Biscotte nous raconte ses vacances

Biscotte nous raconte ses vacances aujourd’hui avec de jolies images bien explicites et une succession de mots.
Qui est Biscotte? Elle est l’une des filles d’Aïcha et de Gauguin qui fêtera ses neuf ans révolus d’ici quelques jours. Sa robe n’est pas pareillement colorée que celle de maman Aïcha. Mais pour le reste, je crois que ces deux lutinettes sont très semblables.
Ces vacances, Biscotte les a partagées avec ses maîtres, ainsi qu’avec leur fille et sa petite Havanaise, Hyoshina, issue de l’élevage du printemps des olivets en France.
Laissons à présent la parole à Biscotte!

“Me voilà rentrée de vacances. Une semaine pendant laquelle j’ai vécu plein de choses et suis partie en camping car avec les miens et ma sœur de cœur, Hyoshina.
Pendant le trajet, je suis bien installée sur les genoux de ma maman, ce qui me permet de regarder dehors, ou le conducteur, ou de dormir, dorlotée par les caresses de ma patronne.
Sur le chemin de l’aller, on est monté bien haut pour faire un col (Julierpass). Il y avait du vent et il faisait frisquet mais ça m’allait bien.
Un autre jour, on est parti faire le tour d’un lac : il y avait un vent , mes poils allaient dans tous les sens. J’ai mis les papattes dans l’eau, mais il m’a fallu du courage et qqes récompenses. Ensuite, j’ai voulu converser avec un drôle d’animal mais il n’avait pas beaucoup de conversation, il était assez de « bois »!!!!
Un autre jour, on est tous parti avec un train (une grande première pour moi : je n’avais jamais pris ce genre de véhicule), et on a été voir des trous (des marmites qu’ils disent : moi, j’aimerais bien cette grandeur de gamelles). Ma maman passait des ponts grillagés. Mais rien ne m’empêche d’aller la rejoindre : où ma patronne passe, je passe aussi! 
Tout ça, ça fatigue et j’ai vite trouvé mon coin de repos dans le camping car, au fond où personne ne pouvait me déranger.
Un autre jour, rebelotte : train puis téléphérique (ça je connais bien) et je me suis retrouvée à 3000m d’altitude. Chouette, il y avait de la neige et le vent m’a donné des ailes! J’étais toute folle, je courais comme un cabri dans les cailloux, maman avait de la peine à me suivre ….Ensuite retour en téléphérique et marche de 2 heures entre pluie (j’ai un KWay) et soleil. On a dû se dépêcher pour reprendre le train, et en l’attendant, j’ai de nouveau trouvé un coin paisible (à toi de me trouver!!!).
Cette année dans le camping car, j’ai appris à monter et descendre les marches malgré ces rideaux bizarres. J’aimais mettre mon museau dehors pour observer où était maman. Avec Hyoshina, on a pris nos aises : squatté les banquettes. J’ai même essayé la table mais un peu dure. Et la nuit, je dormais aux pieds de Leia dans les peluches: ahhh, que les nuits étaient douces.
Ensuite, on est revenu. Sur le chemin du retour, j’ai fait la connaissance d’alpagas. Il n’y a pas de photo parce que je n’arrêtais pas d’aboyer et ma maman ne pouvait pas me photographier avec eux.
Et enfin aujourd’hui, j’ai retrouvé mes petites affaires, j’étais tellement contente que je sautais partout.
Je me réjouis de te revoir et te faire une grande léchouille. Toute ma famille t’embrasse !!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.