Noire, grise, blanche, noire-blanche

Noire, grise, blanche, noire-blanche : voilà les couleurs des robes des petits lutins qui nous visitent aujourd’hui.

La robe d’Aurore, noire à la naissance, a rigoureusement gardé sa teinte d’origine. Aurore est la soeur de notre petite Aïcha, dont la partie noire de la robe a clairement évolué vers un gris argenté.
La “belle Aurore”, comme on l’a toujours appelée, est âgée de douze ans et demi, et est l’une des filles de Melody et de Marcelo.
Entre elle et sa maîtresse, une sacrée histoire d’amour s’est écrite tout au long de ces années de vie partagée.

La robe de Pato, elle, est grise, avec des nuances bien visibles à la lumière du jour. A la naissance, Pato était noir. Mais durant ses premières semaines de vie déjà, on pouvait constater l’éclaircissement de sa robe.
Si l’on se base sur les photos ci-dessous, l’on dira que Pato sait se laisser vivre; apprécie la dolce vita, et il a bien raison!

“Super Joe”, lui, a la robe blanche. Couleur rare chez le Havanais. Il est l’un des fils de Lutine-Kenzo, et le frère de notre petite Ondine. Il a tout d’un petit flocon de neige tourbillonnant, lui qui est aussi très agile et dynamique!

La robe noire-blanche est celle de deux frère et soeur, enfants d’Ondine et de Jazz : la petite Pépite, et son frère Gizmo. L’on remarque bien sur les photos ci-dessous que ce cher petit Gizmo a hérité du gène Belton de sa grand-maman Lutine. En effet, la partie blanche de sa robe laisse clairement apparaître des poils de couleur noire.
Quant à leur tempérament, ces deux petits lutins que j’ai eu la chance de revoir récemment, sont de véritables petites boules de joie débordantes de tendresse. Des p’tits bonheurs sur pattes à ressort!

Bichon Havanais à la robe noire-blanche

2 réflexions sur « Noire, grise, blanche, noire-blanche »

  1. Lisette

    De l’Amour, que de l’Amour, tous ces petits lutins havanais sont tous des boules d’Amour et je me régale à chaque fois en les admirant. Ca donne envie de les cocoler et leur faire mille plaisirs.
    Tout de bon à tous et grosses bichouilles à tous les lutins.

    Lisette

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.