Archives de l’auteur : Isabelle Schenk

Yuki fille d’Eole et de Jazz

Yuki fille d’Eole et de Jazz est âgée de seize mois.
Sa famille nous offre la chance de profiter de cette charmante petite Havanaise par photos interposées, et en nous donnant d’elle quelques nouvelles. Un grand MERCI!
Voici les nouvelles, suivies de quelques très belles images.

“Voici qqes photos de Yuki.
Elle est toujours autant adorable, expressive et avec une joie de vivre communicative. On l’adore.

Elle a adoré la période de confinement, toute la famille à la maison. C’est le rêve pour elle !

On continue les cours d’éducation. Elle est très appliquée et apprécie particulièrement les moments de jeux avec les copains à sa taille.

Elle aime quand on la prend vers mon cheval. Cela signifie être avec nous et faire une longue promenade.

Je voulais tenter de la garder les poils long, mais il y avait plusieurs nœuds. Alors je l’ai amenée chez le toileteur. C’était une expérience pas très bonne pour elle et en plus le résultat n’est pas vraiment réussi de mon points de vue.
Je vais dorénavant faire plus attention pour lui garder sa belle longue robe.

Vous pouvez aussi voir sur les photos, qu’elle aime toujours autant notre chat.

Merci beaucoup pour cette petite merveille qui fait notre bonheur.”

Et maintenant, Yuki fille d’Eole et de Jazz en images :

Yuki de la vie est belle

Biscotte nous raconte ses vacances

Biscotte nous raconte ses vacances aujourd’hui avec de jolies images bien explicites et une succession de mots.
Qui est Biscotte? Elle est l’une des filles d’Aïcha et de Gauguin qui fêtera ses neuf ans révolus d’ici quelques jours. Sa robe n’est pas pareillement colorée que celle de maman Aïcha. Mais pour le reste, je crois que ces deux lutinettes sont très semblables.
Ces vacances, Biscotte les a partagées avec ses maîtres, ainsi qu’avec leur fille et sa petite Havanaise, Hyoshina, issue de l’élevage du printemps des olivets en France.
Laissons à présent la parole à Biscotte!

“Me voilà rentrée de vacances. Une semaine pendant laquelle j’ai vécu plein de choses et suis partie en camping car avec les miens et ma sœur de cœur, Hyoshina.
Pendant le trajet, je suis bien installée sur les genoux de ma maman, ce qui me permet de regarder dehors, ou le conducteur, ou de dormir, dorlotée par les caresses de ma patronne.
Sur le chemin de l’aller, on est monté bien haut pour faire un col (Julierpass). Il y avait du vent et il faisait frisquet mais ça m’allait bien.
Un autre jour, on est parti faire le tour d’un lac : il y avait un vent , mes poils allaient dans tous les sens. J’ai mis les papattes dans l’eau, mais il m’a fallu du courage et qqes récompenses. Ensuite, j’ai voulu converser avec un drôle d’animal mais il n’avait pas beaucoup de conversation, il était assez de « bois »!!!!
Un autre jour, on est tous parti avec un train (une grande première pour moi : je n’avais jamais pris ce genre de véhicule), et on a été voir des trous (des marmites qu’ils disent : moi, j’aimerais bien cette grandeur de gamelles). Ma maman passait des ponts grillagés. Mais rien ne m’empêche d’aller la rejoindre : où ma patronne passe, je passe aussi! 
Tout ça, ça fatigue et j’ai vite trouvé mon coin de repos dans le camping car, au fond où personne ne pouvait me déranger.
Un autre jour, rebelotte : train puis téléphérique (ça je connais bien) et je me suis retrouvée à 3000m d’altitude. Chouette, il y avait de la neige et le vent m’a donné des ailes! J’étais toute folle, je courais comme un cabri dans les cailloux, maman avait de la peine à me suivre ….Ensuite retour en téléphérique et marche de 2 heures entre pluie (j’ai un KWay) et soleil. On a dû se dépêcher pour reprendre le train, et en l’attendant, j’ai de nouveau trouvé un coin paisible (à toi de me trouver!!!).
Cette année dans le camping car, j’ai appris à monter et descendre les marches malgré ces rideaux bizarres. J’aimais mettre mon museau dehors pour observer où était maman. Avec Hyoshina, on a pris nos aises : squatté les banquettes. J’ai même essayé la table mais un peu dure. Et la nuit, je dormais aux pieds de Leia dans les peluches: ahhh, que les nuits étaient douces.
Ensuite, on est revenu. Sur le chemin du retour, j’ai fait la connaissance d’alpagas. Il n’y a pas de photo parce que je n’arrêtais pas d’aboyer et ma maman ne pouvait pas me photographier avec eux.
Et enfin aujourd’hui, j’ai retrouvé mes petites affaires, j’étais tellement contente que je sautais partout.
Je me réjouis de te revoir et te faire une grande léchouille. Toute ma famille t’embrasse !!”

Deux portraits de petits lutins

Deux portraits de petits lutins vivant à la vie est belle : voilà ce que je vous propose!
Le premier y est né; le second y a été adopté.

Mookie est né à la vie est belle le 24 mai 2011, d’une portée de neuf chiots, dont Melody et Gauguin étaient les parents.
La répartition de couleurs de la robe de Mookie se dit “black and silver”. Une robe régulièrement raccourcie, puisque ce petit jeune homme subit avec peine les séances de coiffage.
Mookie a eu un beau début de vie, au milieu d’une fratrie généreuse, avec une maman énergique et tendre, et une seconde maman débordant de gentillesse. Les choses se sont ensuite gâtées pour lui, puisque son adoption a été un gros échec dont il garde encore quelques séquelles aujourd’hui.
Je dis souvent de Mookie qu’il est le plus gentil petit bichon du monde : tellement gentil avec tout être vivant rencontré. Ce petit lutin est un petit bonheur sur pattes, joyeux, tendre, joueur, sensible, et avec tant de jolies caractéristiques encore!

Portrait de petit lutin Mookie

Hélys, dite “Hélys la malice” ou “Lilounette”!
Une sacrée petite bonne femme que celle-là, avec sa petite frimousse si craquante, et sa robe si joliment nuancée!
Hélys est née à l’élevage de la vallée du rêve, en Belgique, il y a de cela onze ans et demi.
J’aime dire d’elle qu’elle est une joyeuse petite fripouille, pleine de gaieté, de crouillerie, de vivacité.
Allumer ses congénères, se faire grogner à souhait tout en continuant de les allumer, est l’une de ses occupations favorites.
Et quand Hélys aperçoit les félins de la maison, c’est une joyeuse petite furie que l’on voit se précipiter à leur rencontre pour au mieux leur dire toute son amitié.

Portrait de petite lutine Hélys

Aïcha et Ondine

Aïcha et Ondine, et aussi Cerise, en portraits aujourd’hui.
Des portraits en images, et aussi décrits avec des mots.

Aïcha est âgée de treize ans et demi. Elle est issue de la première portée née à la vie est belle, dont Melody et Marcelo étaient les parents.. Elle a vécu toute son existence auprès de nous.
Noire et blanche à la naissance, Aïcha s’est peu à peu éclaircie, pour que finalement la partie noire de sa robe devienne argentée.
Calme, posée, indépendante, Aicha a été pendant longtemps la chef très adéquate de notre meute. Elle a été une merveilleuse petite maman pour chacun de ses bambins, et a volontiers secondé sa maman Melody dans son rôle de maman.
Douée d’un odorat particulièrement fin, Aïcha, très patiente, peut rester longtemps plantée devant telle armoire sous laquelle s’est égarée une délicieuse petite friandise.
A treize ans et demi, Aïcha est encore vive, enthousiaste, joueuse et interactive.
Bref, Aïcha est une véritable petite perle havanaise qui m’est immensément précieuse.

Aïcha

Aïcha et Ondine, disions-nous!
Alors, que dire d’Ondine? Fille de Lutine et de Kenzo, Ondine, âgée de trois ans, est une petite lutinette à la robe fauve, pleine de vigueur, de joie de vivre et de tendresse.
Comme Aïcha, Ondine est née à la vie est belle. A la naissance, la robe d’Ondine était fauve charbonné, mais seules ses charbonnures au niveau des oreilles ont survécu.
La complicité entre Ondine et sa maman Lutine est très jolie à observer, tant dans le jeu que lors de leurs siestes communes.
Et puis, Ondine, c’est aussi la petite chérie d’Odilon, et la super pote de toute la meute.
Je ne crois pas que l’odorat d’Ondine soit exceptionnel. Par contre, lorsqu’elle est sur une odeur, Ondine semble soudain frappée de surdité, tant toute son attention est centrée sur l’odeur en question.
Sacrée petite Ondine! Faudrait te “fabriquer” si tu n’existais pas!

Ondine en portrait

Cerise atteint sous peu ses huit ans d’existence.
Cette petite chatte à la robe noire et blanche, soeur d’Olive, est un adorable petit félin, aussi indépendant que câlin. Et malheureusement, Cerise est aussi une redoutable chasseuse d’oiseaux, de musaraignes, de souris et même de rats.
Lorsqu’il est l’heure de rentrer, Cerise aime s’allonger sur le dos, sur fond d’écorces, attendant ainsi que l’on vienne lui grattouiller le ventre, le menton, les oreilles, avant de la transporter dans sa demeure. Et en fin de journée, rejoindre sa maîtresse sur son siège en ronronnant, c’est aussi l’un des moments favoris de ses journées.

Cerise en portrait

Trois ravissants petits bichons

Trois ravissants petits bichons viennent nous trouver aujourd’hui, au-travers de ce blog.
Ils se prénomment Samba, Milo et Cooper.
Leurs papas respectifs sont Kenzo, Odilon et Jazz.
La maman de Samba est Lutine, et sa soeurette notre petite Ondine. Et Milo et Cooper ont Opale pour maman, et sont donc demi-frères.

J’aime bien montrer l’évolution de nos chiots au moyen de photos d’eux bébés à l’élevage, puis adultes au sein de leurs foyers.
C’est ce qu’on va faire pour ces trois ravissants petits bichons!
Leur robe n’a pas évolué en couleurs. Elle est restée très semblable à ce qu’elle était alors qu’ils étaient chiots. Les robes noires des chiots d’Opale semblent garder leur couleur intacte, mis à part quelques reflets acajou qui apparaissent parfois.

Aller, place aux images de ces trois joyeux lurons, d’abord bébés, puis adultes.
Et toujours à nouveau un cordial MERCI à leurs familles de nous permettre de les “suivre” au sein de leurs foyers respectifs par images et nouvelles interposées.

Un dog sitter de choix

Un dog sitter de choix : voilà ce que méritent nos petits bichons s’il nous arrive de devoir nous absenter, que ce soit pour une journée ou des vacances.
Quelle solution de garde choisir pour un petit bichon, si sensible et attaché à ses maîtres?
A bannir d’entrée le chenil, la grande pension canine, si impersonnels et inadaptés aux besoins de nos chers petits compagnons.
Laisser le petit lutin seul à la maison en engageant une personne venant lui faire ses balades-besoins : tout aussi irrespectueux, à mon sens!
Le bichon havanais a besoin d’une présence bienveillante à ses côtés. Ce n’est pas pour rien qu’il est dit “petit chien de compagnie”.
La seule solution envisageable et respectueuse de nos compagnons havanais est la solution “familiale”. Les confier au sein d’un foyer paisible et bienveillant, qu’ils aient eu l’occasion de rencontrer auparavant.
Le respect de cette race de chiens passe aussi par là : leur offrir des solutions de garde correspondant à leurs besoins.
Pour ce qui est de vacances – et n’en déplaise à nombre d’entre vous – à mon sens, quand j’accueille un nouveau membre au sein de mon foyer, je choisis des vacances auxquelles il peut participer. Sinon, il n’est pas un membre de mon foyer!…
Ce qui m’a inspiré cet article, c’est la demande de la maîtresse de Newton, qui cherchait une bonne famille pour garder son petit chien durant quelques jours de cours. Cette dernière a d’abord rencontré les dogs-sitters proposés avant de leur confier son petit chien. Et Newton se montre résolument ravi de ces quelques jours de “colonie de vacances” en accord avec ses besoins.
Et ce qui m’a également inspiré cet article, c’est malheureusement les mauvaises solutions de garde choisies parfois par certains maîtres de petits bichons…
Pour illustrer cet article sur “Un dog sitter de choix”, je vous propose quelques photos de Newton, petit coq en pâte accueilli chaleureusement dans un foyer durant l’absence de sa maîtresse adorée.

Snoopy nous raconte

Snoopy nous raconte aujourd’hui un peu de ses vacances en famille.
Il nous les raconte au moyen de phrases, mais aussi par de superbes images d’un magnifique coin de notre beau pays.
Donnons-lui donc la parole :
“Coucou Isabelle ! Je suis Snoopy de Liliane… Mes maîtres m’ont dit que cette année nous ne partons pas à l’étranger pour les vacances…. À cause d’un drôle de virus. Pour moi, c’est égal tant que je suis avec eux. Mais là je suis quand même dans un endroit magnifique… à Zermatt😍. On a pris le train deux fois et mes maîtres avaient de drôles de trucs sur le visage. Aujourd’hui on a fait une longue marche qui m’a mis KO et poussiéreux. Mais en rentrant j’ai eu droit à une bonne douche et à du repos. Voici quelques photos. Je te fais plein de léchouilles ainsi qu’à ma maman et ma sœurette. A bientôt 🐶 Snoopy”

Chouette message que celui-là, qui nous permet de visiter un coin de notre belle Suisse, en regardant un écran. Cela ne remplace bien sûr par la réalité, mais c’est déjà sacrément beau!
Et ce n’est pas la première fois que Snoopy nous raconte ses vacances. Nous avons déjà eu l’occasion de “voyager” quelquefois avec ce cher petit ami et les siens.
Aller, c’est parti pour un bien joli dépaysement en compagnie de Snoopy et de sa famille.

Snoopy nous raconte ses vacances

Trois montages-photos

Trois montages-photos : voilà ce que je vous propose aujourd’hui! Et bien sûr, quelques commentaires à leur sujet!
Que nous disent ces trois montages-photos? Ils nous parlent de bichons havanais, évidemment! Et bien sûr, de leurs compagnons félins.
L’on peut observer des robes havanaises de couleurs différentes, bien représentatives de cette caractéristique de la race. On passe du noir, au blanc-noir, au gris-blanc, au beige charbonné, au chocolat dilué. Et même, au blanc et chocolat foncé.
Ces images nous parlent aussi de douce quiétude, de bien-être, avec des lutins qui apprécient autant de rêvasser couchés dans l’herbe, que bien installés sur une chaise-longue.
Et puis, ces trois montages-photos nous racontent une fois de plus la jolie cohabitation pouvant exister entre chiens et chats. Ainsi, à la vie est belle, “comme chiens et chats” signifie “comme entre amis”.
Et nos félins à eux tout seuls sont un si joli spectacle pour nos yeux. Quand je regarde la petite Cerise couchée sur les écorces dans sa position favorite en attente de caresses, et la candeur du petit Mirage, je ne peux qu’être attendrie!

Deux petits chouchous havanais

Deux petits chouchous havanais et leurs magnifiques compagnes de vie nous offrent le très beau clin d’oeil du jour.

Virgule! Vous vous souvenez de Virgule? Moi, oui, très très bien! Fiston d’Opale et d’Odilon, cette joyeuse petite boule de tendresse m’a marquée. Je revois sa petite queue chocolatée battre l’air de joie et d’amitié, si tôt déjà!
Virgule a deux compagnes de vie de tailles respectables : Napo et Oural. Les photos ci-dessous sont parlantes quant à la belle sérénité régnant au sein de cette fratrie de coeur.
Merci à la famille de Virgule de partager de si belles et touchantes images!
Voilà pour ce qui est du premier chouchou havanais à nous adresser le clin d’oeil du jour.
Le voici en images ci-dessous, avec ses gentilles soeurs de coeur!

La seconde petite chouchounette havanaise à nous adresser son clin d’oeil ce jour, c’est Brindille! Si vous ne la connaissez pas, c’est que vous n’êtes pas un habitué de ce site, puisque Brindille est souvent “parmi nous”, par images interposées tout au moins.

Vous savez ce que c’est qu’un Lensball? Pour ma part, je l’ignorais jusqu’aujourd’hui. Alors, je ne vais pas prendre le risque de me lancer dans de savantes explications : je crois que les photos de Véronique sont bien plus parlantes que toute tentative d’éclaircissement verbal. Et si vous souhaitez en savoir encore plus sur cet objet, internet se fera un “plaisir” de vous renseigner.
Une chose est sûre : l’effet de cet objet est épatant et nous donne envie de le tester. Merci, Véronique, pour ce chouette partage! On se réjouit déjà de la prochaine fois! 😉


Trois petits lutins d’Opale

Trois petits lutins d’Opale, de trois portées différentes, tous trois noir et blanc, mais avec des répartitions de couleurs diverses, nous offrent leurs jolis regards aujourd’hui.
L’aîné d’entre eux, c’est Cooper, dont le papa est Jazz.
La photo de Cooper nous parle de détente, de vacances, de se laisser vivre en toute quiétude.
Ginger est la soeur de Cooper, âgée d’un peu plus de deux ans. Une petite princesse havanaise, chouchoutée à souhait, et qui profite de vacances à la montagne avec les siens, dont son super pote Barry.
Le troisième petit lutin d’Opale à nous visiter aujourd’hui, Jacki, a lui pour papa Odilon. Jacki aura neuf mois d’ici quelques jours. La belle nature qui l’entoure lui permet de profiter de belles balades ombragées avec les siens.