Nos gais lurons havanais

Nos gais lurons havanais, aujourd’hui âgés respectivement de 43 et 41 jours, se portent à merveille.
Je suis toujours aussi impressionnée quand je réalise qu’en quatre dizaines de jours et des poussières, ils sont devenus ce qu’ils sont aujourd’hui. C’est épatant, non!? D’autant plus quand on se dit que c’est le lait de leurs mamans, leurs soins, leur présence qui est en bonne partie à l’origine d’une évolution si magique!
Merci donc, Eole et Opale, d’avoir accompli un si bel exploit!

A présent, nos gais lurons ont découvert l’extérieur, le plein air, le bruit du vent dans les feuilles de notre tilleul. Ils se passionnent pour des petites racines sortant de terre, pour une petite brindille, pour une fourmi trottant aussi vite que ses petites pattes le lui permettent.
Un de leurs jeux favoris est bien entendu de se mesurer à l’autre. Les petites fillettes à Eole-Odilon sont spécialisées dans ce domaine. Crapouillettes que voilà!

Notre bruyant quartier est également un bon terrain d’apprentissage pour nos poupons. Ils ont ainsi l’occasion d’y entendre toutes sortes de bruits qui leur seront forcément familiers au fil des jours.
Tant d’apprentissages touchant les différents sens de nos bébés, et qui leur serviront leur vie durant.

Et puis, nos joyeux poupons sont si sympas, si gentils, si enthousiastes et joyeux, que c’est un vrai bonheur d’avoir la chance d’être à leur contact!

Place aux images, à présent, de nos gais lurons havanais!

1 réflexion sur « Nos gais lurons havanais »

  1. l.durlicco_martin@bluewin.ch

    Magnifiques photos, texte tellement bien choisi, c’est juste merveilleux à voir et à lire. Ces petits lutins reflètent la joie de vivre et la santé. Bravo aux trois mamans, Isa, Opale et Eole. Grosses bichouilles à toute la maisonnée

    Lisette

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.