Archives pour la catégorie Nos chiens individuellement

Une bien jolie complicité

Une bien jolie complicité existe entre nos deux petites jumelles Tiss et Mirtille, et leur super pote Ondine. A presque dix mois, Ondine est encore un chiot, joueur à souhait, et la compagnie de nos bébés la ravit à chaque fois. Elle s’était déjà régalée avec les quadruplés d’Eole-Jazz, avec Youpi plus particulièrement. Et inutile de dire que nos “neuftuplés” ont fait son bonheur également. Maintenant que la portée s’est réduite comme peau de chagrin, les liens tissés sont d’autant plus forts et personnels. Et pour moi, c’est un plaisir d’observer ces trois nenettes s’amuser ensemble des heures durant.
Aujourd’hui, c’est un bout de peau de melon tombé du compost qui a amusé ces demoiselles.
Laissons parler les images :

 

Notre petite Havanaise Ondine

Notre petite Havanaise Ondine, fille de Lutine et de Kenzo, est la cadette de notre meute.
Agée de neuf mois et demi, Ondine est une ravissante et attachante petite personne pleine de joie de vivre et d’enthousiasme.
Après une adolescence qui n’a pas passé inaperçue, notre chère Ondinette est devenue une petite chienne presque sage, à l’imagination plus raisonnable que ces derniers mois!
Avec sa jolie robe crème et fauve charbonné, sa bouille si craquante, et ses proportions harmonieuses, Ondine est une belle petite représentante de sa race.
Au sein de sa meute, Ondine joue aussi volontiers avec ses congénères que toute seule, dans sa jolie bulle.
Un sacré petit personnage que celui-là, en images ci-dessous!Ondine, bichon havanais fauve charbonné

Aïcha et Opale

Aïcha et Opale, toutes deux nées à la vie est belle, il y a respectivement onze et cinq ans, sont deux petites Havanaises aussi attachantes que différentes.
Arrêtons-nous quelque peu sur ces deux petites personnes :

  • Aïcha, fille de Melody et de Marcelo, a vu le jour à la Saint-Valentin de l’année 2007. Pourvue d’une robe noire et blanche à la naissance, Aïcha s’est finalement parée d’une magnifique robe blanche et argentée. Cette attachante petite personne au tempérament très indépendant, nous parle beaucoup par la voix, le regard et le geste. Son regard particulièrement intense ne laisse personne indifférent. Aicha se distingue également par son odorat très fin. Elle peut ainsi rester très longtemps à fixer un point qui lui est inaccessible, pour nous faire comprendre qu’un oiseau a lâché un bout de pain à cet endroit et qu’il faut aller le lui chercher.
  • Opale a pour maman Jade et pour papa Elroy. Elle atteint ses cinq ans aujourd’hui. Elle est pourvue d’une robe blanche et chocolat foncé particulièrement abondante. Opale est une petite chienne extrêmement câline, très attachée à nous, et attirée par toute personne de laquelle émanent calme et douceur. Elle est elle-même une petite chienne très calme et d’une très grande gentillesse. Une grande docilité et un caractère soumis font également partie de ses caractéristiques.Havanaises nées à la vie est belle Havanaises nées à la vie est belle

Et notre petite Ondine

Et notre petite Ondine, que devient-elle, au fait?

Notre petite Ondine se porte à merveille. A présent âgée de presque huit mois, elle est au terme de sa croissance osseuse. C’est une belle petite Havanaise, aux couleurs joliment nuancées, de taille moyenne, joyeuse, câline, drôle et joueuse à souhait. Elle bénéficie d’une imagination très prolifique, qui me fait parfois perdre le peu de latin qui me reste!…

Sa meilleure pote de jeux est aussi sa demi-soeur : Eole. Ensemble, elles jouent infatigablement. Et le jeu favori d’Ondine avec Eole consiste à attraper la queue de sa grande soeur et à la garder dans sa gueule le plus longtemps possible.

Il y a Jade aussi qui apprécie les moments de jeux avec Ondine, qu’elle essaie d’impressionner avec force grognements. Mais il en faut plus pour que miss Ondine soit impressionnée!

En résumé, Ondine est un amour de belle petite chipie havanaise!Ondine, bichon havanais Ondine, bichon havanais Ondine, bichon havanais Ondine, bichon havanais Ondine, bichon havanais

Nos Havanais par météo maussade

Nos Havanais par météo maussade me font bien penser à nos chats. En effet, quand le ciel est gris et que la pluie ruisselle, quoi de mieux pour nos petits Havanais qu’un bon fauteuil bien confortable et l’ambiance chaleureuse de notre maisonnette. Alors, ils ont tout loisir de s’abandonner dans les bras de Morphée, ou de contempler les yeux mi-clos notre beau tilleul aux branches malmenées par le vent. Une bien belle vie que voilà, à vrai dire!
Et si quelques balles garnies de bonnes friandises viennent troubler ces moments de bienfaisante quiétude, bien entendu que nos petits gourmands feront l’effort d’en extraire ces bonnes quatre heures, pour ensuite repartir de plus belle dans leurs douces rêveries.
Pas trop harassante, à vrai dire, la vie de nos Havanais par météo maussade!

Aïcha, ma petite perle âgée de presque onze ans

Princesse Opale dont le bedon s’alourdit de jour en jour

Nounours Jazz, bientôt de nouveau papa

Petite douceur Eole

Notre cadette Ondine, de presque sept mois

Une grand-maman et son petit-fils

Une grand-maman et son petit-fils! C’est de notre chère Hélys et de son petit-fils Teddy qu’il s’agit dans cet article.
La grand-maman est elle âgée de neuf ans, alors que son Teddy de petit-fils est lui âgé de douze semaines.
Et si grand-maman Hélys a été une maman magnifique, tendre et ferme pour chacun de ses bambins, ses petits-enfants eux, ne l’intéressent plus guère. Elle préfère de loin les toiser de sa hauteur.
Et j’ai remarqué à plusieurs reprises que des petites chiennes ayant été des mamans exemplaires, ou des nounous magnifiques, ne manifestent plus aucun intérêt pour les chiots, une fois celles-ci stérilisées. Et les chiots de leur côté mémorisent bien vite avec qui ils peuvent jouer, et de qui il vaut mieux rester à distance respectable.
Teddy, quant à lui, avec toute la fougue et la curiosité de se tendre jeunesse, teste le volume des grondements de grand-maman, histoire de savoir jusqu’où il peut l’approcher, et où il s’agit de s’arrêter.

Jazz, bichon havanais

Jazz, bichon havanais né à l’élevage de la vallée du rêve, est venu rejoindre l’élevage de la vie est belle alors qu’il était un petit bonhomme de trois mois.
Le voici en photo chez nous, tout jeunet :Bichon havanais JazzLes années ont succédé aux années. Bébé Jazz est devenu adulte, papa, grand-papa.
Il est bon de se remémorer le parcours de ce gentil nounours, calme et trèèèèèèès câlin, qui subit la vie de meute plus qu’il ne l’apprécie vraiment. Jazz serait certainement ravi d’être LE fiston de maman Isa et de papa Roger, l’unique “objet” de leur affection. Mais voilà, il a bien fallu se résoudre à partager, à répartir les caresses de papa-maman entre tous.
Jazz est aussi un fier étalon veillant jalousement sur son précieux harem.
Jazz est encore un papa joueur, qui adore s’amuser avec ses rejetons, mais doit être surveillé de près, tant sa vigueur est parfois excessive pour ses jeunes bambins.

Eole sans ses bébés

Eole sans ses bébés, que devient-elle?

Comme les mamans humaines, les mamans chiennes vivent certainement chacune différemment le départ de leurs petits.

Eole pour sa part a eu quelques jours de passage à vide. Elle a dû se rendre souvent  à la maternité pour s’assurer que ses bébés n’y étaient vraiment plus, bien qu’elle ait assisté à chacun de leur départ.
Elle a aussi repoussé avec vigueur sa super petite complice et demi-soeur Ondine, avec laquelle elle jouait beaucoup alors que ses chiots étaient encore à l’élevage.

A présent, Eole a retrouvé sa magnifique joie de vivre et s’éclate à nouveau avec toute la fougue de sa belle jeunesse.
Je me réjouis de voir sa robe à présent clairsemée se remplumer. Et pour ce qui est du poids perdu durant sa maternité, tout a déjà été rattrapé.Eole, bichon havanais, après le départ de ses chiots Eole, bichon havanais, après le départ de ses bébés Bichon havanais Eole après le départ de ses bébés Eole, bichon havanais, après le départ de ses bébés

Six mois de vie

Six mois de vie pour notre petite Ondine, fille de Lutine et de Kenzo!

Les ondines sont des génies des eaux dans la mythologie germanique. Si l’on n’a pas encore eu l’occasion de tester le rapport de notre petite Ondine à l’eau, à une étendue d’eau tout au moins, on n’a pas de peine à voir en elle un petit génie, un petit personnage magique, enchanteur!

A six mois de vie, Ondine est une joyeuse petite Havanaise, pleine d’énergie et de joie de vivre. Une petite crapouilette, comme j’aime aussi à l’appeler. Elle sait se montrer très comique dans sa gestuelle, aussi bien avec les plus petits qu’elle qu’avec les plus grands. Elle adore s’amuser avec les chiots de la portée à Eole, mais joue aussi inlassablement avec les adultes de la meute.

Ci-dessous, un montage-photos d’Ondine, et une photo d’Ondine et de sa maman Lutine!Ondine, bichon havanais, à six moisOndine, bichon havanais de six mois

Notre petite boule de joie sur pattes

Notre petite boule de joie sur pattes : c’est de notre petite Ondine que je veux parler aujourd’hui!
Âgée d’ici quelques jours de six mois, Ondine est l’une des filles de Lutine et de Kenzo.

Je l’appelle aussi Ondinette Cacahuète. “Notre petite boule de joie sur pattes” c’est une expression qui lui va à ravir! Tout en elle respire la joie de vivre, la légèreté. Elle adore faire le clown, narguer aussi, – adolescence oblige -!
Quand aucun pote de jeu n’est disponible pour elle, elle n’en prend pas ombrage. Un petit jouet cueilli au passage, et hop, c’est parti pour un jeu en solo, souvent des plus comique!

Sa demi-soeur Eole,  (elles ont le même papa : le beau et fier Kenzo!) est en train de devenir l’une de ses complices favorites. C’est tellement beau, de les voir courir ensemble , jouer à cache-cache, à s’attraper! Et bien sûr que les bambins d’Eole âgés de sept semaines et demie, sont de super potes de jeu de notre chère Ondinette Cacahuète.Ondine, bichon havanais de l'élevage suisse à la vie est belle Notre joyeuse Ondine, bichon havanais Notre joyeuse Ondine, chiot bichon havanais