Quand la bise se défoule

Quand la bise se défoule telle une furie, soufflant par rafales de toute la force de ses poumons, nos chers petits Havanais à poil long s’en trouvent vigoureusement coiffés, ou décoiffés, selon comment l’on considère les choses!
C’était justement le cas aujourd’hui! La bise a soufflé particulièrement fort. Les rafales étaient si puissantes qu’elles en étaient impressionnantes, pour ne pas dire plus.
Nos lutins observaient ce phénomène, semblant se demander d’où provenait ces souffles soudainement si puissants nous parvenant par salves.
Le grand sapin et le grand tilleul présents sur notre propriété, tels des épouvantails, avec leurs branches s’agitant vigoureusement dans tous les sens, ajoutaient une touche supplémentaire à ce spectacle pour le moins vivifiant.
Pour ma part, j’aime voir et sentir la nature se déchaîner, quand il n’y a pas de danger, bien entendu. Et observer les réactions de nos lutins dans de telles situations. Il faut dire que le Havanais aime énormément se poser, de préférence en hauteur, et scruter son environnement. C’est là l’une de ses occupations favorites! Et ils ne s’en sont pas privés au jardin aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.