Tao et d’Ondine.

Une maman et ses deux bambins aux robes complètement différentes!?
En effet, la robe de Lutine est blanche et noire. Celle de Tao est black and silver; en français noire et argenté. Et celle d’Ondine est fauve charbonné.
Quelle belle diversité de robes!

Et papa, de quelle couleur est-il? Papa Kenzo est fauve clair.

Ci-dessous, deux photos de Tao, adorable petit lutin si magnifiquement choyé au sein de sa famille.
Et un montage-photos de Lutine et d’Ondine, qui permet de deviner un peu de cette belle complicité unissant la maman à sa fillette.Tao bichon havanais de l'élevage à la vie est belle Tao bichon havanais de l'élevage à la vie est belle Lutine et Ondine bichons havanais à la vie est belle

Lila, Benji et Sam

Lila, Benji et Sam sont des petits bichons nés à la vie est belle.

Les photos publiées d’eux aujourd’hui nous les font découvrir dans des cadres très différents. Alors que Lila semble se prélasser sous un fauteuil de jardin, Benji lui, s’éclate déjà dans une belle neige toute fraîche, alors que Sam scrute une vache non loin de lui.

Lila, fille d’Hélys et de Kenzo, est la soeur de notre petite Eole, et donc la tantine de nos actuels poupons.
Benji, également fiston de Kenzo, a pour maman notre belle Jade chocolatée.
Et ce cher Sam, ami des vaches comme son frère Cléo, a pour maman Opale, pour papa Jazz, et atteindra son année d’ici une quinzaine de jours.

Trois semaines de vie

Trois semaines de vie pour nos petits quadruplés havanais. Ou, plus précisément, 22 jours de vie.

Si hier, ils trempaient avec hésitation leurs petites lèvres dans la première gamelle de nourriture solide de leur existence, aujourd’hui, c’est bien plus résolument qu’ils s’en sont approchés. C’était déjà du déjà connu!

Question mobilité, nos petits amis progressent joliment dans leur parc, élargi au fur et à mesure de leurs progrès. Une petite vidéo serait bienvenue pour permettre de mieux visualiser leurs déplacements. Elle ne saurait tarder, si ma mémoire ne me trahit pas.

Ce que je trouve très touchant, c’est de voir ces toutes petites personnes âgées d’une vingtaine de jours s’approcher de moi en toute confiance, déjà en attente de contacts, de caresses, d’échanges! Déjà prêtes aussi à donner quelque chose d’elles-mêmes, comme nos chers petits bichons le font tout au long de leur existence. C’est tout simplement beau!Trois semaines de vie

Deux merveilleuses petites créatures

Deux merveilleuses petites créatures : la première à plumes, la seconde à poils.

J’ai beaucoup d’admiration, tant pour la première que pour la seconde.

La première : la mésange bleue est l’un de mes oiseaux préférés. Et il se trouve qu’avec la mésange charbonnière, la mésange bleue vient régulièrement nous visiter. Il faut bien dire qu’on les y aide, disposant chez nous des aliments qu’elles aiment particulièrement. Nourriture disposée évidemment hors de portée de nos redoutables félins!…
Cette petite boule de plumes au bec minuscule possède à mon sens un charme tout particulier, ne serait-ce que par sa petitesse, sa légèreté, son chant plein de finesse, et la beauté de son plumage.

La seconde, maintenant! Ben oui, il s’agit bien de l’un de nos petits Havanais, de l’une de nos petites Havanaises plus précisément.
Ondine a quatre mois et demi bien sonnés. Elle est mignonne à croquer; pète la vie et la santé. Trouve un malin plaisir à me narguer, à provoquer mon impatience si vite au rendez-vous. A son âge, elle adore jouer sans fin, seule, avec sa maman, avec n’importe quel chien de la meute. C’est une boule de joie à la bonne humeur contagieuse.
Après avoir régressé quelque temps dans le domaine de la propreté, elle s’est bien reprise, cherchant discrètement mon regard quand elle sent un besoin venir.Deux merveilleuses petites créatures Deux merveilleuses petites créatures

Kalia et sa petite compagne

Kalia et sa petite compagneKalia, fille d’Opale et de Jazz âgée de trois ans, a une bien jolie compagne au sein de son foyer.
Dommage cependant qu’elle soit si inerte, le regard toujours dirigé dans la même direction, n’exprimant jamais la moindre émotion positive ou négative. L’avantage c’est peut-être que Kalia a toujours le dessus sur elle, au cas où elle voudrait se mesurer à elle.
Pour la maîtresse de Kalia, qui entretient toujours minutieusement sa princesse havanaise, la petite compagne au regard figé ne demande que peu d’entretien. Un petit lavage de temps à autres.
Mais imaginer Kalia aux côtés d’une lutinette au regard vif, exprimant haut et fort son contentement et sa frustration, et avec laquelle Kalia pourrait se mesurer avec du répondant, ce serait chouette aussi, non?
Et en réalité, c’est bel et bien ce qui va se produire d’ici quelques semaines. En effet, la maîtresse de Kalia aura sous peu deux belles princesses havanaises à bichonner, très contrastées, mais assurément aussi chouettes l’une que l’autre! Une blanche aux oreilles foncées; et une foncée au poitrail blanc!

Pour ma part, je me réjouis beaucoup de confier Perle à sa maîtresse, tant celle-ci a accueilli Kalia comme un membre à part entière de sa famille, lui offrant tout ce qu’un petit chien peut souhaiter pour être épanoui.