Archives de l’auteur : Isabelle Schenk

Sky et sa petite soeur

Sky et sa petite soeur : en voilà deux qui ont été heureux de se retrouver, l’espace de quelques heures, chez petite soeur Mousse.
Sky et Mousse – à quelques jours de leur année révolue – sont deux des septuplés d’Opale et de Charlie.

C’était la première fois, depuis le départ de Sky dans sa famille adoptive, que le frère et la soeur se retrouvaient. Des retrouvailles fort sympathiques durant lesquelles les deux mistons n’ont pas économisé leur phénoménale énergie.
C’était beau de les voir ainsi jouer ensemble, comme “au bon vieux temps”. Le bon vieux temps étant leurs premières semaines d’existence.

Sky était le seul noiraud de sa portée. Et sa robe est restée belle noire, comme celles de tous les lutins foncés issus de notre chère Opale.
Sky, un petit lutin bien costaud, plein d’une abondante et joyeuse énergie.
Ce petit ami a la chance de vivre non loin de l’un de ses frères, Skippy. Et ces deux petits lutins partagent régulièrement ensemble de beaux moments de jeux, à l’image de ceux vécus hier par Mousse et Sky.
Ces moments de partage entre congénères, si importants pour l’équilibre de nos petits compagnons canins!

Qu’il fait bon revoir ces petits amis havanais nés à la vie est belle, que nous avons vus naître, et choyé durant d’intenses et belles semaines.

Sky et sa petite soeur en images, les voici :

Petit clin d’oeil havanais

Le petit clin d’oeil havanais de ce jour nous propose les photos de quelques frères et soeurs de différentes portées nées à la vie est belle.

Commençons par trois bambins de Lutine et de Kenzo : Joe, Ondine et Naya. Naya étant l’aînée d’entre eux; et Joe et Ondine étant frère et soeur de la même portée.

Un frère et une soeur à présent, bambins d’Hélys et de Kenzo : Snoopy et Eole.

Et encore un petit clin d’oeil havanais offert par la portée d’Opale et de Charlie née en mai 2021. Portée qui a comporté six petits lutins charbonnés et un petit noiraud. Manque juste la photo de Honey, ci-dessous pour que la portée soit complète.

Joyeuses fêtes de Pâques

Joyeuses fêtes de Pâques à vous, lecteurs plus ou moins fidèles de ce blog!
En image ci-dessous, c’est Ondine qui, en notre nom, vous souhaite de joyeuses fêtes de Pâques!

Joyeuses fêtes de Pâques

J’ai choisi cette photo prise cet après-midi parce qu’elle nous parle de vie, d’amour et de joie, entre autres. Et je trouve que ces trois éléments s’accordent bien avec l’ambiance d’origine de Pâques.

Pâques, une succession de jours fériés toujours attendus, qui permettent à nombre d’entre nous de nous évader, de changer d’air, de respirer.
Pâques suivie de l’Ascension, puis de Pentecôte : encore des fériés, et des pauses bienvenues dans des vies la plupart du temps trépidantes…

Mais qu’y a-t-il derrière ces jours fériés bienvenus depuis tant d’années?
Il vaut la peine de prendre le temps de se poser la question!
Qu’est-ce qui a fait qu’un jour, il a été décidé que Pâques, l’Ascension et Pentecôte nous offriraient des répits si bienvenus dans l’année?

Une chose est sûre : pour nos petits lutins, tous les jours sont fériés, et synonymes de joie et d’amour! Et bienheureux sont-ils de vivre dans une telle insouciance!

Quelques jolies bouilles à bisous

Quelques jolies bouilles à bisous havanaises nous offrent leurs doux regards ci-dessous.

Il y a Nala et Zora, demi-soeurs de sang, et soeurs entières de coeur. Différentes en apparence et en tempérament, ces craquantes petites bonnes femmes partagent une belle complicité.
Nala est l’une des fillettes de Lutine et d’Odilon; Eole est fille d’Eole et d’Odilon.

Gaya est l’une des soeurettes à Zora; celle qui lui ressemble le plus d’ailleurs.
Une jolie bouille à bisous que la sienne? On dirait qu’elle sourit sur cette photo. Et on devine sa joyeuse énergie et son enthousiasme tout havanais.
Comme sa soeur Zora, Gaya a aussi une soeur de coeur havanaise : Bloom, fille d’Aïcha-Gauguin. Bien que douze ans séparent ces deux petites lutinettes, leur complicité n’en est pas pour autant moins belle.


Parmi ces quelques jolies bouilles à bisous, il y a aussi deux bambins à Opale qui nous offrent le clin d’oeil du jour.
Sky est l’un des fistons d’Opale et de Charlie, dont la bouille à bisous est indéniable.
Quelle somme de candeur et de douceur sur ce joli visage! Quelle innocence dans ce regard!

Quelques jolies bouilles à bisous

Et finalement, le petit Jacki, demi-frère de Sky, et fiston d’Opale et d’Odilon.
Jacki, dans sa belle campagne, profite de magnifiques balades en compagnie des siens.
Et il est l’un des Havanais les plus adorables qu’il m’ait été donné de connaître.
On devine son regard sur la photo ci-dessous.

Quelques jolies bouilles à bisous

Bichons robes au vent

Bichons robes au vent : voilà le titre tout trouvé de cet article!

J’adore pour ma part contempler mes petits bichons robes au vent… Leur magnifique fourrure est tellement bien mise en valeur lorsqu’ils s’éclatent dans la nature.
Et quand le soleil ajoute sa touche de lumière par là-dessus, eh bien le spectacle est juste grandiose! Spectacle dont je ne me lasse pas!
Ces belles robes black and silver, fauve, blanc-noir, fauve charbonné, chocolat et blanc qui virevoltent dans les airs : quel joli “tableau”!

Et évidemment que s’ajoutent à cela l’enthousiasme et la joie de vivre légendaires de nos petits Havanais. Ces caractéristiques qui se lisent dans chacun de leurs gestes. A tous moments, les voilà qui décollent du sol, qui lancent leurs pattes en l’air avec une énergie formidable. Des pattes qui, soit dit en passant, ont intérêt à être robustes, compte tenu de l’énergie déployée.

La vie est belle pour nos petits amis : ils semblent nous le dire si bien sur les images ci-dessous! Merci à eux de le manifester si joliment, et de nous offrir tant de beaux moments à leurs côtés!

Je crois que les images ci-dessous sont en accord avec le texte ci-dessus et très parlantes!

Deux jolis noirauds

Deux jolis noirauds nous visitent aujourd’hui.
Ils se prénomment Sky et Ringo.
Sky est l’unique petit noiraud d’Opale et de Charlie, aujourd’hui âgé de onze mois. Un petit lutin à la bouille tellement craquante, qui adore être stimulé pour montrer son obéissance à sa maîtresse.
Il est le frère de notre petite Mousse, et de ses cinq frères et soeurs tous charbonnés.

Et puis, il y a Ringo, fiston d’Ondine et d’Odilon, tout noiraud lui aussi.
Ringo vit en compagnie de Bull, jack russell terrier senior. Et de Cocotte, un gris du Gabon plein de tempérament.
J’adore voire des photos de ces trois compères. J’aime aussi particulièrement ressentir la belle complicité existant entre Ringo et Bull. Et en même temps, j’appréhende le départ de Bull pour Ringo qui est si attaché à son pote.
Bref, de très belles images à contempler à gogo!

Ces deux jolis noirauds me font penser à notre petite Melody, avec laquelle nous avons débuté l’élevage. Cette belle petite noiraude arborait elle aussi cette sombre couleur de robe que j’aime tant!

La robe d’Aïcha

La robe d’Aïcha : voilà le sujet de ce jour!

Aïcha a une belle robe argentée et blanche. A la base, sa robe était noire et blanche. Et, assez tôt déjà, elle a commencé à s’éclaircir. Finalement c’est une belle robe argentée et blanche que porte notre petite doyenne.

Aïcha, qui est née à la vie est belle, a été habituée dès son plus jeune âge à se laisser coiffer. Elle aimait ça et en redemandait même. Souvent, elle s’assoupissait durant les séances de peignage, tant cela lui procurait du bien-être.

Les années ont succédé aux années, et aujourd’hui, Aïcha n’apprécie plus autant ces séances de peignage.
Ainsi, de temps en temps, on raccourcit le poil d’Aïcha, histoire de la ménager.

L’autre jour, en regardant cette masse de poils si doux retirée à mon Aïchounette, une idée a traversé mon esprit. Et si ces poils pouvaient servir à d’autres!?
Ainsi, je les ai disposés dans un petit panier suspendu à une branche de notre tilleul.
Et quelle ne fut pas ma joie de voir moineaux, mésanges charbonnières, mésanges à tête bleue et mésanges huppées, se servir abondamment de la douce robe d’Aïcha.
Yesss! La robe d’Aïcha orne à présent nombre de nids douillets de nouveaux-nés de notre quartier!

Mousse et les chats

Mousse et les chats – ou plutôt Mousse et nos chats – c’est toute une histoire qui justifie bien un article de ce blog.

Nos trois chats, Cerise, Olive et Corsaire, sont habitués aux chiens depuis leur plus jeune âge. En effet, Cerise et Olive ont vécu depuis leur naissance auprès d’un chien. Corsaire quant à lui est venu au monde dans un foyer où vivait un bichon havanais.

La cohabitation entre bichons et chats chez nous s’est toujours déroulée joliment. Certains de nos bichons ne s’intéressent pas plus que cela à nos chats. D’autres, par contre, sont attirés par eux tels des aimants. Et cette attirance est jolie à observer. On y voit évidemment la joyeuse folie de nos Havanais, leur enthousiasme inégalable. On y observe bien sûr aussi la plupart du temps le calme olympien de nos chats, cette espèce de sagesse innée qui leur est propre.

Pourquoi un article particulier sur Mousse et les chats? Parce que Mousse, contrairement à nos autres bichons, veut jouer avec nos chats comme elle le fait avec ses congénères. Jusqu’ici, nos bichons se contentaient de témoigner leur affection à nos chats, les léchant frénétiquement du mieux qu’ils pouvaient.
Il a donc fallu un bon moment à nos chats pour comprendre cette charmante petite brute qui ne les ménage guère, malgré sa gentillesse incontestable.
Mousse a onze mois et Cerise commence à jouer avec elle maintenant. Quant à Corsaire, après avoir évité Mousse durant des mois, il se confronte à elle prudemment.

Quelques photos ci-dessous de Mousse en interaction avec Corsaire et Cerise. Les expressions des uns et des autres sont intéressantes à décrypter.

Explosion printanière

Explosion printanière!
Quand j’observe la nature tout autour de moi, je découvre une quantité d’explosions de vie multicolore, aux formes et senteurs si diverses.
On pourrait croire qu’une baguette magique a oeuvré à plein d’endroits pour rappeler à la vie toute la végétation environnante en mort apparente.
C’est cette résurrection que j’appelle explosion de vie.
Et, pas besoin d’aller bien loin pour observer cette nature en pleine résurrection.

Il y a aussi toute la gent ailée qui, de silencieuse qu’elle était durant toute la saison froide, fait retentir tant de sons si variés, du plus fin au plus…grossier.
Si j’aime entendre le gazouillis des mésanges, les cris des moineaux en querelle, je suis nettement moins fan du “bruit” des corneilles, des pies et des goélands.

Et puis, toute cette nature en plein éveil, pétillant de vie à souhait, agit aussi sur nos lutins et nos félins, sans parler de nos tortues sorties d’hibernation.
Par temps froid, mouillé, venteux, aucun de nos quatre pattes ne met volontiers sa truffe à l’air. Par contre, nos lutins et félins sont loin d’être indifférents à la nature en éveil sous les doux rayons du soleil printanier.

Observer la vie trépidante de la gent ailée, c’est quelque chose que j’aime particulièrement faire.
En pensant à elle, après avoir raccourci la robe de notre petite Aïcha, j’ai placé quelques mèches de ses poils dans un petit panier accroché à une branche de notre tilleul.
Et, la magie a fait qu’un couple de mésanges charbonnières a décidé d’apprêter son nid à l’aide de ces poils. J’ai pu photographier l’une de ces mésanges, le bec plein des doux poils d’Aïcha.

Et encore quelques images de nos lutins et félins pris dans l’élan de cette belle explosion printanière :

Cinq mois

Cinq mois de vie pour la petite Qiana, fillette d’Ondine et de Charlie.
Qiana, cette petite Havanaise, fille unique de sa portée, qui a profité à elle seule de tout le lait et de tous les bons soins de sa petite maman.

Durant ses dix premières semaines de vie, Qiana a évolué au sein de notre meute d’adultes. Une meute au sein de laquelle vivait Mousse, sa demi-soeur. Et bien sûr que ces deux soeurettes, filles du même papa, sont devenues de super complices.

En rejoignant sa famille, Qiana ne s’est pas juste retrouvée entourée d’humains. Sa nouvelle meute est en effet constituée de deux humains, ainsi que de deux chiens. Il y a Cally, petite Maltaise de bientôt quinze ans. Et Kyubi, Bichon Havanais de treize ans, fiston d’Aïcha et de Gauguin. Inutile de préciser que Qiana a emmené avec elle toute sa joyeuse énergie au sein de son foyer.
Et puis, dans sa maison, Qiana a trouvé deux super potes, Cavaliers King Charles eux, avec lesquels elle s’éclate sur leur terrain de jeux commun.

Cinq mois de bonheur donc, pour cette adorable petite boule de poils craquante à souhait, au tempérament bien affirmé, diffusant joie et tendresse autour d’elle.

Qiana et Shadow