Un papa commun

Un papa commun pour les quatre petits lutins s’offrant à nos regards aujourd’hui!
Ce papa, c’est Jazz!
Quant aux mamans, il s’agit d’Eole pour Ella et Kiwi. De Lutine pour Bubbles. Et d’Ondine pour Lola.
Ce papa a donné à ses bambins (avec l’aide de leur maman et autres ascendants) des robes joliment diversifiées. Crème pour Lola, noire pour Ella, blanc-noir pour Bubbles, et crème charbonné pour Kiwi qui n’a finalement gardé des charbonnures qu’aux oreilles.

Et puisqu’on parle d’un papa commun, on va aussi le faire figurer aux côtés de ses bambins ci-dessous.
Ce cher Jazz, à la fière allure, qui passerait bien volontiers le plus clair de ses journées à se faire…cajoler!

Jazz, le papa des quatre petits lutins en photo ci-dessous!

Petit troupeau havanais

Aujourd’hui, je vous propose la photo prise ce matin d’une partie de notre petit troupeau havanais au repos.

En regardant cette image, je me suis dit que ce serait chouette de remonter le temps en prenant une image de chacun de ces petits personnages quelques années plus tôt.

Sur leur page personnelle figurant sur ce blog, j’ai choisi une photo de chacun à quelques mois. Seule Aïcha est un peu plus âgée.

Sympa de voir l’évolution de chacun! Et Intéressant de constater que finalement, les robes de tous ont tout de même bien gardé leurs teintes d’origine. C’est probablement la robe d’Aïcha qui a le plus changé, puisque la partie argentée de sa robe était bel et bien noire à l’origine.

Voilà pour ce petit troupeau havanais qui n’est pas au complet, et que j’aurai l’occasion de compléter ultérieurement.

Petit troupeau havanais
Eole, Odilon, Lutine (au fond); Ondine, Aïcha et Opale

Trois petites boules d’amour

Trois petites boules d’amour nées à la vie est belle à admirer aujourd’hui!

Il s’agit de Benji, fiston de Jade et de Kenzo. De Miss, fillette de nos deux petits amoureux, Ondine et Odilon. Et de Nala, fillette de Lutine et d’Odilon.

Cinq ans : c’est l’âge de l’ami Benji, à la belle robe fauve charbonné.
Cinq mois : c’est l’âge de Miss et de Nala. Elles ont grandi ensemble à la vie est belle. La seconde étant la tante de la première par sa maman. Et les deux étant demi-soeurs par leur papa commun.

La petite Nala ne cache pas son plaisir quand il s’agit de revoir papa Odilon et maman Lutine.
Et quel bonheur pour moi aussi de revoir cette petite princesse chocolatée, si pleine de vie, de joie, de tendresse, d’enthousiasme. De bien beaux moments partagés, aussi bien pour les humains que pour la gent canine.

Craquantes binettes havanaises

Par une journée bien maussade, qui voit l’hiver revenir chatouiller un printemps naissant, je vous propose d’admirer quelques craquantes petites binettes havanaises.

Ils se prénomment Kiwi, Mélisse, Betty, Nala et Pop Corn.

Pop Corn vient de fêter ses huit ans d’existence. Mélisse et Kiwi ont atteint hier leurs deux ans de vie. Nala, avec ses cinq mois et demi, est la cadette de cette jolie troupe. Et Betty, quant à elle, est la fidèle et aimante compagne de vie de sa cadette Mélisse.

Ces craquantes petites binettes havanaises sont de couleurs diverses : Pop Corn et Kiwi nous charment par leurs jolies frimousses claires. Le regard de Mélisse est en accord avec sa robe sombre. La robe de Betty quant à elle, est composée de blanc et de noir en quantités équitables. Quant à la petite cadette de la troupe, c’est une jolie robe chocolat qu’elle arbore.

Quant aux personnalités de ces jolies petites boules de poils, nul doute qu’elles comblent leurs familles respectives jour après jour et au fil des années qui passent!

Trois fillettes à Ondine

Le clin d’oeil du jour nous est offert par trois fillettes à Ondine. Ou plutôt, par leurs maîtresses respectives.

Pépite est la demi-soeur de Chanel et de Miss, puisque son papa à elle, c’est Jazz. Odilon est le papa de Chanel et de Miss.

Leurs caractéristiques communes à toutes les trois, c’est assurément leur joie de vivre, leur vivacité, et leur gentillesse. A l’image de leur maman commune, Ondine. Sans oublier non plus leurs papas respectifs, qui ont également laissé trace de leurs personnes auprès de leurs fifilles!

J’ai eu la chance de revoir Pépite et Miss! Quel accueil chaleureux elles m’ont réservé, ces deux petites boules de tendresse, de joie de vivre et d’énergie!

Et pour ce qui est de leurs robes, Chanel a hérité de la jolie robe de sa maman; Miss, de son papa Odilon; et Pépite, de grand-maman Lutine!

Jouer et encore jouer

Jouer et encore jouer : c’est évidemment l’une des activités favorites de nos petits lutins.

Il y a les jeux en plein air. Et les jeux à la maison. Autant nos lutins raffolent s’éclater dehors quand il fait sec et pas trop chaud, autant ils adorent les jeux d’intérieur.

Ces jeux d’intérieur consistent la plupart du temps à chercher des petites friandises cachées. Elles peuvent être cachées dans la maison. Il s’agit alors d’utiliser son odorat pour les trouver.
Et puis, il y a tous ces jeux conçus pour nos petits compagnons, et qui font appel à leur flair et à leur sens de la déduction.

Sur la photo ci-dessus, nos petits lutins attendent patiemment que je cache des friandises dans les jeux qu’ils s’apprêtent à faire!

Ce n’est pas un secret : le bichon havanais est un petit chien éveillé, qui adore être stimulé. Il a un bien joli potentiel qu’il vaut la peine d’exploiter pour son plus grand plaisir, et le nôtre du coup aussi!

Quelques petites vidéos ci-dessous avec quelques-uns de nos lutins en pleine action!
Jouer et encore jouer : de bien jolis moments de nos journées!

Des petits instants de vie

Des petits instants de vie de plusieurs petits lutins nés à la vie est belle : voilà ce que je vous propose dans cet article!

Commençons par un frère et sa soeurette : Miss et Yang Zhu!
Alors que Miss sort d’une séance de peignage, Yang Zhu, lui, a passé sur la table d’une toiletteuse pour chiens!
Des instants de vie de ces deux adorables petits lutins âgés de cinq mois, et enfants d’Ondine et d’Odilon.

On continue avec un frère et sa soeurette qui viennent d’être fêtés à l’occasion de leur huitième anniversaire.
Il s’agit de Sweety et Pearley, aussi contrastés en apparence que les deux petits lutins ci-dessus. On en conclurait presque que les garçons sont clairs et les filles foncées! 😉
Mais nooooon, bien sûr, rien à voir!
Ces deux petits amis sont enfants de Barbie et de Jazz.

Et pour terminer, quelques jolis instants de vie de Nala et Teddy.
Teddy est un petit coton de Tulear fraîchement arrivé dans sa famille. Et, sur les photos ci-dessous, il rencontre Nala pour la première fois.
Nala, c’est une fillette de Lutine et d’Odilon, âgée elle aussi de cinq mois, comme Miss et Yang Zhu un peu plus haut.
Jolie rencontre que voilà, qui laisse présager une belle amitié entre ces deux petits lutins, contrastés eux aussi!


Un peu de la belle vie de Pato

Un peu de la belle vie de Pato : voilà ce que je vous propose, en mots, en images, et en vidéos, aujourd’hui!

Tout d’abord, je vous présente à nouveau une fois ce super p’tit gars havanais si attachant à côtoyer, et si beau à regarder.
Pato est l’un des fistons d’Hélys et de Jazz, aujourd’hui âgé de huit ans et demi.
Il est aussi le papa de quelques petits lutins nés à la vie est belle, dont Barbie est la maman.

Alors, un peu de la belle vie de Pato en hiver, ça ressemble à quoi?
Ca ressemble à ça :

Une belle virée dans la neige, à peau de phoque pour les humains, et à pattes pour Pato!
Et puis, après la montée, vient inévitablement la descente!
Alors, comment, la descente?! Comme ça :

Sur le dos de papa! Puis,…

…sur le dos de maman!

Et, quand on s’est bien dépensé dans la nature, que ce soit à pattes ou à dos, on ressent une bonne fatigue bien saine, et on ne se prive pas de se reposer!
Tout près de papa, parfois. Et, souvent, sur le balcon, parce que Pato adore le grand air et même le froid hivernal!

Du plus âgé au plus jeune

Du plus âgé au plus jeune, chacun a son charme bien à lui, identique à aucun autre.

Le plus âgé, qui nous offre son joli clin d’oeil aujourd’hui, c’est Apollon.
Né il y a un peu plus de quatorze, il est le fiston de Melody et de Marcelo. Il est aussi le frère de notre petite Aïcha.
Apollon, Aïcha et leur fratrie sont les premiers chiots nés à la vie est belle. Une portée mémorable, comme toutes celles qui lui ont succédé.
Son regard si doux, sa gentillesse si attirante, ne lui ont valu que des amis, à ce cher Apollon!

La mignonne petite Réglisse quant à elle a neuf ans. Ses parents sont Jade et Jazz. Sur la photo ci-dessous, elle semble nous inviter à venir lui “grattouiller” le ventre. Ce que sa petite maîtresse ne manque assurément pas de lui faire!

“Du plus âgé au plus jeune, chacun a son charme bien à lui…” disions-nous!
Le plus jeune, aujourd’hui, c’est Nougat, âgé de cinq mois. Il est l’arrière-arrière petit-fils de Melody, avec laquelle nous avons débuté l’élevage.
Fiston d’Ondine et d’Odilon – nos petits “zamoureux”, inutile de chercher longtemps pour voir son charme bien à lui, à ce cher petit Nougat!

Les bébés d’octobre dernier

Les bébés d’octobre dernier ont bien grandi. Preuve en est, entre autres, les photos ci-dessous.
On va faire un petit retour en arrière pour chacun, histoire de mieux voir leur évolution, aussi bien en taille qu’en couleurs.

Ci-dessous, on peut les voir à quelques jours, autour des sept semaines. Et enfin, tels qu’ils sont aujourd’hui, à cinq mois.

C’est parti!
On va commencer avec Miss, la copie conforme de papa, au féminin :

Ensuite, Nougat :

Yang Zhu :

Et enfin, Chanel, la plus petite de cette portée, dont Ondine et Odilon sont les parents :

Et à présent, deux fillettes d’octobre, dont Lutine et Odilon sont les parents. Nala, toute de chocolat vêtue, et Ava, à la robe noire, blanche et silver.

Belle évolution suivie par ces bébés d’octobre dernier!
Je les trouve plus beaux et craquants les uns que les autres!
Comme c’était déjà le cas à l’élevage, les bébés d’Ondine sont plus costauds que ceux de Lutine. Je me réjouis de les voir tous à l’âge adulte.
On remarque aussi qu’à part les robes noires, les autres couleurs vont dans le sens d’un éclaircissement. Chanel a la palme d’or dans ce domaine. Mais il n’est pas exclu que, comme ça a été le cas chez sa maman, sa robe fonce ensuite. Surprise! C’est aussi ce qui fait le charme du Havanais : sa robe caméléon!