Archives de catégorie : Nos chiens en meute

Chez nous à la vie est belle

Chez nous à la vie est belle, on peut croiser le chemin de jolis bichons havanais, aux allures plus moins rustiques, que ce soit au jardin…

Bichon Havanais à la vie est belle
Hélys

…ou dans la maison, bien à l’abri de l’humidité.

Bichon Havanais à la vie est belle
Ondine

En se promenant au jardin, il y a moyen de croiser le chemin de divers félins…

Il arrive, bien évidemment que félins et bichons se côtoient. Et parfois, ça peut donner ça :

Bichon Havanais et chat à la vie est belle
Hélys et Mirage

Et puis, il y a bien sûr toutes ces fleurs aux teintes si variées qui s’offrent à nos regards, et devant lesquelles nous passons du temps à nous émerveiller. Merci à l’Auteur d’une création si épatante, si diversifiée, si belle jusque dans ses moindres détails! De quelle imagination et de quel sens de l’esthétisme il faut être doté pour parvenir à un résultat si stupéfiant!

Ils sont nés à la vie est belle

Ils sont nés à la vie est belle. Ont dix-huit mois, onze mois et demi, sept ans, cinq mois. Leurs robes sont claire, foncées, bicolore, charbonnée. Ils se prénomment Mimy, Sky, Bubbles, Kenzi, Kiwi.
Un de leurs points communs à tous, c’est ce qu’ils représentent pour leurs familles respectives. Combien ils sont précieux pour les leurs. Combien ils sont choyés, gâtés au sein de leur foyer. Et pour moi, c’est bien cela le plus important. La vie d’un chien est si courte en regard de celle de l’humain! Ces petits êtres nous apportent tellement de leur vivant! Rendons-leur la pareille aussi généreusement qu’ils nous donnent de leurs personnes! Mais au fait, l’être humain est-il capable d’être aussi généreux en don de soi que ces petits amis poilus à quatre pattes???…

Petit bain de soleil bienfaisant

Petit bain de soleil bienfaisant! Ah bon? En plein été? Ouiiiii! Le soleil estival, en pleine journée, nos lutins le fuient! Mais sitôt que les températures s’abaissent, nos petits Havanais apprécient grandement la douce chaleur du soleil sur leur robe. Et en ce moment, les températures sont plutôt automnales ou printanières qu’estivales. Alors, vive les bons bains de soleil donnant une belle luminosité aux robes multicolores de nos petits protégés!
Ci-dessous, cinq jolies binettes havanaises caressées par la douce chaleur du soleil!

Gizmo Elton Snoopy et Brindille

Gizmo Elton Snoopy et Brindille : quatre petits lutins nés à la vie est belle, que nous rencontrons aujourd’hui – par photos interposées – dans des situations différentes.

Gizmo, tout d’abord! D’ici quelques jours, Gizmo atteindra ses cinq mois de vie. Sa maman, c’est Ondine, son papa Jazz. On le découvre aujourd’hui en pleine course de montagne avec les siens, dans un paysage de toute beauté, avec son meilleur pote, un petit westie.

Elton : il a passé ses premières semaines de vie à la vie est belle avec Gizmo et sa fratrie. Elton est lui fiston d’Eole et de Jazz. Le clin d’oeil du jour, il nous le fait également avec son meilleur pote, chiot comme lui, mais de taille supérieure.

Elton, bichon havanais

Snoopy! C’est le petit lutin dont nous avons suivi récemment le périple aux Pays-Bas!
La photo de Snoopy ci-dessous est drôle. En fait, il est dans la salle d’attente de son vétérinaire, et il attend impatiemment la venue de son véto auquel il réserve une fête très très démonstrative!

Snoopy de l'élevage de bichon havanais à la vie est belle

Et finalement, Brindille, onze ans, nous montre fièrement le super cadeau reçu de sa maîtresse qu’elle retrouve après quelques jours d’absence.

Brindille née à la vie est belle, bichon havanais élevage suisse

Un nouveau mariage havanais à la vie est belle

Un nouveau mariage havanais à la vie est belle : celui d’Opale et d’Odilon.
Comme annoncé, nous devrions accueillir cet automne, début octobre environ, quelques nouveaux petits poupons havanais dont nous nous réjouissons de faire connaissance.
Odilon papa! C’est une première! Je l’imagine déjà gambader avec ses bambins au jardin, leur apprenant à voler plutôt qu’à courir, à sauter par-dessus les tunnels plutôt qu’à les traverser de bout en bout, etc, etc.
Quant à Opale, notre petite maman parfaite du début à la fin de ses maternités, je lui souhaite un nombre raisonnable de rejetons, et tout à nouveau, beaucoup de bonheur dans son rôle de maman qu’elle accomplit si joliment.

Mariage de nos bichons havanais

De gentils bichons et de la belle nature

De gentils bichons et de la belle nature se partagent l’espace de la vie est belle. Sans parler des humains bien sûr qui dispensent soins et amour à ces deux catégories d’êtres vivants. Et sans oublier non plus les félins qui eux, dépassent allègrement le territoire de la vie est belle dans leurs allées et venues.
De gentils et jolis bichons, aux prénoms bien personnalisés, aux constitutions diverses, aux couleurs variées, aux tempéraments différents. Cette belle diversité “bichonnienne” côtoie de tout près une toute aussi belle diversité, végétale celle-là, et si belle à cette saison.
Les photos ci-dessous montrent quelques-uns de nos Havanais, et un peu de cette belle nature auprès de laquelle nous avons le si grand privilège de vivre, et que nous avons la grande chance de contempler chaque jour.


Un petit lutin tout en douceur

Un petit lutin tout en douceur : c’est ainsi que l’on pourrait qualifier Enzo, l’un des fistons d’Aïcha et de Gauguin.
Enzo est âgé de neuf ans, et sa maîtresse nous décrit ainsi son petit protégé : “Enzo a toujours une bouille et une attitude de chiot. Il attire la sympathie et l’attendrissement partout où il va. Il a souffert du chaud et a peur des orages, même qu’il les sent alors qu’ils ne sont pas encore tout à fait là! Il est toujours très collé à moi : il doit me voir, me toucher ou me sentir, peut-être un peu anxieux…”.
Quand je lis qu’Enzo est toujours collé à sa maîtresse, je vois mon petit père Gauguin qui est son papa. Depuis tout petit, Gauguin a eu besoin d’être en contact physique avec moi. Si je repasse, il se couche sur mes pieds, et quoi que je fasse, il est là, à deux pas de moi si cela est possible.

Enzo bichon havanais

Un grand plaisir

Un grand plaisir que celui de la visite de Betty, Mélisse et de leur maîtresse, accueillies aujourd’hui à la vie est belle!
Betty est l’une des filles de Jade et de Kenzo : une petite douceur tant au sens propre que figuré, pleine de finesse et de légèreté.
Mélisse atteint ses quatre mois et demi, elle dont Eole et Jazz sont les parents. Une joyeuse petite boule de suif pleine de vigueur et de gentillesse.
Commentons quelques photos de ces jolies petites princesses havanaises et de leurs compagnes d’un jour!

Biscotte, Bubbles et Kiwi

Biscotte, Bubbles et Kiwi : trois petits lutins nés respectivement d’Aïcha-Gauguin, de Lutine-Jazz et d’Eole-jazz.
Biscotte vient de fêter ses huit ans, et on va lui laisser la “parole” : “Un grand merci à mes parents pour les vœux d’anniversaire. Tu pourras leur dire qu’ici, il fait aussi chaud, mais ma maman humaine me sort (avec mes deux autres copains) le matin quand il fait encore un peu frais; ensuite, c’est le farniente !!!
Je m’amuse beaucoup avec tous les autres animaux qui vivent sous le même toit et surtout, je commence à avoir un p’tit faible pour la dernière boule de poils arrivée: un adorable chaton avec qui j’essaie de jouer. Mais il ne comprend pas encore ma danse avec cucul en l’air (comme dit ma maîtresse). Ça viendra bien un jour…!
Pour mon anniversaire, j’ai reçu une belle pierre, un Quartz rose, pour que ma vie soit encore plus douce et plus zen.”

Voilà ci-dessous le chaton dont Biscotte nous parle. Il se prénomme Altaïr, et est non seulement le petit pote de Biscotte, mais également celui de Bubbles. Ces deux-là ont développé une bien jolie amitié. Les photos ci-dessous le démontrent joliment.

Kiwi, fiston d’Eole-Jazz âgé de quatre mois, prend des leçons de lettres bien installé dans les bras de sa maîtresse. Et quand la chaleur est trop torride, s’endormir dans sa gamelle est chose tout à fait envisageable.

Les canicules sévissent à nouveau

Alors que les canicules sévissent à nouveau, nos lutins profitent principalement de l’intérieur, où un semblant de “fraîcheur” est conservé.
On se repose beaucoup; on joue aussi, dedans, quand les températures s’y prêtent. On boit. Un vaporisateur contribue également à rafraîchir le petit monde qui l’apprécie. Et au jardin, il y a la pataugeoire que peuvent utiliser ceux qui le souhaitent.

Du côté de la gent féline, on est moins indisposé par cette chaleur. Je retrouve souvent Cerise couchée sur le dos, dans le pré asséché par la chaleur, tel un humain se dorant au soleil.

Les tortues, elles, sont plus énigmatiques. On aimerait bien savoir ce qu’elles ressentent, ce qu’elles aiment, ce qui les indispose. Elles ne le montrent guère. Alors à nous de nous documenter pour le savoir, pour mieux les comprendre.