Archives de catégorie : Vidéos

Petits et grands

Petits et grands, jeunes et moins jeunes havanais nous font le plaisir du clin d’oeil de ce jour! Un clin d’oeil dans des contextes divers et aussi chouettes les uns que les autres!
Les petits, ce sont bien sûr les frétillants petits lutins d’Ondine, de Lutine et d’Odilon. On a même la chance de les voir en action dans de petites vidéos, joliment explicites de leur joie de vivre, propres à leur race autant qu’à leur jeunesse.
Les grands, ce sont des Havanais adultes nés à la vie est belle, d’âges divers, et parfois en compagnie de leurs compagnons de vie canins ou félins.
Petits et grands, tous craquants : regardez plutôt!

Que dire de cette si belle complicité cani-féline qui peut s’avérer être une réalité à tout âge!

Parmi les grands, il y a ces cinq petits lutins qui viennent de fêter leurs neuf ans de vie révolus. Que de regards pleins de profondeur, et, pour la petite Baila, de bonheur de déambuler dans cette belle neige!

Et, que dire de ces petits bedons à l’air qui dénotent, soit d’une attitude soumise – comme celle de Nala devant Chinouk -, soit d’une détente et d’un bien-être évidents!

Petits et grands

Et, si on mélange les petits et les grands, on peut admirer cette magnifique photo d’Ava et de sa grande compagne Ginger!

Yang Zhu et Chanel – le premier après et la seconde avant la balade – nous font fondre par leurs regards si candides et touchants. Quant à Chanel qui participe au rangement des commissions, on aimerait bien l’engager pour nous prêter patte forte aussi!

Maya et son compagnon Aston; Elton et les siens; et Bubbles, Ella et Biscotte, nous offrent tous leurs magnifiques regards de petits chiens choyés!

Merci de tant de si belles images partagées!

Et terminons cet article par trois chouettes vidéos mettant en scène Yang Zhu et sa peluche, Nala et sa bouteille, et Ava dans son tunnel!

Que deviennent nos bébés dans leurs foyers?

Que deviennent nos bébés dans leurs foyers? Oui, oui, bien sûr, ils ne sont plus “nos” bébés, je le sais bien! Mais dans mon coeur, ils resteront toujours un peu “mes bébés”, bien que je sois consciente qu’ils ne m’appartiennent plus. C’est une question de coeur, et non de propriété.

Alors, que deviennent-ils, ces bébés tant aimés qui ont pris leur envol?

Quelques nouvelles et photos nous sont parvenues depuis leur départ de la vie et belle. Et l’adaptation de ces petits lutins à leur nouveau lieu de vie est réjouissante, et même épatante, selon mon ressenti.
Parfois, je perçois de l’impatience chez les adoptants. Leurs petits lutins devraient déjà être presque parfaits : propres, n’ayant peur de rien, sachant marcher à la laisse comme des adultes expérimentés, obéissant au doigt et à l’oeil à chaque demande, etc, etc.
Mais ce sont bel et bien des êtres vivants, à la genèse de leur vie, doués de tempéraments divers, d’une grande sensibilité, et qui ont encore tellement à apprendre dans ce vaste monde de moins en moins conçu pour eux.
Et rien de tel qu’un maître adéquat et patient pour bien apprendre!

Nos bébés dans leurs foyers se portent très bien, et progressent à pas de géant, c’est certain!

Et voilà encore quelques jolies vidéos de Chanel, Ringo et Nala :

Nos “oisillons” ont quitté le nid

A l’image de ces oiseaux qui ont pris leur envol, nos “oisillons” ont quitté le nid.

En effet, après dix semaines (et même plus, si l’on compte la vie intra-utérine de ces mistons) passées à la vie est belle, les voilà chacun dans leurs foyers respectifs.
Dix semaines intenses, faites de progrès épatants, de liens tissés, de découvertes “émerveillantes”, jusqu’au jour où l’heure du départ de l’élevage a sonné.
C’est le début d’une vie nouvelle. Une vie différente, également riche en découvertes, et – je le souhaite de tout coeur à ceux qui furent mes petits protégés – une vie pleine d’amour et de bienveillance. Bienveillance : j’aime ce mot qui veut bien dire ce qu’il veut dire : veiller au bien de l’autre!
Quant à nos petites mamans, Lutine et Ondine, les voilà séparées de ces joyeux bambins. Prêtes à vivre à nouveau quelque peu “égoïstement”, après s’être données corps et âmes à leur progéniture de manière si exemplaire!

Passons aux images à présent, et à quelques petites vidéos bien sympas des “oisillons” envolés.

Nos bébés havanais en vidéo

Nos bébés havanais en vidéo, une dernière fois, tous les sept!
A dix semaines révolues, l’heure du départ de l’élevage est à la porte. Des départs qui s’échelonneront sur une dizaine de jours.
Une nouvelle vie s’annonce pour nos sept petits mistons, qui ignorent tout du grand changement qui les attend : une vie sans fratrie et sans maman Opale!
Mais pour le moment, la vie bat son plein chez les septuplés d’Opale et d’Odilon.
Le thème de cette vidéo, c’est “Pollux et son trésor”. Et la grande question : Pollux parviendra-t-il à conserver ce trésor aux senteurs si alléchantes!? Je ne vais pas dévoiler la réponse maintenant, bien évidemment! Vous allez voir que ce trésor va en parcourir des distances en peu de temps, pour échapper à des quenottes autres que celles qui l’enserrent!

Deux petites vidéos de nos bébés havanais

Deux petites vidéos de nos bébés havanais filmés dans la maison et au jardin, à vous proposer aujourd’hui!
Il y a de la vie, du bruit, des échanges musclés entre les bébés. Il y a un petit Pollux comme fasciné par son image dans le miroir; rejoint par d’autres mais sur lesquels leur image n’exerce pas la même fascination que chez Pollux.
Et puis, sur la seconde vidéo, il y a un papa Odilon attirant ses fistons tel un aimant. Des fistons tellement fan de ce papa qui s’amuse à les voir le suivre, et qui n’hésite pas à choisir des endroits qui leur sont inaccessibles.

Un trio havanais bien dynamique

Un trio havanais bien dynamique : il s’agit des trois cadets de notre meute d’adultes, Eole, Ondine et Odilon!
Je vous propose de les suivre en vidéo, dans un de ces moments fous, où leur énergie déborde de partout. Dans ces instants-là, ils ne font pas dans la dentelle. Mais pour ma part, je passerais des heures à suivre leurs jeux. Il m’arrive d’intervenir lorsque la rudesse légendaire de notre cher Odilon dépasse quelque peu les bornes. Mais ce petit lutin est une boule de gentillesse qui adore ses petites compagnes de jeux.

Sept petits Havanais et leur maman au jardin

Sept petits Havanais et leur maman au jardin, ça donne quoi?
Deux petites vidéos filmées ce jour nous le démontrent joliment.
La bise soufflait fort et il faisait froid, mais en mouvement comme ils l’étaient, nos petits gaillards n’ont été que davantage ragaillardis par cette froidure.
Et pour suivre le mouvement de ces sept petits lutins, maman Opale doit se montrer bien réactive.

Et lorsqu’on s’est éclaté au jardin un bon moment et qu’on rentre à la maison, voilà ce qu’il advient de nos joyeux chérubins :

Chiots bichon havanais à la sieste

Au sommeil succède le réveil. Un réveil tout en douceur avec une maman Opale pleine de tendresse et de bons soins pour ses joyeux garçonnets :


Trois vidéos de nos bébés havanais

Trois vidéos de nos bébés havanais à vous faire découvrir aujourd’hui.
Merci de considérer davantage le thème que la qualité toute relative de ces petites vidéos, filmées au moyen de mon téléphone portable.

La première nous montre maman Ondine trônant au milieu de ses précieux petits lutins. La tétée est finie, ou presque. Ce sont toujours des moments de bonheur, où les bébés rassasiés profitent d’instants de jeux ou de câlins avec leur maman.

Ondine et ses poupons de quatre semaines

Davantage d’activité sur cette deuxième petite vidéo, nous montrant les bébés d’Eole-Jazz âgés de quatre semaines. Tellement touchant et drôle lorsqu’ils tentent des mouvements rapides et encore si gauches!

Les bébés havanais d’Eole-Jazz âgés de quatre semaines

Cousins par leurs mamans respectives, et frères et soeurs par leur papa commun, les bébés d’Eole-Jazz et ceux d’Ondine-Jazz se sont rencontrés pour la première fois tous ensemble. Une rencontre avec la présence des deux mamans, qui a semblé au goût des poupons, si l’on considère leurs interactions et leur enthousiasme.

Eole, Ondine, et leurs huit bébés réunis!

Nos bébés havanais

Nos bébés havanais ont à présent, respectivement, 25 et 27 jours. Leur développement va bon train à tous points de vue.
Le lait des mamans est bien sûr toujours très apprécié, et les bouillies, de manière différente d’une petite personne à l’autre.
Chaque jour, on se régale de découvrir toujours un peu plus ces petits compagnons de vie, tous uniques, même si issus de la même fratrie.
Les mamans, Eole et Ondine, semblent apprécier de voir leur allaitement allégé par les bouillies présentées aux petits.
Aujourd’hui, je vous propose quelques images, ainsi qu’une petite vidéo de chaque portée!

Ondine et ses quatre bébés
Quand bébé vient de manger de la bouillie, maman apprécie particulièrement de lui faire sa toilette!

Une belle randonnée havanaise

Une belle randonnée havanaise – pour le plus grand plaisir de ses participants, grands et petit -, nous est proposée aujourd’hui par images interposées!
Y participent, Sam, à la courte robe noire, deux ans, fils d’Opale et de Jazz,; et son compagnon de vie Rocky, à la courte robe fauve charbonné. Bahia, petite soeur de Sam, âgée d’un an (longue robe noire). Et Milo, cinq mois, fiston de Lutine et de Jazz (à la robe fauve charbonné).
Des petits lutins pour lesquels une telle randonnée entre Havanais est un véritable bonheur. Les images ci-après ne sauraient mieux le démontrer.
Merci à leurs maîtresses de leur permettre de vivre de tels moments! Le chien étant un animal grégaire ne peut qu’être ravi de partager de si chouettes instants avec des congénères paisibles.
Vive la joie! La vie est belle pour ces petits!

Une belle randonnée havanaise