Archives de l’auteur : Isabelle Schenk

Des lutins en visite

Des lutins en visite par blog interposé : voilà ma proposition du jour!

Maya est l’ une des filles de Barbie et de Kenzo. Cette petite chérie vient de fêter ses treize ans de vie. Sa petite bouille si mignonne me fait craquer!

Il y a aussi Skippy, fiston d’Opale et de Charlie, frérot de notre petite Mousse.
Superflu de préciser, je crois, que Skippy comme tous nos lutins adore la neige.
Merci, Jannick, de ces trop belles photos!

Encore des lutins en visite, tous bambins d’Opale et de Jazz. Et qui viennent de fêter leurs cinq ans d’existence.
Il y a Merlin, avec son superbe gâteau d’anniversaire. Son frérot Chips avec ses amis aux longues oreilles. Et leurs soeurettes joliment contrastées, Mimi et Tiss.
Ils sont donc aussi les demi-frères et soeurs de Skippy, puisqu’issus de la même maman, Opale.

Nos petits compagnons de vie

Nos petits compagnons de vie : voilà de quoi, de qui nous allons “parler” aujourd’hui!
Ces compagnons qui nous accompagnent au quotidien, de jour comme de nuit, depuis plus ou moins longtemps.

L’aînée de ces petits compagnons de vie, c’est Aïcha qui, d’ici quelques jours atteindra ses seize ans d’existence.
A son âge avancé, Aïcha a quelques handicaps. Elle n’entend plus, et sa vue baisse au fil des mois. Par moments, elle fait des appels au jeu, court dans tous les sens. Et à d’autres moments, son équilibre laisse à désirer, ainsi que son orientation.
Elle adore par contre toujours autant faire des jeux avec recherche de friandises.
Notre petite Aïcha est une “vieille dame” et nous profitons de la choyer alors qu’elle est parmi nous.

Notre meute comporte un peu plus d’un tiers de lutins seniors (si l’on considère qu’un petit chien est senior aux environs de dix ans). Des seniors un peu moins présents sur les photos ci-dessous, parce que moins actifs que notre bande de vifs jeunets.
Minon, Ebène, Mousse, Odilon, Ondine et Eole assurent à notre meute une dynamique bien vigoureuse, et sonore également.
Bien sûr que durant les maternités de nos petites chiennes – y compris durant leurs gestations – celles-ci sont moins actives au sein de la meute.
Quant à nos p’tits gars, leur fonctionnement varie en fonction des hormones en présence de ces dames.

Voilà quelques images de nos petits compagnons de vie havanais :

Deux jolies photos

Deux jolies photos à partager sur ce blog aujourd’hui : la première de Pico; la seconde de Naya et ses potes de balades.

Pico est l’un des fistons de Barbie et de Pato. J’entends encore sa famille en visite à la vie est belle, alors que Pico grandissait à l’élevage, l’appeler “Pico d’amour” avec une si belle tendresse. Pour sûr, ce petit chien était aimé des siens avant même qu’il ne rejoigne leur foyer.
Aujourd’hui, la cadette de la famille a ramené de l’école à la maison une trop belle réalisation confectionnée par ses soins pour son petit chien.
Je trouve ça juste trop beau et tellement touchant!
Bravo, Sarah, de tout l’amour que tu portes à ce cher petit “Pico d’amour” qui assurément te le rend bien!

La seconde photo est celle de la petite Naya, fille de Lutine et de Kenzo, et aussi grande soeur de notre petite Ondine.
La photo est incontestablement magnifique. Merci, Gilles!
Et derrière cette petite Naya, il y a toute une histoire qui me touche beaucoup.
Naya vivait avec son compagnon félin auprès de sa maîtresse. Et voilà que cette maîtresse a été arrachée à sa famille – dont ses petits protégés – suite à une redoutable maladie.
Naya a alors été adoptée avec son compagnon félin par l’un des fils de sa maîtresse qui, malade lui aussi, avait du temps à leur consacrer et de l’amour à leur donner.
Un exemple à suivre de belle solidarité familiale!

Voici donc ces deux jolies photos qui racontent de bien belles histoires :

Leurs regards

Ils nous offrent leurs regards, ces petits lutins nés à la vie est belle il y a plus ou moins longtemps. Leurs binettes si craquantes aussi, aux expressions si douces et gentilles. Leur bonhommie se lit sur leurs visages.
La photo de Nougat me touche tout particulièrement. En le voyant, on a envie de le connaître, ce petit lutin à l’expression si sympathique et avenante.

Leur douceur et leur gentillesse n’empêchent en rien leur vivacité, leur joie de vivre de s’exprimer. De petits chiens tout doux et calmes, ils peuvent se transformer en petits feux follets, agiles à souhait, et d’une rapidité impressionnante.
Le bichon havanais est en effet un petit chien extraverti, démonstratif, enthousiaste, farceur et miston à ses heures. Il aime interagir avec son maître, également en le narguant.

Sur les photos ci-dessous, plongeons nos regards dans leurs regards. Ces regards si pleins d’amour à l’égard de leurs maîtres, remplis d’une fidélité à toute épreuve!

Il neige à Neuchâtel

Il neige à Neuchâtel!

Ca semble peut-être banal comme information, et pourtant! Au fil des ans, cela risque de devenir un fait toujours plus exceptionnel, malheureusement.
En effet, quand je pense aux hivers de mon enfance, force est de constater que les choses changent.
Alors, quand la neige se met à tomber et qu’elle tient au sol, il s’agit de sortir bien vite pour que nos lutins puissent en profiter au maximum.
Nos petits bichons adorent la neige. Cette neige qui fait d’eux des sortes de petits “feux follets” qui se déplacent à grande vitesse un peu partout. Le spectacle en vaut la peine, assurément!

Pour Ebène et Minon, cette neige est une géniale découverte. C’est trop beau de les voir sauter dans cette étendue blanche, s’y frotter, s’y coucher. Quelle joie pour ces petites chiennes qui découvrent joyeusement le monde qui les entoure!

Difficile par contre de réussir des photos de nos lutins en mouvement dans la neige, tant ça bouge de partout! Une vidéo serait certainement plus explicite de leur degré d’enthousiasme face à cet élément si stimulant!

Il neige à Neuchâtel : quel spectacle que celui de cette nuée de flocons tombant du ciel avec tant de légèreté! Je ne m’en lasserai jamais, pour ma part!

Entre copines

Entre copines, on s’amuse bien à la vie est belle. Et bien sûr que ce sont les benjamines de la troupe qui sont les plus joueuses.
Les benjamines, c’est Mousse, Ebène et Minon. Avec elles, on est toujours assurés d’une ambiance bien animée. Et la petite Minon n’est certainement pas en reste dans ce domaine.

Maman Ondine de son côté n’a pas mis de côté l’éducation de sa fillette pleine de vie et si imaginative. Une éducation qui se pratique grâce aux jeux que mère et fille partagent.
Et le reste de la meute est aussi là pour marquer certaines limites à ne pas dépasser.

Il y a aussi le chat Corsaire, ainsi qu’Olive et Cerise, qui se frottent à cette petite dernière. Une de plus qui semble éprouver une attirance irrésistible pour la gent féline. Et évidemment qu’elle est à bonne école avec Mousse et Ebène…
Chaque chat réagit à sa manière face à la joyeuse folie de ces petites chiennes. Le grand sage Corsaire reste très calme face à ces petites fofollettes. Et se permet un geste significatif s’il y a abus de folie. Olive et Cerise, elles, essaient bien souvent de s’y soustraire, une fois leurs oreilles énergiquement récurées par ces petites copines si enthousiastes.

Ci-dessous, quelques photos qui imagent bien le thème “entre copines” :

Dans leurs foyers

Dans leurs foyers : c’est là que se trouvent à présent nos bébés havanais, bambins d’Ondine et de Jazz.

Nous avons eu le privilège de les élever durant dix semaines, de profiter de leur gentillesse, de leur joie de vivre, de leurs pitreries, de leurs petites bêtises.

Et voilà que le moment est venu de les laisser partir dans leurs foyers.
Une vie nouvelle a ainsi commencé pour eux, loin de leur maman Ondine, de leur papa Jazz, de leur fratrie, de leur meute. Loin des humains qui les ont élevés avec amour.
Et notre souhait pour eux est bien évidemment qu’ils reçoivent autant d’amour au quotidien, toute leur vie durant, dans ce qui est devenu leur foyer.

Merci à leurs familles de les prendre sous leurs ailes avec le même soin que celui d’une poule pour ses poussins. En effet, toute leur vie durant, ils seront dépendants de l’être humain, et incapables de vivre une vie autonome.

Ondine a pour le moment gardé auprès d’elle sa petite Minon, dont nous allons suivre l’évolution encore quelque temps.

Quelques images ci-après de nos chers petits poupons juste avant qu’ils ne quittent l’endroit qui les a vus naître, et passer leurs premières semaines d’existence :

Mousse et sa fratrie

Mousse et sa fratrie, ainsi que quelques autres petits lutins nés à la vie est belle, nous souhaitent la bonne année par leurs candides petites frimousses.

On va commencer par Mousse et sa fratrie, bambins d’Opale et de Charlie âgés de 20 mois, qui nous offrent tous leurs jolies binettes en images.
Dans l’ordre, Gus, Sky, Honey; Happy, Pink, Mousse; et finalement, Skippy et sa petite compagne Naya, avec leurs maîtres.

Sympa de revoir ainsi une fratrie réunie! Ca fait chaud au coeur!

On poursuit avec Betty et Mélisse, Kiwi (frère de Mélisse), et Baila qui ne semble pas avoir le vertige.
Puis Ava qui pose sagement. Gaya et sa petite compagne Elly. Kenzi, Nougat et Charly.

Des petits lutins aux robes multicolores, bien représentatives de la diversité des robes havanaises.

Merci à tous les maîtres de ces petits Havanais de nous offrir ces clins d’oeil qui me procurent à chaque fois un immense plaisir.

Une nouvelle année

Une nouvelle année est à la porte, alors que la précédente s’achève.

Comme les années précédentes, 2022 a été faite de soleil et de pluie, de rires et de pleurs, de printemps et d’hiver, de joies et de tristesses.
La vie est ainsi faite qu’il nous faut de la pluie pour vraiment apprécier le soleil. Et que les rires ne sonnent jamais aussi joliment que lorsqu’ils succèdent aux larmes.
En 2022, à la vie est belle aussi, il y a eu des rires et des larmes. De grandes tristesses et des joies intenses.

Une nouvelle année s’annonce. De quoi sera-t-elle faite? Qu’est-ce qui figurera sur les pages du livre 2023? Nous l’ignorons, et c’est bien ainsi. Chaque jour de cette nouvelle année, nous remplirons ces pages, les unes après les autres, de notre plus belle écriture. Cette écriture que notre conscience nous aidera à rendre la plus belle qui soit.

A vous, fidèles et bienveillants lecteurs de ce blog, je souhaite une bonne année. Une année qui verra le soleil succéder à la pluie, les pleurs précéder les rires.
Que chaque jour, votre écriture soit belle, dans les bons comme dans les mauvais jours.

A l’année prochaine donc! Et, belle écriture à chacun!

Une nouvelle année

Petits lutins de Noël

Quelques jolis petits lutins de Noël nous offrent leur visite aujourd’hui, par photos interposées.
Telles familles les ont mis sur leur 31 à l’occasion de cette belle fête.
Snoopy, avec son joli bonnet lumineux.
Qiana, Mia, Miss et Ava posent gentiment devant des sapins ornés de fête.
Biscotte installée aux côtés d’un charmant petit renne.
Yanz Zhu pose trop “mignonnement” (on invente cet mot au cas où il n’existerait pas) avec sa jolie cravate bleue.
Et Pearley, avec son joli vêtement, se tient devant une crèche illuminée.
Qu’est-ce qu’ils ne feraient pas, ces petits lutins, pour faire plaisir à leurs maîtres! Dans le regard de certains, on peut lire ce “c’est comme ça que tu veux que je sois?…”. Et quand ils reçoivent cette approbation, ils sont les plus heureux du monde!

Tous ces petits lutins de Noël font partie intégrante de la fête au même titre que les membres de leurs familles.
De cette fête, ils perçoivent, avec leur grande sensibilité, l’effervescence des préparatifs, la joie de se retrouver en famille, de partager un bon repas, etc.
Leur bonheur à eux, c’est encore et toujours d’être auprès des leurs, de partager leur quotidien, de leur manifester tout leur amour.