Patte dans la main fidèlement

“Patte dans la main fidèlement, jusqu’au bout nous cheminerons!”

C’est ainsi que s’achevait le poème composé pour Melody il y a de cela nombre d’années. Elle était alors toute jeunette, pétillante de vie, débordante d’amour.

Nous avons avancé unies, tout au long des années, partageant chaque moment patte dans la main, fidèlement. Nos moments de séparation ont toujours été brefs, et la joie des retrouvailles intense. Et ce, jusqu’au bout du chemin…

Le bout du chemin…

Notre pétillante petite Melody, si pleine de vie et d’amour, est parvenue au bout de son chemin, de ce chemin que nous parcourions ensemble, fidèlement. Sa patte a lâché notre main. Cette patte, symbole de tant de tendresse, d’amour, de fidélité, d’authenticité… il nous a fallu la lâcher aussi.

Le poème dédié à Melody débutait ainsi :

“Toi, mon unique Melody,
Petit chien fidèle, soumis,
au regard rempli de mots,
si bien exprimés, si beaux!”

Melody, petit personnage unique entre tous, avec lequel nous avons écrit les premières pages du livre de la vie est belle.

Melody, au regard si tendre, si expressif, si vrai, si plein de jolis mots !

Melody, fidèle compagne de chacun des membres de notre meute, de sa meute.

Melody, merveilleuse maman de tant de précieux petits lutins !

« Melody ! Comment continuer de remplir les pages de la vie est belle sans toi ? Toi avec qui tout a commencé ?  Toi qui a été en quelque sorte l’âme de la vie est belle !»…

Il y a un peu de Melody dans Aïcha, dans Barbie, dans Mookie, ses enfants vivant auprès de nous.
Il y a un peu de Melody dans Lutine, sa petite-fille, dans Ondine, son arrière-petite-fille, vivant toutes deux à la vie est belle.
D’une certaine manière, Melody continue de vivre dans sa descendance, même si aucun de ses enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants ne seront jamais notre petite Melody d’amour.

Un immense MERCI à notre chère Melody de tout ce qu’elle nous a donné de sa personne tout au long des années partagées patte dans la main fidèlement !

2 réflexions au sujet de « Patte dans la main fidèlement »

  1. Sylvie

    Lorsqu’ils disparaissent les chiens laissent de belles empreintes de pattes à tout jamais dans nos cœurs.
    Mélodie, à travers ta petite-fille Daya un petit peu de toi vis dans ma maison et une étoile de plus brille dans le ciel. À Dieu

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.