Archives de catégorie : Les maternités de nos chiennes

Sept petits Havanais et leur maman au jardin

Sept petits Havanais et leur maman au jardin, ça donne quoi?
Deux petites vidéos filmées ce jour nous le démontrent joliment.
La bise soufflait fort et il faisait froid, mais en mouvement comme ils l’étaient, nos petits gaillards n’ont été que davantage ragaillardis par cette froidure.
Et pour suivre le mouvement de ces sept petits lutins, maman Opale doit se montrer bien réactive.

Et lorsqu’on s’est éclaté au jardin un bon moment et qu’on rentre à la maison, voilà ce qu’il advient de nos joyeux chérubins :

Chiots bichon havanais à la sieste

Au sommeil succède le réveil. Un réveil tout en douceur avec une maman Opale pleine de tendresse et de bons soins pour ses joyeux garçonnets :


Nos bébés havanais découvrent le jardin

Nos bébés havanais découvrent le jardin, l’air frais, des horizons plus vastes que l’intérieur de la maison! Quel bonheur de voir leur enthousiasme à prendre possession de ces nouveaux lieux, totalement inconnus jusque là! Les découvertes sont infinies, quand on n’a jamais vu ni reniflé un brin d’herbe! Un chat traverse le pré à toute vitesse, à la poursuite d’un moineau. Une multitude d’écorces aux formes diverses recouvrent le sol. Des feuilles sèches se laissent renifler. Les pépiements des mésanges dans le tilleul attirent l’attention des tout petits chiens. Une moto pétaradante les voit interloqués par un bruit si assourdissant et soudain. Toutes ces odeurs nouvelles qui s’offrent à leurs jolies truffes les rendent toujours plus motivés et enthousiastes à partir à la découverte de ce monde nouveau qui s’offre à eux!
La vie est belle pour nos bébés havanais : et ils nous le démontrent si joliment!

Quand petits et grands Havanais se rencontrent

Quand petits et grands Havanais se rencontrent, ça peut donner ceci :

Havanais bébés et adultes
Eole avec deux bébés, et à l’arrière, Lutine

Papa Odilon de son côté a fait connaissance de tous ses fistons. Le voici ici avec son petit lutin chocolaté :

Bichon Havanais adulte et bébé

Eole pourrait être la maman de substitution de tous nos bébés, tant elle est douce et maternelle avec eux. C’est d’ailleurs elle que l’on voit le plus souvent en interaction avec eux sur les photos ci-dessous. Elle les adore et les attire irrésistiblement.
Grand-maman Jade quant à elle a totalement ignoré ses petits-enfants. En leur présence, elle s’est envolée bien loin dans les bras de Morphée :

Quant à maman Opale, voyant ses petits bien entourés. elle les a laissés sous la garde attentive de leur super nounou, Eole!

Quelques images encore ci-dessous, de jolies interactions en petits et grands :

Nos petits mistons havanais

Nos petits mistons havanais atteignent leurs six semaines révolues aujourd’hui.
Ils se portent tous à merveille et forment ensemble une équipe de gais lurons.
La joie et la bonne humeur sont immuablement au rendez-vous chaque jour, et ce du matin au soir.
Comme au sein d’une fratrie de chiots mixtes, les tempéraments sont plus ou moins affirmés.
Les p’tits gars se mesurent beaucoup, tentant de dominer l’autre, comme les photos ci-dessous le démontrent. Mais ça n’est pas spécifiquement masculin. C’est juste normal au sein d’une meute “hiérarchique”.
A six semaines, nos petits mistons havanais profitent encore bien du lait de maman Opale. Une maman très présente auprès de ses joyeux chérubins.



Nos petits coeurs havanais sur pattes

Nos petits coeurs havanais sur pattes frôlent à présent leurs cinq semaines de vie.
Tous se portent très bien et la courbe de leur progression est constante.
Leur espace de vie s’est bien agrandi, et ils explorent avec curiosité les nouveautés qu’ils côtoient. Leurs moments d’éveil augmentent progressivement, et durant ces instants, les jeux vont bon train. Ils sont passionnants à observer. On y passerait des heures, si on en avait le loisir! Des petites quenottes bien aiguisées font leur apparition, ce qui va assurément occasionner quelques cris lors des échanges énergiques entre frangins. Mais maman Opale est là, toujours attentive aux faits et gestes de ses garçonnets!.
Je vous propose aujourd’hui, hormis les mots, quelques photos, et une petite vidéo de nos fameux petits coeurs havanais sur pattes!

Nos petits bonheurs havanais

Nos petits bonheurs havanais, je vous les montre aujourd’hui en vidéos et en photos.
Même la personne la plus malveillante devra admettre, en visionnant ces vidéos, que nos petits lutins sont heureux. Et leurs petites queues qui s’agitent le démontrent si joliment!
A présent, ils ne sont plus uniquement le centre du monde; ils découvrent l’autre, aussi bien le petit frère, que l’humain. Avec le petit frère, ils se mesurent. Qui domine qui? Qui est le plus fort? Et ce, avec force grognements parfois! Il y a le “mauvais perdant” qui quinte quand il se retrouve dessous. Il y a aussi celui qui semble indifférent de voir l’autre tenter de le dominer. Des interactions très intéressantes à observer!
Quand je m’approche des chiots, je vois un troupeau de mini-chiens qui se précipite vers moi en agitant joyeusement leurs petites queues. Des petites langues apparaissent aussi, tentant d’atteindre mon visage pour me démontrer leur attachement! C’est si touchant! Ca ne fait que trois semaines et demie que nous nous connaissons!
Nos petits bonheurs havanais distillent du bonheur autour d’eux, et le feront toute leur vie durant, s’ils sont traités avec respect (et ce terme englobe beaucoup de choses) et amour.

Quelle magique évolution

Quelle magique évolution que celle de nos petits septuplés en l’espace de trois petites semaines!
Pour s’en convaincre, remontons trois semaines en arrière, juste après la naissance de nos poupons :

Chiots bichon havanais nouveaux- nés
Opale et ses sept nouveaux-nés

Ils ressemblaient alors à de grosses souris, aveugles, sourdes et rampantes, et passaient leurs journées et leurs nuits à téter et dormir.
3 semaines plus tard, maman Opale et ses rejetons à l’heure de la tétée, ça donne quelque chose comme ça :

Bichons Havanais de trois semaines

A 21 jours, les bébés voient (de manière encore floue), entendent, se déplacent sur leurs quatre pattes – bien maladroitement, c’est vrai -, commencent à jouer ensemble et avec leur maman, et goûtent à leur première bouillie. Ils sont déjà très friands de caresses, et leur recherche d’interaction avec autrui est épatante! Quelle magique évolution en si peu de temps!
Un fier MERCI à maman Opale de prendre un tel soin de ses poupons et de les nourrir si généreusement! La bouillie introduite dans le menu des petits dès aujourd’hui devrait soulager quelque peu cette maman si dévouée!
Ci-dessous, les portraits de nos sept trop craquants garçonnets :

Chiots bichons havanais de trois semaines

Petits et grands Havanais à la vie est belle

Petits et grands Havanais à la vie est belle, à l’ombre, à la lumière, ensommeillés, éveillés : voilà ce que je vous propose de regarder aujourd’hui par l’intermédiaire des photos ci-dessous.
A 17 jours de vie, seuls trois chiots sur sept nous ont fait découvrir leurs jolis regards. Le lait de maman Opale serait-il nourrissant au point de rendre difficile l’ouverture des paupières!… 😉
Les adultes de nos Havanais quant à eux, nous offrent de magnifiques regards, aux expressions si différentes, mais aussi belles et touchantes les unes que les autres.
Si le soleil estival n’attire guère nos Havanais, de par l’intensité de sa chaleur, ils adorent en revanche se prélasser au soleil durant les autres saisons, quand les températures sont clémentes. Les photos ci-dessous le démontrent bien joliment, selon moi.

Nos bébés havanais progressent bien

Nos bébés havanais progressent bien. Ils sont à présent âgés de six jours.
Si l’on essaie de les imaginer tous dans le ventre de leur maman maintenant, on réalise bien que cela semble impossible, tant ils se sont arrondis en l’espace de six petits jours. C’est dire si le lait de maman Opale est abondant et nourrissant.
A cet âge, bien sûr que leurs deux seules activités sont de dormir et de téter. Ajoutons tout de même à cela le fait de se déplacer en rampant pour atteindre les tétines de maman.
Quant à leur maman, elle occupe ses journées à les allaiter, à les nettoyer, à les stimuler à faire leurs besoins, à dormir, à manger en abondance, à éliminer elle aussi.
Papa Odilon quant à lui n’est pas encore le bienvenu auprès de sa petite famille, Opale dixit. Il ne perd rien pour attendre. Quand il sera assailli par ses sept garçonnets à la fois, il aura de quoi faire, c’est certain!

Un joli bedon chaque jour plus rond

Un joli bedon chaque jour plus rond!? C’est celui de notre belle Opale chocolatée, bien sûr!
D’ici quelque temps, nous aurons la joie d’accueillir et de découvrir les petites boules de tendresse qu’Opale et Odilon nous ont préparées.
Opale se porte très bien. Son appétit est généreux; elle squatte beaucoup mes genoux; est très câline et en attente de caresses. Elle est encore bien mobile et vive. Tout se passe bien pour cette petite chérie qui passe des gestations sans ombre aucune.
Je me réjouis beaucoup d’élever ces petits lutins issus d’Opale et d’Odilon. Un mariage réalisé pour la première fois! Et une première paternité pour notre cher “Lonlon”!