Archives de catégorie : Nos chiens en meute

Comme chiens et chats à la vie est belle

Comme chiens et chats à la vie est belle, ça donne quelque chose comme ça :

Hélys, Jade et Corsaire

Corsaire le chat est l’ami de tous, et il raffole se vautrer au milieu de notre meute de chiens.
Les chiens de leur côté sont tous amis des félins, mais à des degrés différents. Et leur approche des chats dépend de leur tempérament aussi.
Hélys, notre petite crapouillette (à gauche de la photo ci-dessus), n’y va jamais pas quatre chemins. Elle fonce résolument sur le félin présent, soit pour lui donner son os, soit pour lui récurer les oreilles, ou simplement pour lui offrir ses bisous. Son enthousiasme se voit sur les photos au mouvement de sa queue qui ne cesse de s’agiter.

Bichons Havanais et chat
Eole, Jade, Hélys et Corsaire le chat
Bichon Havanais et chat
Eole et Corsaire
Bichons Havanais et chat
Jade, Corsaire et Eole

Eole quant à elle (fille d’Hélys et de Kenzo), adore les chats, mais contrairement à sa maman, elle fait preuve de plus de douceur et de délicatesse pour les approcher. Les photos ci-dessus le démontrent joliment.

Et il y a encore cette chère Jade, présente partout où un chat apparaît. Quand elle en repère un, elle se munit d’un os, d’un bout de bois ou d’écorce selon où elle se trouve, pour le lui offrir avec force enthousiasme et conviction.

Bichon Havanais et chat
Jade et Corsaire
Bichons Havanais et chat
Corsaire, avec Hélys et Jade

Encore quelques images de nos petits amis dans des moments d’échanges chaleureux!

Benji, Kiara, Sam et Ginger

Benji, Kiara, Sam et Ginger sont nés à la vie est belle de Neuchâtel.
Leur diversité de robes est joliment représentative de la richesse du Havanais dans ce domaine. En effet, si la robe de Benji est fauve clair, celle de Kiara, sa demi-soeur, est chocolat. Et alors que celle de Sam est noire, celle de sa petite soeur Ginger est blanche et noire.
Benji et Kiara sont tous deux enfants de Jade. Benji, qui fête ses sept ans ce jour, a Jazz pour papa, alors que le papa de Kiara est Gismo.
Quant à Sam et Ginger, ils ont tous deux Opale pour maman et Jazz pour papa.

Les photos ci-dessous nous montrent des petits chiens choyés par leurs familles respectives. Merci à elles de prendre un tel soin de ces précieux petits trésors havanais!

 

Un après-midi bruyant

Un après-midi bruyant que celui que nous avons passé à la vie est belle aujourd’hui. La raison de ce “vacarme”, la voici :

L’image ci-dessus montre la cime de l’un des arbres de notre propriété. Durant une bonne moitié de cette après-midi, ce gros “oiseau” n’a cessé de faire des allées et venues rapprochées entre cet endroit et un autre point où il s’approvisionnait probablement en matériel.
Ce n’est pas tous les jours que nos lutins sont confrontés à un tel bruit. Et j’étais curieuse de connaître leur réaction face à cette nouvelle réalité. Eh bien, ils n’ont été nullement apeurés, ni impressionnés. Mookie, en vrai p’tit gars, a observé ce volatile inhabituel, la queue haute. Sinon, tous ont vaqué à leurs occupations, comme si rien d’inhabituel ne se passait.

Quelques images de notre bande de mistons cet après-midi :

 

Le soleil à la vie est belle

Le soleil à la vie est belle en hiver s’est fait rare depuis que des murs de béton se sont élevés plus haut que de raison dans notre quartier.
Alors, lorsque ce chaleureux astre du jour traverse enfin à nouveau les fenêtres de notre humble demeure, c’est la fête! Et nos chers petits lutins repèrent bien vite les endroits de la maison où la douce et chaleureuse caresse du soleil les atteint.
Les photos ci-dessous sont bien joliment représentatives de ces moments! On y voit nos petites boules de poils multicolores regroupées sous cette bienfaisante chaleur qui les attire tel un aimant.
Au fil des jours qui passent, et si les nuages daignent offrir une place généreuse au soleil, les minutes d’ensoleillement s’ajoutent les unes aux autres, pour le plus grand bonheur de nos amis havanais! Quel bienfait en effet que de se laisser aller dans les bras de Morphée, bercé par les doux rayons d’un soleil hivernal!

Un nouveau petit Bichon prénommé Flocon

Un nouveau petit Bichon prénommé Flocon est venu agrandir aujourd’hui la meute de la vie est belle.
Si la couleur blanche reste une exception chez le Bichon Havanais, il n’en reste pas moins que notre Flocon a une robe d’une blancheur magnifique. On pourrait dire qu’il fait tache au milieu de notre meute bien colorée.
Ci-dessous, quelques images de notre meute multicolore dans la blancheur hivernale :

Même la partie blanche des robes de Lutine et d’Opale semble crème à côté de la blancheur de notre petit Flocon.
Un petit Flocon malheureusement hors standard, de par sa taille, de par la texture de son poil, de par le caractère fragile de sa personne, de par sa dentition non conforme, etc, etc, etc. Mais un petit Flocon si attachant…

Il est temps à présent de vous présenter ce nouveau venu d’une fragilité sans nom, et dont nos petits Havanais ont fait connaissance aujourd’hui. Leur enthousiasme à toute épreuve, leur joyeuse vivacité, leur curiosité débordante, après quelques heures, vont déjà exiger une reconstruction faciale de ce petit compagnon si particulier, si délicat, si magnifiquement blanc.

Et voici nos chers Havanais à l’assaut de ce nouveau petit Bichon prénommé Flocon…

 

Des Bichons Havanais heureux dans la neige

Des Bichons Havanais heureux dans la neige : ce seul titre pourrait suffire, tant je trouve la plupart des photos ci-dessous plus parlantes que des mots!
Oui, nos petits lutins sont fous de joie quand ils sortent au jardin, et découvrent cette belle étendue, blanche, froide et mouillée.

Si j’essayais de me mettre dans la peau de l’un de mes petits bichons, je crois que je dirais que cette neige est bien bonne, premièrement, au goût. Qu’elle donne une folle envie de courir, bondir, jouer, sauter. Se rouler dedans pour se rafraîchir, quand on a bien couru et qu’on a chaud.
Et quand cette neige est bien poudreuse et qu’on s’est éclaté sur cette belle surface blanche un bon moment, on finit par se sentir terriblement pesant et encombré. En effet, toutes les boules de neige qui s’accrochent à nos poils, finissent par gêner terriblement notre course. Alors, fatigué, lourd et content, on achève sa course dans la baignoire, et c’est une douche d’eau tiède qui vient à bout de nos grelots de neige. Puis, bien emballé dans un linge de bain tiède, on rejoint les bras de Morphée qui nous embarque à son tour dans une nouvelle course endiablée au milieu de montagnes de neige poudreuse…

Des Bichons Havanais heureux dans la neige? Les voici :

 

Quand la neige s’invite à la vie est belle

Quand la neige s’invite à la vie est belle, alors, les lutins sont encore plus en joie que d’habitude!
La neige, cet élément froid, blanc et mouillé, réjouit même les aînés.
La neige les fait bouger, courir, sauter. Donc, pas question d’avoir froid aussi longtemps qu’on est en mouvement. Par contre,  quand une quantité de neige poudreuse s’agrippe au bedon et aux pattes de nos bichons, leur course devient nettement moins aisée, et il s’agit d’aller les désencombrer avec de l’eau tiède. Un petit séchage au moyen d’un linge éponge, et c’est reparti de plus belle. Qui dit neige, dit aussi peignage régulier, puisque l’humidité a tendance à feutrer le poil de nos bichons.
La neige s’est invitée à la vie est belle aujourd’hui, et la joie a été de la partie : les photos ci-dessous le démontrent joliment. Vive la neige et les petits bichons : la vie est belle quand cette dernière s’invite parmi eux!

Je t’aime

Je t’aime, tu m’aimes, on s’aime : voilà ce que se diraient probablement Ondine et Odilon s’ils s’exprimaient au  moyen de mots humains. Mais voilà! Ils ne s’embarrassent pas de mots humains, eux, pour communiquer. Il y a tellement d’autres moyens de se comprendre! Peut-être d’ailleurs, en fait, que les humains, avec tous les moyens de communication qui sont les leurs, sont les plus handicapés sur terre en matière de communication!?… Je crois que je ne suis pas loin de le croire!

Une chose dont je suis certaine, en tout cas, c’est que sans mots, nos petits lutins sont les rois de la communication. Et leurs sens sont essentiels dans ce domaine, bien évidemment. Ces sens, dont certains – en particulier l’odorat et l’ouïe – sont tellement plus développés que les nôtres. On pourrait imaginer qu’à force d’en faire bon usage, ils les ont perfectionnés. Et que l’humain, à force de les négliger, ne les a qu’appauvris. Ces propos n’engagent que moi et sont juste une supposition.

Je t’aime : un titre d’article inspiré par ces jolies images avec Ondine et Odilon comme petits acteurs :

2019 est né

2019 est né!
2019, un livre de 365 pages vierges, excepté la toute première page qui comporte déjà quelques lignes.
Chacun possède son propre livre, qu’il est seul habilité à remplir, jour après jour, de son écriture personnelle.
Chaque mot écrit est indélébile : il ne peut être ni effacé, ni même tracé.
Ses pages écrites, chaque auteur peut les relire aussi souvent qu’il le désire.
Ecrivons notre ouvrage 2019 de manière à ce que nous ayons du plaisir à le relire !
Belle rédaction à chacun !

Joyeux Noël

Joyeux Noël à vous, fidèles et bienveillants lecteurs de notre site internet!
Paix, joie, amour, simplicité, respect, authenticité : voilà les sentiments dont je vous souhaite de tout coeur d’être animés, non seulement durant la courte période de ces fêtes, mais aussi tout le reste de l’année. Notre monde serait tellement plus beau si de telles valeurs avaient davantage de place au sein de notre société.

Venons-en à présent à nos petits lutins, puisqu’ils sont bel et bien les principaux acteurs de ce blog, et voyons sur les photos ci-dessous, si elles vous inspirent quelques-uns des louables sentiments énumérés ci-dessus!

De la petite personne d’Ondine émane beaucoup de douceur

Cette image parle de joie, une belle caractéristique si présente chez nos petits lutins

L’amour de Jade pour nos félins est indéniable. En vivant sous notre toit, on ne peut que le constater quotidiennement

Cette image dont Odilon est l’acteur me parle de candeur

Hélys, je la mets en lien avec l’authenticité. Une authenticité de petite crapule pleine de bienveillance!

Et je termine avec cette belle image d’Ondine et son regard si plein d’amour à l’égard de son maître!