La belle vie de Yuki

La belle vie de Yuki, on la découvre ci-dessous, en images, plus belles les unes que les autres. Et aussi par le message de sa maîtresse qui, avec les siens, offre à sa petite chienne ce que tout chiot devrait pouvoir vivre à cet âge pour devenir un petit chien équilibré et épanoui.
Je vais citer quelques extraits du message de la maîtresse de Yuki, joliment démonstratifs de ce que cette petite chérie vit au quotidien, et instructifs également. Yuki a notamment accompagné sa maîtresse enseignante à l’école.
Yuki est donc une fille d’Eole et de Jazz maintenant âgée de quatre mois et demi.

“Yuki est pleine de vie et adore qu’on s’occupe d’elle. Ce qu’elle aime encore plus, c’est les balades en forêt libre! Elle court partout, et revient très bien vers nous.
On a découvert la rivière et le lac, où elle s’est lancée dans l’eau sans appréhension; et elle nous a montré qu’elle savait parfaitement nager.
Elle adore toutes les personnes qu’elle rencontre, mais particulièrement sa dog sitter.
En classe, elle était adorable. Elle dormait la plupart du temps. Et le reste du temps, elle profitait des caresses.
Pendant ces vacances, on a continué à l’habituer à son environnement (télécabine, cortège, vélo, fête de jeunesse dans le chariot rouge, bébé, jeunes enfants…
Elle aime être dans le jardin, et faire le clown à côté de moi, dans ma brouette; aboie les hérissons ou les crapauds, plonge la tête dans la terre, ou court le long du grillage avec la chienne du voisin.
Elle aime les autres chiens. On se promène souvent avec une voisine et son petit chien. Elle l’adore. Elle profite bien des classes chiots. Elle joue à en perdre haleine.
Avec le chat, cela a été compliqué au départ. Dès que le chat voyait Yuki, il partait en courant et Yuki lui courait derrière. Le chat ne comprenait pas qu’en hauteur, la poursuite s’arrêtait. Je le lui ai montré quelquefois. Et le chat a expliqué à Yuki que cela ne lui convenait pas (coup de patte). Maintenant, Yuki se retient. Je les ai nourris plusieurs semaines côte à côte, Yuki dans le parc. Petit à petit, le chat a compris que Yuki n’était pas méchante et a arrêté de fuir. Maintenant, elles se reniflent, attendent leur repas côte à côte… Que de progrès réalisés!”

Place aux photos à présent, avec mes chaleureux remerciements à la maîtresse de Yuki pour tant de belles images et expériences partagées!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.