Archives de catégorie : Nos chiens individuellement

Le peignage du bichon havanais

Le peignage du bichon havanais

Le peignage du bichon havanais peut être un moment de formidable détente, et pour le chien, et pour son maître.

Il est clair qu’il s’agit d’habituer le chiot dès son plus jeune âge au contact du peigne.
Il ne s’agit pas de proposer au chiot une séance de peignage alors qu’il a son quart d’heure de folie, ou qu’il sort de sa sieste. C’est une fois qu’il sera bien fatigué que la séance sera programmée.
Et comme pour tout autre apprentissage, il s’agira d’associer ces moments à quelque chose de plaisant, de positif pour le chiot. C’est ce qu’on appelle le renforcement positif.

Chaque séance de peignage chez nous s’achève avec une petite friandise associée uniquement à ces moments-là. Une friandise que nos chiens adorent, évidemment! Ainsi, lorsque je sors le peigne, presque toute la meute se précipite à la table de toilettage. Presque! En effet, notre petit Mookie, par exemple, n’a jamais pris pour un moment de détente, ces séances de peignage. Pourtant, il les a connues tout jeunet, ou presque!?…

Quant à la manière de peigner, j’ai déjà été offusquée de voir des vidéos peu recommandables à ce sujet. Il est évident que le basique est de tenir chaque mèche, et de ne jamais tirer sur un poil noué ou feutré. Ce serait la meilleure manière de dégoûter un chien de ces moments qui peuvent s’avérer si bienfaisants pour chacun!
Et bien sûr qu’un peignage quotidien est une bonne façon d’éviter des séances interminables et laborieuses, parce que trop rares.

En suivant ces quelques recommandations basiques, le peignage de votre bichon havanais pourrait s’avérer être un moment de pur plaisir, et pour lui, et pour vous.

La photo en-haut de la page représente notre cher Odilon en pleine séance de peignage. Stress intense, dirons-nous!???…

La vie s’écoule gentiment

La vie s’écoule gentiment à la vie est belle en ce moment.
Trois semaines et demie maintenant que la joyeuse folie de nos bébés ne résonne plus par ici. Une période bienvenue aussi, où nos “grands” ont droit à toute notre attention.
C’est l’hiver, alors on ne s’éternise pas dehors! Quand le sol est dur et froid, on joue et on s’éclate à souhait au jardin. Mais quand ce même sol est mouillé et boueux, on y fait juste ses besoins, et on se dépêche de retrouver la douce chaleur de la maison.
Dedans, on se repose et on joue. On adore aussi ronger des os. Les jeux de choix de tous sont évidemment ceux où il s’agit de trouver des petites friandises cachées. Au sein de la meute, on est plus ou moins futé. La finesse de l’odorat de chacun est variable aussi. Très intéressant d’observer nos petits lutins en action lorsqu’ils cherchent ces petits bouts d’aliments qui sentent si bon! Tel est très persévérant et ne baste pas jusqu’à ce qu’il ait pu accéder à sa petite friandise. Tel autre attend que son copain fasse le boulot de recherche à sa place pour se précipiter sur le petit bout de friandise à peine celui-ci apparu. Il faut de tout pour faire un monde, dit-on! Et ça se vérifie aussi au sein de notre meute de mistons, où la vie s’écoule gentiment en ce moment.

Magiques apparitions

Voilà le titre que m’ont inspirée les photos du jour : magiques apparitions!

En effet, en me baladant dans ma petite vigne, j’ai découvert entre quelques feuilles de vigne se teintant d’automne, de magiques apparitions! Celles de petits lutins farceurs, aux teintes diverses, aux regards pleins de mots. Ces petits lutins qui font la vie belle, par leur présence, par leur gentillesse, par leur drôlerie, leur infaillible fidélité, leur amour indéfectible.

Observons-les d’un peu plus près!

Magique apparition

Celle-ci se prénomme Ondine, et sa robe est fauve clair. C’est une joyeuse petite boule d’amour, pleine de vigueur en temps normal. Les précieuses petites vies qu’elle porte la font vivre plus en douceur et en lenteur.

Magique apparition

Aïcha, treize ans et demi, à la robe mi-longue argentée et blanche. Une petite bonne femme indépendante, enthousiaste, joueuse, pleine d’initiatives! Une trop géniale petite Havanaise!

Magique apparition

Autre magique apparition : celle de mister Odilon, à la robe foncée et blanche!
Bientôt à nouveau papa, ce petit lutin se découvre une âme d’ange gardien, de sentinelle stridente à l’approche d’intrus. Il évalue même son territoire un peu plus grand qu’il ne l’est en réalité! 😉 Sacré “Lonlon”! Petit lutin plein de sensibilité et de gentillesse!

Magiques apparitions

Et finalement, nos deux petites mamies profitant de la chaise-longue du jardin pour se reposer, et observer la vie trépidante de leur quartier.

Ma petite perle

Ma petite perle : c’est ainsi que je parle bien souvent de ma petite Aïcha!
Née à la Saint-Valentin de l’année 2007, Aïcha est issue de la toute première portée née à la vie est belle. Comment imaginer un plus beau cadeau!?
Aïcha, fille de notre chère Melody et de Marcelo, est une petite chienne palpitante. Calme et vive; indépendante et interactive; douée d’un odorat exceptionnel; câline; joueuse; observatrice; patiente; expressive. Voilà quelques-unes de ses qualités qui font d’elle ce petit personnage si attachant, si unique, si génial!
Et comment parler d’Aïcha sans parler d’elle maman!? Tant elle fut une maman tendre et attentionnée, tant avec ses propres bambins, qu’avec ceux de sa maman en particulier.
Ma petite perle avance en âge.. Et je lui souhaite, je nous souhaite, encore nombre de belles années d’une si chouette complicité partagée!

Deux nouveaux portraits

Deux nouveaux portraits aujourd’hui : ceux d’Opale et de Mirage.

Opale est l’une des filles de Jade et d’Elroy. Sa belle robe blanche et chocolat foncé est très douce, dense et longue. On remarque facilement qu’elle est porteuse du gène Belton, ce gène qui dans le cas d’Opale, fait apparaître des poils chocolat dans son poil blanc.
Opale est immensément câline avec nous – ses maîtres – et avec les personnes qu’elle apprécie. Mais c’est vrai, Opale a ses têtes, et quand on n’en fait pas partie, eh bien, tant pis pour nous!
Et, de plus en plus, Opale se découvre une vocation de sentinelle, avertissant haut et fort la présence d’un intrus sur ce qu’elle estime être son territoire, et qui ne l’est pas forcément.
Et puis, Opale maman, c’est quelque chose de magnifique à observer aux différents stades de ses maternités. C’est quand elle est maman au milieu de ses bambins qu’Opale semble la plus épanouie.
Son petit surnom? Opaline câline!

Nouveaux portraits

Mirage : Mirage est un adorable petit chat gris tigré, frère de Corsaire. Il est très différent suivant la saison : costaud en hiver, et tellement fin en été. A chaque été, on le dirait malade tellement il “fond”. Et quand les chaleurs sont révolues, le voilà qui se remplume et redevient un solide gaillard.
Mirage est un petit chat qui me touche beaucoup : dans son comportement, il est tout en finesse et en discrétion, en délicatesse. Il adore les caresses, mais ne viendra jamais les demander en imposant sa personne. Il se fait tout discret et attend en silence.
Lui aussi est très attaché à ses maîtres, et est peu attiré par ceux qu’il ne connaît pas.
Et, comme son frère Corsaire, Mirage est très ami avec notre bande de lutins!

Nouveaux portraits

Lutine et Eole

Lutine et Eole : deux joyeuses petites bonnes femmes havanaises!
Différentes en apparence, Lutine et Eole ne le sont pas tant que ça en tempérament. Gaies, joueuses et câlines, elles le sont tout autant l’une que l’autre!

Lutine : elle est l’une des filles de Babilou née à la vie est belle, et l’une des petites-filles de Melody et de Gauguin. Elle est née à l’élevage de la vallée du rêve en Belgique, où nous l’avons adoptée. Lutine est aussi la maman de notre petite Ondine. Une maman et une fille partageant une très belle complicité.
La robe de Lutine est blanche et noire. Ses sourcils blancs sur fond noir donnent un charme tout particulier à son joli visage.
Je dis souvent que Lutine parle. En effet elle nous donne parfois vraiment l’impression de converser avec nous en tête à tête.
Ci-dessous, Lutine en images, à trois mois et aujourd’hui!

Eole : sa maman, c’est Hélys, son papa Kenzo. Eole est donc née à la vie est belle, pour notre plus grand plaisir. Elle a hérité de la robe charbonnée de sa maman Hélys, avec des charbonnures moins foncées que celles d’Hélys.
Eole est douce et vive à la fois. C’est une petite bonne femme pleine de gentillesse et de sensibilité. Elle est aussi particulièrement docile.
Impossible de ne pas mentionner son amitié si démonstrative pour nos félins!
La voici à trois mois, et aujourd’hui, en images :

Jade et Jazz

Jade et Jazz sont tous deux nés à l’élevage de la vallée du rêve en Belgique.
Jade est âgée de dix ans et demi, alors que Jazz va sur ses dix ans.
La robe de Jade est d’un chocolat bien dilué. Elle s’est peu à peu éclaircie au fil des ans. J’aime, pour ma part, la douceur de sa couleur.
Jazz quant à lui, avait une robe plus foncée dans son jeune âge, qui s’est également éclaircie peu à peu.
Des robes aux couleurs diverses et toutes deux d’une grande douceur.
Rien de tel que des photos pour bien visualiser l’évolution en couleurs de ces deux petits lutins.

Jade est une petite chienne douce et vive à la fois. Particulièrement agile aussi.
Sa passion, bien connue maintenant, ce sont “ses chats” auxquels elle vue une amitié sans borne. Et elle sait fort bien la leur manifester, cette amitié.
Jade m’est tout particulièrement attachée, recherchant constamment ma proximité.

Jazz de son côté est un petit Havanais très câlin. Il est aussi très fier et possessif à l’égard de son “harem”. Si seulement il pouvait ne le partager avec nul autre!
Sur le montage-photos ci-dessus, on le voit en grande conversation avec son ami, le chat Corsaire!

Deux portraits de petits lutins

Deux portraits de petits lutins vivant à la vie est belle : voilà ce que je vous propose!
Le premier y est né; le second y a été adopté.

Mookie est né à la vie est belle le 24 mai 2011, d’une portée de neuf chiots, dont Melody et Gauguin étaient les parents.
La répartition de couleurs de la robe de Mookie se dit “black and silver”. Une robe régulièrement raccourcie, puisque ce petit jeune homme subit avec peine les séances de coiffage.
Mookie a eu un beau début de vie, au milieu d’une fratrie généreuse, avec une maman énergique et tendre, et une seconde maman débordant de gentillesse. Les choses se sont ensuite gâtées pour lui, puisque son adoption a été un gros échec dont il garde encore quelques séquelles aujourd’hui.
Je dis souvent de Mookie qu’il est le plus gentil petit bichon du monde : tellement gentil avec tout être vivant rencontré. Ce petit lutin est un petit bonheur sur pattes, joyeux, tendre, joueur, sensible, et avec tant de jolies caractéristiques encore!

Portrait de petit lutin Mookie

Hélys, dite “Hélys la malice” ou “Lilounette”!
Une sacrée petite bonne femme que celle-là, avec sa petite frimousse si craquante, et sa robe si joliment nuancée!
Hélys est née à l’élevage de la vallée du rêve, en Belgique, il y a de cela onze ans et demi.
J’aime dire d’elle qu’elle est une joyeuse petite fripouille, pleine de gaieté, de crouillerie, de vivacité.
Allumer ses congénères, se faire grogner à souhait tout en continuant de les allumer, est l’une de ses occupations favorites.
Et quand Hélys aperçoit les félins de la maison, c’est une joyeuse petite furie que l’on voit se précipiter à leur rencontre pour au mieux leur dire toute son amitié.

Portrait de petite lutine Hélys

Aïcha et Ondine

Aïcha et Ondine, et aussi Cerise, en portraits aujourd’hui.
Des portraits en images, et aussi décrits avec des mots.

Aïcha est âgée de treize ans et demi. Elle est issue de la première portée née à la vie est belle, dont Melody et Marcelo étaient les parents.. Elle a vécu toute son existence auprès de nous.
Noire et blanche à la naissance, Aïcha s’est peu à peu éclaircie, pour que finalement la partie noire de sa robe devienne argentée.
Calme, posée, indépendante, Aicha a été pendant longtemps la chef très adéquate de notre meute. Elle a été une merveilleuse petite maman pour chacun de ses bambins, et a volontiers secondé sa maman Melody dans son rôle de maman.
Douée d’un odorat particulièrement fin, Aïcha, très patiente, peut rester longtemps plantée devant telle armoire sous laquelle s’est égarée une délicieuse petite friandise.
A treize ans et demi, Aïcha est encore vive, enthousiaste, joueuse et interactive.
Bref, Aïcha est une véritable petite perle havanaise qui m’est immensément précieuse.

Aïcha

Aïcha et Ondine, disions-nous!
Alors, que dire d’Ondine? Fille de Lutine et de Kenzo, Ondine, âgée de trois ans, est une petite lutinette à la robe fauve, pleine de vigueur, de joie de vivre et de tendresse.
Comme Aïcha, Ondine est née à la vie est belle. A la naissance, la robe d’Ondine était fauve charbonné, mais seules ses charbonnures au niveau des oreilles ont survécu.
La complicité entre Ondine et sa maman Lutine est très jolie à observer, tant dans le jeu que lors de leurs siestes communes.
Et puis, Ondine, c’est aussi la petite chérie d’Odilon, et la super pote de toute la meute.
Je ne crois pas que l’odorat d’Ondine soit exceptionnel. Par contre, lorsqu’elle est sur une odeur, Ondine semble soudain frappée de surdité, tant toute son attention est centrée sur l’odeur en question.
Sacrée petite Ondine! Faudrait te “fabriquer” si tu n’existais pas!

Ondine en portrait

Cerise atteint sous peu ses huit ans d’existence.
Cette petite chatte à la robe noire et blanche, soeur d’Olive, est un adorable petit félin, aussi indépendant que câlin. Et malheureusement, Cerise est aussi une redoutable chasseuse d’oiseaux, de musaraignes, de souris et même de rats.
Lorsqu’il est l’heure de rentrer, Cerise aime s’allonger sur le dos, sur fond d’écorces, attendant ainsi que l’on vienne lui grattouiller le ventre, le menton, les oreilles, avant de la transporter dans sa demeure. Et en fin de journée, rejoindre sa maîtresse sur son siège en ronronnant, c’est aussi l’un des moments favoris de ses journées.

Cerise en portrait

Eole et ses amis félins

Eole et ses amis félins : on pourrait écrire un joli poème sur ce thème-là!
En effet, Eole – comme sa maman Hélys du reste – est passionnée par les félins.
Petite chienne douce et soumise, Eole perd toute sa réserve lorsqu’elle rencontre un ou l’autre de ses quatre amis félins. Elle se transforme alors en petite chienne téméraire, fougueuse, folle d’amitié en définitive, pour ces êtres si tolérants que sont nos chats.
C’est avec force “léchouilles” bien marquées qu’Eole exprime à ses amis combien elle les apprécie.
Et comment s’arrêter de démontrer son amour, lorsqu’on est un petit bichon si aimant et démonstratif!?…
Du côté des félins, on recherche volontiers ces démonstrations d’amitié. Et lorsqu’on arrive à saturation, on quitte gentiment les lieux pour vaquer à d’autres occupations.
Une petite vidéo ci-dessous d’Eole avec Olive. Et une belle photo de Corsaire et Eole.

Chat et chien