Le chien et la chaleur

Le chien et la chaleur, un thème qui me fait « mousser » bien trop souvent ! Et le terme est faible !…
Notamment quand je vois un chien haletant se promener sur de l’asphalte, en plein après-midi, par des 25-30 degrés.
Ou, quand j’observe tel autre chien, par des températures similaires, enfermé dans une voiture au soleil avec une fenêtre à peine entrouverte.

Comment est-ce possible que cela arrive encore, alors qu’on est surinformé sur le sujet!???

Le chien et la chaleur

Il vaut la peine de s’arrêter quelques instants sur la publication ci-dessus !
Je l’ai comparée à d’autres publications sur le sujet qui confirment bien ces informations.
On y lit bel et bien que par des températures de 25 degrés (ce n’est pas tant que ça !), l’asphalte, lui, atteint quasi 52 degrés.
Alors la prochaine fois que vous allez promener votre chien sur l’asphalte par 25 degrés, accompagnez-le pieds nus ! Ce sera un bon test !

Le chien et la chaleur

Cette publication est elle aussi très claire : par une température de 20 degrés, l’habitacle de votre voiture atteint 40 degrés en une demie heure. Par 25 degrés en extérieur, on arrive à presque 50 degrés dans un véhicule. Juste le temps de faire quelques petites emplettes, alors que votre chien suffoque dans votre véhicule!?…

Le chien et la chaleur

Et finalement, puisque malgré tous les informations sur le sujet, des chiens continuent de subir l’irresponsabilité de leurs maîtres dans ce domaine, il vaut la peine de connaître les signes d’un coup de chaleur chez le chien.

Quand votre chien resté en plein soleil refuse de se lever, il ne fait pas de la comédie : il est juste peut-être en danger, et doit être amené d’urgence chez un vétérinaire!?

Le chien et la chaleur
Photo de Véronique : Jazz profitant de la fraîcheur bienfaisante de l’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.