Archives pour la catégorie Nos chiens individuellement

Ces petits Havanais si aimants!

Ces petits Havanais si aimants!…

A chaque fois qu’ils peuvent démontrer leur amour, leur attachement aux leurs, ils le font, sans jamais se lasser!
Certains agiront ainsi à l’égard de l’humain en général. D’autres réserveront ces débordants élans d’affection à leur meute humaine plus particulièrement, aux leurs.

Toujours chouette d’appuyer certains propos par des images ou des vidéos!

Ci-dessous donc, une jolie vidéo de notre petite Ondine, quatre mois, retrouvant l’une de nos filles, plus vue depuis quelques jours! Quelques jours qui semblent pour elle synonymes d’une éternité!
C’est ce qui s’appelle faire la fête, et démontrer un attachement incontestable à son vis-à-vis!

Vous vous sentez mal-aimé??? Vous avez une vilaine image de vous-même? Vous doutez de vous?
Venez prendre un petit bain de bichons! Super valorisant pour son ego! En effet, pour être pareillement aimé, on ne peut qu’être quelqu’un d’absolument génial!

Ondine sur fond de feuilles automnales

Ondine sur fond de feuilles automnales, en images, bien entendu!

Année après année, le sol sous notre tilleul se couvre d’un magnifique manteau jaune-brun : ces couleurs automnales dont la nature se pare pour le plus grand plaisir de nos yeux.

Le regard de nos petits bichons est-il attiré par ce jaune si éclatant de la même manière que nous?
J’ai fait des recherches à ce sujet, et  trouvé un lien intéressant, démontrant la même image vue par l’humain et vue par le chien. La conclusion est évidente : nos petits amis voient ce que nous voyons de manière très atténuée; terne, pourrait-on dire!
Voici le lien en question : http://www.francetvinfo.fr/animaux/en-images-voici-ce-que-voit-votre-chien_1008429.html

Mais pour en revenir à notre chère Ondine sur fond de feuilles automnales – le thème de cet article – peu importe pour elle que les couleurs soient éclatantes ou pas, gambader dans les feuilles mortes, c’est un jeu dont on ne se lasse guère!Ondine sur fond de feuilles automnales

Ondine sur fond de feuilles automnales

Ondine à la vie est belle

Ondine à la vie est belle, alors que sa fratrie l’a quittée, réapprend la vie autrement.
La vie trépidante, super animée, connue avec Joe, Hermès, Samba et Nooky, est à présent derrière. Elle a fait place à une vie plus calme, avec moins de jeux et davantage de siestes.

Si le chiot qui voit partir tous ses frères et soeurs se retrouve subitement un peu sonné de cette réalité, il s’adapte cependant à une vitesse qui m’épate toujours à cette nouvelle vie, bien différente tout de même de son vécu jusque là.
Les adultes de notre meute ont des moments de jeux, mais ça n’a rien à voir avec les jeux si fréquents d’une meute de chiots.
Heureusement pour Ondine, il y a maman Lutine : une petite Havanaise aérienne, d’une agilité épatante, très joueuse de surcroît. Et les parties de jeux entre maman et fifille sont bien animées aussi.
Et quand on ne joue pas, on dort ou on se repose. Et là aussi, Ondine est allée rejoindre sa maman dans son petit coin bien à elle.Ondine à la vie est belleComme sa fratrie qui l’a quittée, Ondine doit aussi apprendre à jouer toute seule. Ici, son compagnon de jeu est un marron :

Ci-dessous, Ondine en mode contemplation passive :Ondine à la vie est belle

Les moments de jeux entre Ondine et sa maman, ont aussi un caractère éducatif pour la petite chérie, qui n’en finit pas de parfaire son éducation :

Et une fois que la partie de jeux est achevée, un moment de repos en mode super cool est bienvenu!Ondine à la vie est belle Ondine à la vie est belle

Deux montages-photos

Deux montages-photos réalisés aujourd’hui :

  • de nos bébés bichons âgés de neuf semaines : Joe, Ondine, Nooky, Samba et Hermès;
  • et un montage quelque peu particulier, sur lequel figurent Melody (notre doyenne avec laquelle nous avons débuté l’élevage); ainsi que Lutine, Opale et Eole : nos trois plus jeunes Havanaises adultes en âge d’être mamans.
    Ainsi que celui grâce auquel notre élevage continue d’exister, bien qu’un jour il ait eu les propos suivants : le jour où un chien vient à la maison, je pars!… Onze chiens à la maison, et il est toujours là, me prêtant main forte quand cela s’avère nécessaire. Merci, merci, merci! Quelle souplesse et quelle adaptabilité! Quelle preuve d’amour aussi de savoir respecter une passion si envahissante!Deux montages-photosDeux montages-photos

Opale, Jazz, Lutine et les bébés

Opale, Jazz, Lutine et les bébés, en images.

Une première image composée d’Opale, de Jazz et des chiots.
Jolis échanges entre les petits lutins et leur grand compagnon Jazz, qui s’est mis à leur niveau, avec une étonnante douceur pour ce gaillard un peu rude.Opale, Jazz, Lutine et les bébés

Sur l’image suivante, un groupe de jolis garçons : le chat Mirage qui attire les petits lutins tel un aimant. Notre petit ourson polaire Joe; et son frère Hermès aux longs cils de papa Kenzo. Et finalement notre cher Jazz, quelque peu perturbé ces jours par certaines odeurs suaves parvenant à sa truffe bien exercée!Opale, Jazz, Lutine et les bébésQuatre portraits ensuite : celui de la charmeuse petite Samba. Celui de Nooky, copie conforme de sa petite maman Lutine. Et enfin, la petite Ondine, dont la tête émerge du sol, telle une magique apparition pleine de charme!Opale, Jazz, Lutine et les bébésOn retrouve ci-dessous Lutine et trois de ses bambins : Ondine, Nooky et Hermès, sur leur terrain de jeu favori, le jardin, lieu de multiples découvertes!Opale, Jazz, Lutine et les bébés

Melody et ses arrière-petits-enfants

Melody…Melody et ses arrière-petits-enfants

…et ses arrière-petits-enfants :Melody et ses arrière-petits-enfantsMelody est toujours heureuse de sortir au jardin avec ses vigoureux arrière-petits-enfants. S’ils sont trop turbulents avec elle, elle se retire dans un coin tranquille, où personne ne l’importune. Ou alors, elle leur fait savoir que l’on respecte son aïeule. Et ces derniers ont tout à fait la capacité de le comprendre et de l’appliquer.

Quant aux chiots, plus ils passent de temps à gambader en plein air, plus ils sont heureux! Et plus il y a d’adultes avec lesquels s’amuser, plus belle est la vie!
Dommage qu’Eole, leur meilleure copine de jeux après maman Lutine, ait la tête ailleurs ces jours, et que Jazz et Gauguin semblent si obnubilés par cette si jolie princesse havanaise!…

Toujours encore des nouvelles images des arrière-petits-enfants de notre chère Melody,  de leur maman Lutine, ainsi que du chat Mirage!

Des images, encore des images

Des images, encore des images! Je ne m’en lasse pas!

Aujourd’hui, les acteurs sont quelques-uns de nos chiens adultes, des chiots, des humains et des chats. L’essentiel de ce qui peuple la vie est belle. Manque juste les chatons, qui eux, ne sortent pas au jardin.
Manque aussi le son : les bruits environnants, souvent conséquents, et les jappements, en particulier de nos chiots, qui ne sont pas empruntés pour faire entendre leur voix, pas particulièrement mélodieuse!

De la candeur, de la tendresse, de la beauté, du charme, du jeu, de la joie, de la curiosité, de l’enthousiasme, de l’énergie. Et tant d’autres choses encore reflétées par ces images!Des images, encore des images Des images, encore des images Des images, encore des images Des images, encore des images Des images, encore des images

Nos grands à l’honneur

Nos grands à l’honneur, à nouveau une fois, alors que chiots et chatons leur prennent passablement la vedette ces temps!

Deux montages-photos ci-dessous, avec Hélys et Jazz sur l’un, et Eole sur le second.

Hélys : la petite chipie de la troupe, qui adore narguer, provoquer l’autre, que ce soit chat ou chien, peu importe! C’est le principe qui compte!
Hélys, c’est aussi une petite boule de joie, pleine d’énergie et si facile à motiver! Une petite chienne plutôt indépendante, qui oublierait le reste du monde lorsqu’elle fait sa vie!

Jazz : j’ai envie de dire que c’est tout le contraire d’Hélys! Un gros poupon, câlin au possible, qui pourrait passer ses journées à recevoir des caresses. Et dans ce domaine, il ne semble jamais atteindre un sentiment de satiété!
Mais Jazz, c’est aussi le suprême coq dans le poulailler, qui ne laisserait aucun rival s’approprier son harem.

Eole, fille d’Hélys et de Kenzo : un petit phénomène à part, attachant,  câlin, joyeux, soumis, sensible aussi!
Eole a hérité du petit côté provocateur de sa maman, mais en bien atténué.
Elle a un côté étonnant, lorsqu’elle se prend pour la maman de la meute, et va nettoyer les yeux des uns et des autres!
Eole, c’est un joyeux petit coeur sur pattes, en résumé!Nos grands à l'honneur Nos grands à l'honneur

Quelques mignonnes petites personnes havanaises

Quelques mignonnes petites personnes havanaises, aussi différentes en âge, qu’en taille, qu’en couleurs de robes. Chacune est unique, et quelque part incomparable à une autre, même si on leur trouve inévitablement des ressemblances.

Prenons la petite Baïla, cinq ans et demi, fille de Barbie et de Jazz, dont la maîtresse m’a écrit que “la candeur du Havanais n’est décidément pas une question d’âge”. Et l’on ne peut qu’en être convaincu en regardant cette petite bouille et ces grands yeux sombres au regard si candide! Il faut être fait de marbre pour ne pas être touché par tant d’innocence!Quelques mignonnes petites personnes havanaises

Opale et Hélys sont aussi différentes en apparence physique qu’en tempérament. Opale est grande, Hélys, petite. Opale est pigmentée chocolat et a une robe chocolat foncé et blanc. Alors qu’Hélys est pigmentée noire et sa robe est fauve avec une charbonnure très marquée. Opale est une petite Havanaise plutôt réservée, alors qu’Hélys serait du style arrogante petite chipie. Opale est hyper câline et Hélys hyper indépendante. Malgré leurs différences, ces petites personnes s’entendent très bien!Quelques mignonnes petites personnes havanaises

Passons à l’ami Snoopy à présent : “Après la balade, Sieur Snoopy sait qu’il y a la fontaine pour se désaltérer!” Et nos petits compagnons savent si bien se faire comprendre, tant par la gestuelle, que par le regard, que par la voix!Quelques mignonnes petites personnes havanaisesEt enfin, nos joyeux petits mistons d’un mois, font évidemment partie de ces quelques mignonnes petites personnes havanaises! Rien que les bisous des fifilles nous font déjà nous liquéfier!… 😉Quelques mignonnes petites personnes havanaises

Quelques portraits d’habitants de la vie est belle

Quelques portraits d’habitants de la vie est belle en photos et en mots ci-dessous!

Deux de nos garçons tout d’abord :
il y a le petit Mookie, à la robe black and silver. Il est l’un des fistons de Melody et de Gauguin. Un petit bonheur sur pattes, et un concentré de gentillesse.
Et puis notre fier Jazz, à la longue robe foncée et touffue. Jazz est à la fois un fier étalon, et le gros bébé à sa maman. Si j’accédais à ses attentes, je passerais mes journées à caresser ce gros ourson câlin.

Les portraits suivants sont ceux de notre petite chipie Hélys, à la robe beige et fauve charbonné. Hélys est la maman de notre cadette Eole. Elle est une ravissante et joyeuse petite crapule
A ses côtés ci-dessous, Mirage, aux teintes plus pâles mais similaires. Mirage est à la fois câlin et indépendant. Il est aussi un redoutable chasseur.

On poursuit cette série de portraits avec deux charmantes demoiselles aux robes charbonnées : la première est âgée de trois semaines et demie, et est fille de Lutine et de Kenzo. La seconde, âgée de deux ans, est notre petite Eole, fille d’Hélys et de Kenzo. Ces deux lutinettes sont donc demi-soeurs.

Ensuite, trois portraits tout en douceur de nos poupons actuellement à la vie est belle, portraits empreints d’une jolie sérénité.

Et on achève cet article avec un superbe portrait de Jazz qui atteindra cette année ses sept ans, ainsi que de notre douce Jade chocolatée née la même année. Jade accompagnée de Mirage, auquel elle voue une admiration sans nom.