Archives pour la catégorie Nos chiens individuellement

Odilon prend ses marques à la vie est belle

Odilon prend ses marques à la vie est belle. Sa vie est bien sûr différente de ce qu’elle était au domaine des Siradaes, mais à observer ce petit lutin, on se dit que sa vie continue d’être belle.
Sa joie de vivre démonstrative, ses cris de gaieté, ses jeux, en solitaire ou à plusieurs, ses courses folles à travers la maison (il fait beaucoup trop chaud pour s’amuser dehors!!!), sont une belle démonstration de son bonheur du moment.
Pas très étonnant qu’Odilon ait trouvé en Ondine une super pote de jeux : après lui, c’est la plus jeune et la plus gamine de notre meute.

Ci-dessous un portrait de notre craquant petit prince. Un montage-photos de moments de jeux entre Ondine et Odilon. Et une petite vidéo de nos deux cadets en mouvement.

Odilon est son nom

Odilon est son nom.
Il est né le 23 mai 2018. Sa maman, c’est “Jo”. Son papa, c’est Légo. Ses frères et soeur : Orféo, Oréo et Ofélia.
Sa meute d’origine est composée de bichons havanais et de bergers blancs suisses. L’élevage où il est né : l’élevage du domaine des Siradaes.
Après avoir profité de sa maman, de sa grand-maman, de ses frères et soeur; des sextuplés bergers blancs du même âge que lui, de leur maman Louise, et des autres bergers blancs de la meute, Odilon a quitté ce magnifique nid d’amour pour venir nous rejoindre à la vie est belle.
Très à l’aise, ce petit bonheur sur pattes a été intégré au sein de la meute de la vie est belle sans souci aucun.
Un très chaleureux MERCI à son éleveuse Isabelle Brovelli, de nous avoir confié cette précieuse petite personne havanaise, que nous nous réjouissons beaucoup de chérir, et de voir évoluer au fil du temps!

Le ciel, la piscine, les fleurs, les chats

Le ciel, la piscine, les fleurs, les chats : voilà un peu de l’environnement de nos petits lutins. Un environnement qu’ils connaissent bien, dans lequel ils se sentent en sécurité. Un environnement aussi qui, dans notre quartier, est plutôt bruyant. Mais quand le bruit est une norme quotidienne, il peut lui aussi être rassurant, malgré qu’à la base il représente une nuisance sonore.

Le ciel, de quelque couleur qu’il soit, et malgré la hauteur des immeubles qui nous entourent, est toujours présent, fidèle au rendez-vous, jamais identique. Nous parlant toujours d’infini. Habité de moineaux, de pigeons, d’hirondelles, de goélands, d’insectes de toutes sortes, de polluants avions aussi, il attire facilement le regard de nos petits lutins.
Ci-dessous, on voit Hélys, la truffe levée vers le ciel, humant une odeur, inexistante pour mon piètre odorat.

La piscine fait elle aussi partie de l’environnement de nos lutins à la belle saison. Si quelques-uns d’entre eux l’utilisent effectivement pour ce à quoi elle est destinée, elle est un abreuvoir pour la majorité d’entre eux, dont la gent féline.

Si les fleurs font bel et bien partie de l’environnement de nos chers Havanais, ces derniers sont néanmoins plus attirés par la gent ailée qui les butine, que par les fleurs elles-mêmes.

Les chats font non seulement partie  de l’environnement de nos Bichons Havanais, mais ils ont aussi conquis le coeur de la majorité d’entre eux. Preuve en est l’enthousiasme quasi délirant avec lequel nos Bichons accueillent chacune de leurs apparitions.

On achève cet article avec trois portraits de nos cadette Ondine, fille de Lutine et de Kenzo.

L’amitié de nos petits Bichons

L’amitié de nos petits Bichons, c’est quelque chose! Quelque chose qu’il est difficile d’imaginer si on ne l’a pas connu! Combien de fois j’ai entendu un proche me dire de sa petite voix aigrelette “Mais je n’ai jamais rencontré une race comme celle-là, si gentille et affectueuse!”. Cela nous permet d’autant mieux de comprendre qu’un Bichon esseulé est un Bichon malheureux! Ces chiens ont pour l’humain une amitié débordante, et leur besoin de manifester cette amitié à nombre d’occasions est tout aussi débordant!
L’amitié de nos petits Bichons, c’est le soleil dans la maison!
Et si l’on se réfère à l’adage “tel chien tel maître”, on en conclut que si vous êtes un vieux bougon aigri, vous n’adopterez pas un petit Bichon! Heureusement pour lui!
Aimer le soleil, la joie, la bonne humeur, l’amitié démonstrative, l’enthousiasme : voilà quelques caractéristiques qu’il est bon de posséder pour partager sa vie avec un petit Bichon!

Ci-dessous, quelques images illustrant bien joliment l’amitié de nos petits Bichons!

Quand la bise se défoule

Quand la bise se défoule telle une furie, soufflant par rafales de toute la force de ses poumons, nos chers petits Havanais à poil long s’en trouvent vigoureusement coiffés, ou décoiffés, selon comment l’on considère les choses!
C’était justement le cas aujourd’hui! La bise a soufflé particulièrement fort. Les rafales étaient si puissantes qu’elles en étaient impressionnantes, pour ne pas dire plus.
Nos lutins observaient ce phénomène, semblant se demander d’où provenait ces souffles soudainement si puissants nous parvenant par salves.
Le grand sapin et le grand tilleul présents sur notre propriété, tels des épouvantails, avec leurs branches s’agitant vigoureusement dans tous les sens, ajoutaient une touche supplémentaire à ce spectacle pour le moins vivifiant.
Pour ma part, j’aime voir et sentir la nature se déchaîner, quand il n’y a pas de danger, bien entendu. Et observer les réactions de nos lutins dans de telles situations. Il faut dire que le Havanais aime énormément se poser, de préférence en hauteur, et scruter son environnement. C’est là l’une de ses occupations favorites! Et ils ne s’en sont pas privés au jardin aujourd’hui.

A la vie est belle, élevage et home de Bichon Havanais

A la vie est belle, élevage et home de Bichon Havanais?
A la vie est belle vivent des Bichons Havanais de tous âges. La moitié d’entre eux ont moins de huit ans, et l’autre moitié ont entre huit et douze ans. Chacun y a sa place, aussi bien les plus jeunes que les plus âgés. On remarque davantage de vigueur évidemment chez les cadets. Les aînés ayant une vie plus tranquille, moins remuante.

Alors, à la vie est belle, élevage et home de Bichon Havanais?
Elevage, oui, dans la mesure où l’on y accueille de toutes nouvelles petites vies dès leur genèse, que l’on élève jusque vers l’âge de deux mois et demi, pour ensuite les confier à des familles aimantes et responsables, tout en continuant de les “suivre”, quand cela est possible, leur vie durant.
Et home? Home, oui aussi, si l’on part du principe que le home est un lieu où l’on accompagne ses aînés jusqu’au bout de leur voyage terrestre. Notre home a cela de particulier, qu’il accueille ses pensionnaires tout jeunes, certains dès leur naissance, et qu’il parcourt avec eux leur vie de bout en bout, patte dans la main.

Ci-dessous, nos plus ou moins jeunes en images :

Aïcha, onze ans, fille de Melody-Marcelo

Jazz, sept ans et demi

Gauguin, onze ans et demi

Ondine, un an

Hélys, neuf ans et demi

Melody, treize ans

Mookie, sept ans, fils de Melody-Gauguin

En noir blanc

En noir blanc comme en couleur, nos lutins mettent de la couleur dans nos vies. De la couleur aux intensités et aux teintes très variables, selon de qui il s’agit. De la couleur qui, quelle qu’elle soit, enrichit la vie des petits humains que nous sommes.
Ce dimanche, c’est en noir-blanc que nous allons les observer, avec leurs binettes aux expressions si diverses. Tantôt Pensives, tantôt drôles. Le regard vif, presque arrogant, ou d’une douceur mélancolique. L’air rêveur, observateur, étonné, attentif, et j’en passe.
Quelle que soit l’expression de leur regard, celui-ci est toujours parlant. Pour le traduire, nous pouvons utiliser des mots, et pourquoi pas, des couleurs.
Ces images en noir blanc nous permettent de saisir les expressions des lutins de manière presque plus sensible qu’en couleur!

Bichons Havanais en noir blanc

L’instant est au jeu

Bichon Havanais en noir blanc

Aïcha, onze ans, sereine, douce, calme

Nos petites Havanaises

Nos petites Havanaises filles de Kenzo, sont les deux cadettes de notre meute, Eole, trois ans, et Ondine, onze mois. Eole étant la fille d’Hélys, et Ondine ayant Lutine pour maman.

Si Eole a certaines ressemblances physiques avec sa maman Hélys, leurs caractères diffèrent grandement. En effet, si la malice est facilement associable à Hélys, la douceur caractériserait plutôt Eole. Et si Hélys a un tempérament bien trempé, Eole est une petite chienne particulièrement soumise. Mais tant la maman que sa fille sont d’adorables petites personnes havanaises que nous aimons avec toute la richesse de leur diversité.

Ondine, par contre, ne ressemble guère à maman Lutine du point de vue de ses caractéristiques physiques. Quant à son tempérament et celui de sa maman, là oui, on pourrait trouver des ressemblances. Elles sont toutes les deux des petites Havanaises très vives et joueuses, autant que câlines.

Et nos petites Havanaises filles de Kenzo sont de très grandes camarades, dont la complicité est si jolie à observer!

Nos petites Havanaises charbonnées

Eole, trois ans, fille d’Hélys-Kenzo

Nos petites Havanaises charbonnées

Ondine, onze mois, fille de Lutine-Kenzo

Notre gros nounours havanais

Notre gros nounours havanais, c’est bien sûr Jazz.
Un gros nounours qui pourrait passer ses journées dans nos bras à se faire câliner. Dans ses moments câlins, Jazz se tient volontiers aussi en position verticale, assis sur son popotin.
Un gros nounours qui est bien un peu aussi le coq dans le poulailler. Et ce rôle lui tient énormément à coeur!…
A sept ans et demi, Jazz est encore un gros gamin joueur, qui adore parcourir notre jardin dans tous les sens à vive allure à la suite de ses super potes de jeux.
Impossible de parler de Jazz sans mentionner son appétit gargantuesque, qu’il me faut freiner, sans quoi sa santé serait assurément prétéritée.
Sa robe, havana brown durant ses premiers mois de vie, a la douceur d’une robe de bébé havanais. Une robe d’un entretien particulièrement aisé. Question coloris, plus trace de havana brown, mais une teinte uniformément foncée en surface, et plus claire si l’on soulève le poil de surface.Notre bichon havanais Jazz Notre bichon havanais Jazz Notre bichon havanais Jazz

Le bichon havanais, petit chien de compagnie par excellence

Le bichon havanais, petit chien de compagnie par excellence, fait partie du groupe neuf, le fameux groupe regroupant diverses races de petits chiens de compagnie.

Les races de chiens sont réparties dans dix groupes différents, ces groupes donnant une idée de l’esprit de la race, de sa mentalité, de sa vocation, ainsi que de sa taille. A voir ICI.

Le groupe neuf, celui des petits chiens de compagnie, comporte un certain nombre de races que vous pouvez découvrir ICI.

Le chien est un animal grégaire, avec une organisation hiérarchique au sein de son groupe. Quelle que soit sa race, et le groupe auquel cette race appartient, le chien a besoin d’évoluer au sein d’une meute organisée, que ce soit humaine ou canine.

Le rôle du petit chien de compagnie est unique entre tous, puisqu’il n’a d’autre vocation que celle de tenir compagnie à son maître. Une belle vie que celle-là, quand le maître est respectueux de la spécificité de la race, avec toutes les caractéristiques qui lui sont propres.

Vif, joyeux, drôle, sensible, enthousiaste, le bichon havanais est le petit chien de compagnie par excellence, adorant accompagner dans toutes ses activités un maître aimant, fidèle, positif, et plein d’humour.