Archives pour la catégorie Les maternités de nos chiennes

Bubbles est son nom

Bubbles est son nom : il a trouvé sa maîtresse, une personne ayant appris le respect et l’amour des animaux dès son plus jeune âge.
Elle viendra visiter son petit protégé semaine après semaine, jusqu’à son départ de l’élevage. Ainsi, des liens existeront entre eux lorsque le jour du départ vers sa nouvelle vie aura sonné pour Bubbles.
En attendant, nos joyeux quadruplés profitent pleinement du bonheur de s’ébattre ensemble, de se mesurer les uns aux autres, de découvrir le monde à quatre, de s’endormir pelotonnés les uns contre les autres, de téter goulûment le bon lait de maman Lutine, de vider la gamelle de bouillie : tant d’activités qu’il fait si bon partager avec sa fratrie!

Bubbles est son nom

 

 

 

 

Nos joyeux chérubins au jardin

Nos joyeux chérubins au jardin pour la première fois!
Un événement de taille, que celui-là, le jardin étant tellement autre que l’espace de vie intérieur de nos poupons.
Une fois parachutés au jardin dans leur cage de transport, et la porte de celle-ci ouverte vers cet inconnu, nos poupons ont un instant d’hésitation. Que faire? Aller vers cette nouvelle liberté? Ou se contenter du connu, du rassurant? Heureusement, cet instant de doute a été de courte durée, et la porte de la liberté a été franchie. Prudemment d’abord. Puis en sautillant. Puis en gambadant joyeusement.
Quel bonheur pour nous de voir ces jeunes êtres prendre si vite de l’assurance dans un monde totalement inconnu jusque là!
La sieste qui a succédé à cette belle découverte d’espace et de liberté a dû être peuplée de jolis rêves tout neufs pour nos joyeux petits chérubins si mignons et attachants!

Nos joyeux lutinets

Nos joyeux lutinets poursuivent leur belle progression.
A bientôt cinq semaines, les voilà toujours plus habiles, et très démonstratifs de leur joie de vivre et de leur affection.
C’est un plaisir et un privilège très gratifiant de pouvoir les accompagner au quotidien, observer leurs progrès,  leur offrir de nouvelles découvertes. Découvrir chaque jour un peu mieux le tempérament de chacun. Leur donner notre amour et recevoir leurs si touchantes démonstrations d’affection.
Maman Lutine de son côté passe le plus clair de son temps à proximité de ses précieux bambins. Et s’ils reçoivent des visites, elle veille à ce que tout se passe comme elle l’entend. Sacrée petite maman, tellement protectrice de ses rejetons!

Ci-dessous, une petite vidéo, et quelques photos de nos joyeux lutinets âgés de cinq semaines moins deux jours. Soyons précis! 😉

 

Quelques petits personnages

Quelques petits personnages, plus ou moins jeunes, résidant à la vie est belle, viennent nous faire un petit clin d’oeil aujourd’hui!
Je vais les commenter au fur et à mesure de leur apparition!
Commençons par le duo super complice composé d’Odilon, quatre mois, et d’Ondine, quinze mois.

Puis, une image d’Easy (en blanc et fauve), et de son frère Mika, tous deux âgés de quatre semaines, et qui commencent à animer la vie est belle de leurs cris joyeux!

On poursuit avec une image bien représentative de notre joyeuse et adorable petite “chieuse” – j’ai nommé Hélys – qui aime tant allumer ses semblables jusqu’à les excéder, et pousse des hauts cris quand Odilon ose faire pareil avec elle! Hélys va sur ses dix ans.

Une jolie photo ci-dessous d’un trio trop craquant : celui de nos trois garçonnets âgés de quatre semaines, fils de Lutine et de Jazz!

Et puis, le joli profil de notre belle et douce Eole, fille d’Hélys et de Kenzo, à la belle robe crème et fauve charbonné :

Ondine est la demi-soeur d’Eole puisqu’elles ont le même papa : Kenzo. Elle est aussi la grande demi-soeur de nos actuels bébés, puisqu’elle est une fillette de Lutine.
Une belle petite Havanaise d’une grande gentillesse, sensibilité et joie de vivre.

Et pour finir, la sympathique et jolie binette de notre petit ourson Odilon âgé de quatre mois, qui s’est installé confortablement et généreusement au sein de notre meute.

Y a d’la joie

Y a d’la joie chez les p’tits lutins de la vie est belle. D’la joie exprimée par leurs postures, par leurs cris, par leurs regards, par leurs jeux!
Ils ont vingt-six jours! C’est magique, non, une telle évolution!
Il y a trois semaines, ils passaient leurs journées à dormir, manger et éliminer. Ils se déplaçaient en rampant. Ils étaient sourds et aveugles. Et aujourd’hui, à même pas  quatre semaines, ils marchent, nous regardent, agitent leur petite queue pour montrer leur contentement, réagissent aux bruits, tentent de manger de la pâtée, redemandent des câlins. Ils poussent des cris, des grognements. Et adoptent, au ralenti souvent et maladroitement encore, les mouvements, postures, expressions, bruits, d’un chien adulte. Moi je trouve ça épatant, et j’en suis toujours à nouveau émerveillée!

Ci-dessous, une petite vidéo exprimant bien ce “Y a d’la joie”, et quelques photos de nos précieux poupons que nous découvrons chaque jour un peu plus!

En vidéo

En vidéo aujourd’hui, nos tout petits âgés de vingt-trois jours, ainsi que les cadettes de notre meute d’adultes jouant avec Odilon âgé de quatre mois.

Quel contraste, évidemment, entre la maladresse et la lenteur de nos poupons tout ronds, d’un côté, et l’agilité et la rapidité d’Odilon et de ses super potes Eole et Ondine, de l’autre.
Ce contraste permet de mieux mesurer l’évolution foudroyante d’un chiot entre l’âge de trois semaines et demie et celui de quatre mois!

A ces vidéos, j’ai joint quelques photos : une photo d’Eole que je trouve si belle, et quelques images des tout petits s’éveillant à la vie dans leur petit nid.

Bichon Havanais Eole à l'élevage à la vie est belle

Eole, trois ans, fille d’Hélys et de Kenzo

Dix sept jours de vie

Dix sept jours de vie pour nos petits quadruplés, bambins de Lutine et de Jazz.
Le grand événement de cette semaine, c’est pour nous, la découverte de leurs tendres regards, empreints de tant de douceur et de candeur. Et pour eux, ce nouveau sens jusqu’ici totalement ignoré : celui de la vue! Voir de la lumière, des formes, des couleurs : quelle découverte épatante, même si pour le moment, ils voient leur environnement flou.
Concernant le sens de la vue chez le chien, voici un lien intéressant : La vue du chien

Et puis, nos petits lutins, très maladroitement, commencent à se déplacer sur leurs petites pattes. Les chutes sont fréquentes, tant ils sont gauches dans leurs mouvements. Leurs déplacements sont lents, mais chaque jour, ils prennent un peu plus d’assurance.

Voici une petite vidéo et quelques images pour illustrer mes propos :

Une fin d’été splendide

Une fin d’été splendide nous est offerte, dont nous aurions bien tort de ne pas profiter! Et bien sûr que nos petits Havanais ne sont pas en reste quand il s’agit de s’ébattre en extérieur.
Plus ils sont jeunes, plus ils sont inépuisables. Par contre, comme chez les humains, il y a les actifs, et les contemplatifs. Et ceux qui sont autant l’un que l’autre. Parmi les contemplatifs, je citerais en tête notre belle Opale chocolatée, qui n’a d’yeux que pour ses maîtres, qu’elle mangerait des yeux si cela était possible! Pour elle, peu importe que la fin de l’été soit splendide ou pas, l’essentiel étant qu’elle soit le plus proche possible de ses maîtres.
Nos poupons quant à eux ignorent encore tout de ce qui se passe au-delà des murs qui les protègent de l’extérieur. Qu’importe que le soleil brille ou qu’il pleuve, que ce soit l’hiver ou l’été! La présence de leur maman, son bon lait tiède, sa chaleur, ses bons soins : voilà tout ce qui compte lorsqu’on est un petit chiot de deux semaines.

Corsaire, sur la table perché…

Tous autour de Babar

Tous autour de Babar : voilà le thème de la première photo de cette série, dont je suis super fan. Babar ne diffuse pas de chaleur, mais il est tout doux et moelleux. Et peut aussi faire office d’appuie-tête. Voilà pourquoi tous les bébés le côtoient de si près!

Bébé Mika s’est abandonné dans les tendres bras de Morphée. A quoi rêve-t-il sans avoir jamais vu ni entendu? Laissons-lui en le secret!

Bébé Odilon est à présent notre grand bébé, en comparaison des tout petits bambins à Lutine et Jazz. Un grand bébé à la bouille à bisous de nounours trop craquant! Bientôt quatre mois, notre petit gars!

La malicieuse petite Hélys, bientôt âgée de dix ans, scrute l’horizon, hissée sur la pointe de ses vigoureuses petites pattes! Quel intrus se permet de s’approcher ainsi de son territoire???

Pris sur le vif, nos deux cadets, Odilon et Ondine semblent avoir un échange de propos plutôt vigoureux!?

Lutine et ses quadruplés

Lutine et ses quadruplés se portent très bien.

Du côté de maman, le lait coule abondamment, permettant à ces petits rondouillards de prendre 30 à 40 gr de poids par jour, ce qui n’est guère négligeable.
Lutine s’adonne à fond à sa louable tâche de maman, nourrissant, stimulant, éliminant, nettoyant, aussi souvent qu’il le faut ses précieux rejetons. Elle passe évidemment aussi bien du temps à se reposer.
Lutine est une maman très protectrice qui veille jalousement sur ses petits. Attention suivant qui s’en approche de trop près!

Les quadruplés quant à eux, avec huit jours de vie à leur actif, poursuivent leur existence tranquille dans leur petite bulle. Manger et dormir occupe le plus clair de leurs journées. Quand ils perçoivent maman dans les parages et qu’une petite faim se fait sentir, ils se déplacent en rampant auprès de cette délicieuse source chaude qui les nourrit, pourvoit à leur hygiène, et permet leur développement si magique.