Gauguin

Disneyland’s Perfect Gentleman, dit Gauguin, est né en Allemagne le 11 décembre 2006.
Gauguin est un splendide représentant de sa race de couleur fauve clair. Il possède bien évidemment la joie de vivre inégalable de nos petits Havanais, une tendresse débordante, une délicatesse étonnante qui lui est toute propre, et tant de qualités qui font de lui un vrai p’tit trésor.
Ce cher petit trésor, d’une gentillesse si touchante, nous a quittés dans le courant de sa treizième année.
Merci, cher petit “nuage”, d’avoir pu partager avec toi tant de beaux moments de vie!
Tu resteras à jamais gravé dans nos coeurs et nos mémoires!

Et toi, mon petit Gauguin,
Merveilleux petit lutin,
Si souvent à mes côtés,
De tout ton long allongé!

Avec beaucoup d’attention,
Tu veilles sur ta possession;
Ton harem est si précieux;
Prends-en un grand soin, c’est mieux!

Dormir est un vrai bonheur!
Tu ne t’en prives pas d’ailleurs!
Et gare à celui qui ose
Perturber l’une de tes pauses!

Ta douceur et ton bonheur
Font de toi un petit coeur!
Très précieux tu es pour moi,
Mon adorable petit gars!

Hommage à notre cher petit Gauguin

Cher petit Gauguin !

Le 18 mars 2007 fut un grand jour dans nos vies : celui où nous venions te chercher en Suisse allemande. Celui où pour la première fois, nous découvrions ta jolie petite frimousse in live. Que d’émerveillement devant ta petite personne !

Au fur et à mesure que nous faisions connaissance, tu te révélais à nous comme un petit Havanais tout en douceur, en délicatesse, en gentillesse, très très proche de l’humain.
Si dans les moments de jeux, tu adorais t’amuser tout seul avec ton joujou, dans les moments de pause en revanche, tu devais te coller à nous, être en contact physique direct avec nous. Et cela a été le cas toute ta vie durant.
Tu n’étais de loin pas le plus habile des étalons. Cela ne t’a pas empêché pour autant de devenir le papa de nombre de petits lutins havanais, plus gentils les uns que les autres.

Durant les gestations des petites chiennes que tu avais saillies, tu veillais amoureusement sur celles-ci. C’était très touchant !
Quand tes bambins naissaient, tu leur donnais volontiers une petite léchouille. Et sitôt qu’ils étaient plus vigoureux, tu gardais tes distances avec eux.

Quand Jazz a rejoint la vie est belle bébé, tu l’as d’abord pris sous ton aile, avec toute la gentillesse qui te caractérisait. Adulte, il s’est avéré être un Havanais plus grand et plus fort que toi. Possessif aussi. Et tu lui as bien vite laissé cette place de mâle alpha qui avait été la tienne précédemment.
Gauguin était ton prénom, mais tu avais des petits surnoms aussi : Gauguichon, petit nuage. Et finalement, petit guerrier, quand tu t’es retrouvé affaibli et que tu t’es battu pour vivre encore. L’arrivée d’Odilon a été un bonheur pour toi : tu avais de nouveau un p’tit gars à prendre sous ton aile. Tu aimais cela. Et la complicité entre vous deux a été si belle ! Tu lui apprenais la vie, et il te stimulait à avancer.

On t’aurait si volontiers gardé plus longtemps à nos côtés. Mais nous voulions ton bien, et surtout, ne pas t’imposer des souffrances si injustes. Alors le jour est arrivé, où nous avons pris la difficile décision de te délivrer de cette vie devenue trop lourde pour toi. Tu nous as fait comprendre à ta façon que tu étais rassasié de jours.
La tristesse de la séparation, du grand vide laissé par ton absence, ont côtoyé de près le soulagement de t’avoir évité une vie trop difficile à appréhender.

Merci, cher petit Gauguin, Gauguichon, petit nuage, petit guerrier, d’avoir été un si gentil petit compagnon, d’avoir tant donné de ta si délicate et douce petite personne !
Tu demeureras dans nos cœurs et nos mémoires jusqu’à la fin de nos existences ! Et un peu de toi continuera à vivre dans chacun de tes descendants !

1 réflexion sur « Gauguin »

  1. Ping : Suite des habitants de la vie est belle - Elevage de bichons havanais à Neuchâtel, en Suisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.