Trois bambins à Jazz

Trois bambins à Jazz nous offrent le petit clin d’oeil du jour, ainsi qu’une “bambinette” à Melody et Gauguin, qui conserve une bouille de chiot malgré son âge respectable.

Commençons par la doyenne de ce quatuor. J’ai nommé cette chère petite Brindille, qui agrémente si joliment et régulièrement les pages de ce blog.
Je suis toujours enthousiaste de découvrir les photos envoyées par la maîtresse de Brindille, tant celles-ci sont belles, aussi bien par leur qualité que par leur thème.
C’est à deux pas de chez nous que Brindille se promenait lorsque ces photos ont été prises. Merci, Véronique, de ce super partage!

Et les trois bambins à Jazz, qui sont-ils, et qui sont leurs mamans respectives?
Il y a Cooper, dont Opale est la maman, et qui me fait toujours penser à un ourson tout doux, avec sa belle robe noire agrémentée de touches blanches.
Milo, à la robe fauve charbonnée, a lui Lutine pour maman. Il veille attentivement sur sa chère maîtresse atteinte d’un virus qui fait beaucoup parler de lui depuis quelques mois…
Et puis, il y a ce cher Gizmo, qui est devenu “grand frère”, depuis qu’Ondine a donné naissance à ses cinq petits mistons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.