Deux petits coeurs sur pattes

Deux petits coeurs sur pattes : je trouve que cela définit bien ce fiston et sa maman.
Ils se ressemblent non seulement physiquement, mais aussi dans leur comportement, si doux, tendre et bienveillant.
De qui s’agit-il? Il s’agit de fiston Kiwi et de maman Eole.
Ces deux petits coeurs sur pattes diffusent du bonheur partout où leurs petites pattes les amènent.

Un magnifique spectacle d’obérythmée

Bichon Havanais et obérythmée
Biscotte et sa maîtresse

Un magnifique spectacle d’obérythmée : voilà ce à quoi j’ai eu la chance d’assister!
Quel bonheur de voir ces chiens de diverses races et tailles à l’écoute des directives de leurs maîtresses! Bien sûr que les délicieuses petites friandises offertes aux chiens tout au long du spectacle ont contribué à la réussite de celui-ci. Mais avant tout, c’est la belle complicité unissant les chiens à leurs maîtresses qui est à l’origine de cette réussite. Une joyeuse complicité évidente aux yeux de tous les spectateurs ayant assisté à cette représentation.
Merci à Biscotte (fille d’Aïcha-Gauguin), à Hyoshina (du printemps des olivets, à la robe claire), à Bubbles (fils de Lutine-Jazz, à la robe blanc-noir) et à tous les chiens et leurs maîtresses présents, de nous avoir offert un si magnifique spectacle! Et à l’année prochaine!

Les super compagnons de nos bichons

Les super compagnons de nos bichons, qui sont-ils? Ils se prénomment, entre autres, Corsaire et Mirage. Ces deux félins sont venus au monde dans le foyer de Bali, un petit Havanais né à la vie est belle, fils de Melody et de Gauguin, frère de Barbie, Brindille et cie.
Ce contact dès la naissance avec un Havanais, a-t-il favorisé l’entente de ces deux chats avec notre meute de bichons? Il faudrait faire un retour en arrière en faisant naître Corsaire et Mirage sans la présence d’un Havanais pour répondre de manière certaine à cette question.
Le fait est en tout cas que c’est un plaisir d’observer les interactions entre chats et chiens à la vie est belle. Et ce qui me scotche toujours le plus, c’est la patience et la tolérance des chats face à la joyeuse folie amoureuse de nos bichons!

Les compagnons félins de nos bichons

Quand Tatie Marielle vient nous trouver

Quand Tatie Marielle vient nous trouver, les bichons havanais de la vie est belle sont aux anges! Tatie Marielle agit sur eux tel un aimant, un aimant tellement aimant! Un aimant qui les attire irrésistiblement… Et pourquoi résisteraient-ils du moment où ils perçoivent si justement tout l’amour éprouvé à leur égard!
Ainsi, à l’excitation et à la joie de l’accueil, succède une douce sérénité, un bien-être évident pour chacun!
Merci, Tatie Marielle, d’offrir de si beaux moments à notre bande de joyeux mistons!

Les jeux à la vie est belle

Les jeux à la vie est belle sont nombreux, divers et quotidiens. Et comme ces jeux comportent plein de délicieuses petites friandises, les lutins en raffolent. Non seulement à cause des petits délices à savourer. Mais aussi parce qu’ils adorent être stimulés.
Alors on joue, et on joue encore. On joue dans la maison avec toutes sortes de jeux dans lesquels sont cachées de bonnes petites choses à manger. On joue aussi au jardin.
En jouant, les chiens apprennent à utiliser leurs divers sens; en particulier la vue, mais aussi l’odorat, ce sens qui est si bien développé chez le chien. Je les surprends souvent à chercher des friandises par le regard. Puis comprendre soudain que leur odorat leur est plus utile dans tel cas.
Leurs compétences sont diverses. Leur odorat ne semble pas non plus développé de la même manière chez tous. J’ai mes petits champions. Et je suis parfois scotchée de leurs capacités! Mais tous semblent avoir un égal plaisir face à ces simulations. Et c’est un bonheur de les observer; et de leur faire plaisir tout simplement!

Premier jour d’automne

En ce premier jour d’automne, nous “accueillons” sur notre blog deux magnifiques petits lutins.
Il s’agit de Joe et de Lola, qui ne sont autres qu’un oncle et sa nièce, puisque Joe est le frère d’Ondine, qui est elle la maman de Lola.
En ce premier jour d’automne, voilà pile deux ans que Joe a rejoint sa famille adoptive, qui s’est remémoré ce grand jour. Voilà son message :
“Voici deux ans comme aujourd’hui que nous sommes venus chercher notre Joe! Ca va vite, deux ans, avec un chien magnifique! Quel bonheur il nous apporte tous les jours! Sa joie de vivre, son intelligence! Enfin il a tout ce Joe ! Merci de nous l’avoir confié!”
Et de mon côté, je suis si heureuse que ce cher petit Joe soit entre des mains si aimantes et respectueuses! C’est tout ce que je souhaite de mieux à chacun des petits chiots nés à la vie est belle!

En ce premier jour d'automne, Joe

Quant à cette chère petite Lola âgée de six mois, la voici elle aussi entre les mains de maîtres débordant d’amour et de bons soins à son égard! Merci beaucoup à eux!

Lola en ce premier jour d'automne

Un joli bedon chaque jour plus rond

Un joli bedon chaque jour plus rond!? C’est celui de notre belle Opale chocolatée, bien sûr!
D’ici quelque temps, nous aurons la joie d’accueillir et de découvrir les petites boules de tendresse qu’Opale et Odilon nous ont préparées.
Opale se porte très bien. Son appétit est généreux; elle squatte beaucoup mes genoux; est très câline et en attente de caresses. Elle est encore bien mobile et vive. Tout se passe bien pour cette petite chérie qui passe des gestations sans ombre aucune.
Je me réjouis beaucoup d’élever ces petits lutins issus d’Opale et d’Odilon. Un mariage réalisé pour la première fois! Et une première paternité pour notre cher “Lonlon”!

Trois petits lutins

Trois petits lutins, dans les teintes noires et blanches différemment réparties, nous offrent leur magnifique regard aujourd’hui.

Il y a Biscotte, à la robe foncée et à la barbichette blanche. Elle est âgée de huit ans, et est l’une des filles d’Aicha et de Gauguin. Biscotte prépare, année après année, avec sa maîtresse et des congénères et leurs maîtresses, un magnifique spectacle de dog dancing, qui me scotche à chaque fois. Des moments aussi de joyeuse complicité entre maîtresses et chiens. Je crois d’ailleurs que cette complicité est essentielle à la réussite du spectacle.

Et puis, il y a Bubbles, qui est l’un des compagnons de vie de cette chère petite Biscotte.
Bubbles est blanc et noir aussi, mais chez lui, le blanc est la couleur dominante. Bubbles vient de fêter son année. Il est l’un des fistons de Lutine et de Jazz, et son regard nous parle de douceur et de gentillesse. Lui qui vit en altitude s’est déjà équipé de l’écharpe de son maître alors que l’automne frappe à la porte.

Et voilà Mélisse, avec encore une autre répartition de noir et de blanc sur sa belle robe lustrée.
Mélisse et Bubbles ont le même papa : Jazz. Et la maman de Mélisse est notre chère petite Eole charbonnée. Un beau regard que Mélisse offre à ses maîtres sur cette photo, et dont nous profitons également.

Deux belles petites noiraudes

Deux belles petites noiraudes havanaises nous visitent aujourd’hui.
Il s’agit de Kenzi, fille d’Aicha et de Gauguin, âgée de sept ans. Et de Mia, fille d’Hélys et de Jazz, âgée de trois ans et demi.
J’aime toujours bien revenir en arrière pour voir l’évolution de ces petits compagnons, entre l’âge de dix semaines environ et aujourd’hui.
Ci-dessous donc, ces deux belles petites noiraudes à deux mois et demi, et, respectivement, à sept ans et trois ans et demi.

Belle petite Havanaise noiraude

Notre troupeau havanais

Notre troupeau havanais se porte bien. Un troupeau qui vit au gré des chaleurs de ces dames. En effet, les chaleurs de nos chiennes entières – la plupart du temps groupées – dicte quelque part l’état d’âme du troupeau. A l’approche des chaleurs, nos garçons deviennent plus actifs et préoccupés par les odeurs toujours plus intéressantes qui parviennent à leurs truffes. Les périodes des chaleurs elles-mêmes sont très hautes en couleurs pour tous, même pour Mookie, notre petit mâle castré. Quant au malheureux mâle entier qui doit aller contre son instinct en ne pouvant saillir, l’épreuve est de taille pour lui. Et si cela est possible, l’un d’entre nous s’éloigne de la maison avec lui.
Une fois la période des chaleurs achevée, le calme revient au milieu de notre troupeau havanais. Un calme parfois très contrasté avec la période qui l’a précédé, notamment quand nos petites chiennes non saillies s’embarquent dans une grossesse nerveuse. Alors elles se montrent parfois amorphes et manifestent peu d’activité.
Pour ce qui concerne la petite femelle qui a eu les faveurs de l’un de nos étalons, elle manifeste la plupart du temps bien vite sa gestation en cours par son comportement propre à cette période.
Un petit clin d’oeil d’une partie de notre troupeau havanais ci-dessous, en période d’après chaleurs, et de gestation pour notre Opale.

Notre troupeau de bichons havanais