Magique

C’est magique de suivre les progrès de notre petite Ebène aujourd’hui âgée de cinq semaines!
Elle n’a pas de fratrie pour interagir, la petiote, c’est vrai! Mais en vivant au sein de la meute des “grands”, elle progresse tellement vite aussi!

Notre “gazon” est toujours aussi sec, mais mademoiselle s’est habituée à évoluer sur ce sol si peu doux. Et à présent, elle sait même courir, la demoiselle! Et elle est si craquante à observer, dans ces moments!

Le domaine où elle ne s’est pas pressée de progresser, c’est la nourriture semi-solide. En effet, je commence en général à en proposer aux chiots à partir de l’âge de trois semaines. Ebène, ce n’est que maintenant, à l’âge de cinq semaines, qu’elle daigne y tremper sa petite langue. Avant cela, le bon lait de maman Eole lui suffisait amplement!

Magique aussi de voir Ebène interagir avec des deux ou des quatre pattes jusque là inconnus. La curiosité et l’enthousiasme manifestés font juste plaisir à voir!

Je me réjouis de continuer de suivre cette joyeuse petite bonne femme dans son évolution si magique!

Mousse et Ebène, deux super copines

Un mois

Un mois, c’est l’âge que notre petite Ebène aura atteint demain.
Et, en réalisant cela, je ne peux m’empêcher d’être admirative de tant de progrès accomplis en si peu de jours! Non pas parce qu’il s’agit d’Ebène et qu’elle est née à la vie est belle, bien sûr! Mais bien parce que la magie de la vie opère tellement de jolis miracles au quotidien, miracles qu’il faudrait être aveugle pour ne pas voir!

A un mois, notre petite bonne femme n’a plus rien du petit être rampant qu’elle a été il y a peu. En effet, elle marche, glisse souvent selon sur quelle surface elle évolue. Persévère jusqu’à atteindre son objectif. Elle découvre ses jouets avec beaucoup d’intérêt, de curiosité. Elle interagit avec les membres de sa meute. Et, c’est bien sûr avec Mousse qu’elle a le plus d’échanges ludiques. Quand elle ressent un petit creux, c’est vers sa maman qu’elle se dirige. Cette maman qui assure aussi consciencieusement son hygiène.

Ebène manifeste sa joie en remuant sa petite queue. Elle se blottit dans un coin lorsque la meute se met à aboyer.
J’ai lu que c’est à 35 jours que la vue d’un chiot est équivalente à celle d’un chien adulte. C’est dire que notre petite Ebène n’en est clairement pas loin. Son ouïe fonctionne très bien. Le reste de ses sens également. D’ailleurs, elle n’apprécie pas de marcher dans l’herbe sèche et piquante du jardin.

A un mois, Ebène est un petit personnage très attachant, interactif, intéressant, mignon à souhait. Bref, on se régale de ce petit être au quotidien!

Ebène à 27 jours

Ebène avec sa super pote Mousse

Mousse et Ebène, encore

Maman Eole n’est jamais très loin et veille attentivement sur sa fillette

Petits visiteurs

Les petits visiteurs du jour sont des “bichonnets” nés à la vie est belle de tous âges et de toutes couleurs.

Par ordre d’âge décroissant, les voici, ces petits visiteurs, en images :

Petits visiteurs

Voici Poukka! Cette chère petite amie vient de fêter ses treize ans d’existence. Elle est l’une des fillettes de Melody et de Gauguin. Une petite chienne qui a eu une vie de princesse au sein de son foyer, bichonnée et aimée à souhait!
Je souhaiterais à tous les chiens du monde une si belle existence! Et j’ajouterais que nul besoin de résider dans un palace pour avoir une belle vie de chien. Un petit bichon a juste besoin de la présence des siens, de leur amour inconditionnel et de leur fidélité. Il a aussi l’immense besoin de manifester son si grand amour à son humain!

Petits visiteurs

Pato atteindra ses dix ans d’ici deux mois. Il est l’un des fistons d’Hélys et de Jazz. Et aussi le papa de deux portées nées à la vie est belle, dont Barbie est la maman.
Plongez vos yeux dans son regard, et vous verrez que vous allez vous voir fondre d’attendrissement petit à petit…

Naya, l’une des fillettes de Lutine et de Kenzo, atteindra elle ses huit années d’existence d’ici trois mois. Après avoir perdu sa chère maîtresse, Naya a été adoptée par l’un de ses fils qui offre à cette petite chérie de belles virées dans notre pays. Merci à lui d’avoir pris sous son aile cette adorable petite lutinette!

“Petit Sam”, comme j’aimais à l’appeler durant ses premières semaines de vie, est lui âgé de cinq ans et demi. Ses parents sont Opale et Jazz.
Que dire de ce petit “coq en pâte”, sinon qu’il a une si belle vie auprès de cette maîtresse qu’il adore autant qu’elle l’adore. Du reste, les photos ci-dessus me semblent parlantes. Sans oublier que pour comble de bonheur, Sam a la chance de vivre avec un petit congénère prénommé Rocky.

Petits visiteurs

Et voilà encore Zora, fille d’Eole-Odilon, et Nala, fille de Lutine-Odilon. La première est âgée de quinze mois. La seconde de vingt-deux mois.
Deux petites lutinettes qui ont elles aussi la vie belle, de par l’amour et le respect qui leur sont témoignés au sein de leur foyer. Leur complicité réciproque est épatante aussi, malgré leurs différences. Et j’ajouterais encore n’avoir jamais vu une si belle relation entre chiens et petits enfants que ces deux petites chéries vivent avec les petits-enfants de leur famille.

Progrès

Les progrès de notre petite Ebène vont bon train.

En effet, si sa vue se précise au fil des jours, son ouïe fait à présent partie de ses sens “actifs” aussi. C’est dire que ses sens sont maintenant au complet.

Pour ce qui est de sa mobilité, les progrès sont réjouissants aussi. Sur une surface non glissante, elle commence à faire quelques pas sur ses quatre pattounettes.

Quand je pense à cette petite bonne femme et ses capacités après sa naissance, je me dis toujours à nouveau que cette évolution si rapide est juste magique.

Et puis, il y a aussi ses interactions avec nous, humains, et avec ses congénères. Cette petite queue qui s’agite pour manifester son contentement à notre arrivée. Son plaisir à recevoir des caresses. Sa joie à interagir avec les congénères qu’elle découvre petit à petit.

Tant de raisons de s’émerveiller en côtoyant au quotidien cette si chouette petite bonne femme havanaise!

Ses progrès en images, ça donne ceci :

Et voilà une petite vidéo du jour illustrant joliment les premières interactions entre Ebène, 3 1/2 semaines, et Mousse, quinze mois. Je me réjouis beaucoup de la suite!

Blondinets

Quelques petits blondinets nés à la vie est belle nous adressent leur petit clin d’oeil aujourd’hui.

Il y a Pico, un fiston de Barbie et de Pato, qui nous offre cette image d’une petite valse improvisée avec l’un de ses super potes.
Un blondinet si sympathique et craquant que ce petit ami!

Chanel et Lola sont demi-soeurs, puisque toutes deux filles d’Ondine. Le papa de Chanel est Odilon, alors que celui de Lola est Jazz.
Deux jolies blondinettes bien semblables à leur maman Ondine.

Et puis, puisqu’on parle de blondinets, ajoutons-y notre chère petite Ondine, mi-blondinette mi-rouquine selon les moments. Fillette de Lutine et de Kenzo. Et assurément joyeuse clownette!

Blondinets

Instants

Quelques instants de cette journée en images : voilà ce que je vous propose aujourd’hui!

Ces instants ont bien entendu pour acteurs quelques membres de notre troupeau havanais. Aussi bien notre poupon du mois à la genèse de son existence, que la petite Hélys toujours si craquante. Et que notre petite Ondine douée en clowneries de toutes sortes. Sans oublier, évidemment, notre petite Mousse de presque quinze mois et ses tentatives plus ou moins fructueuses de jeux avec nos félins.

Et puis, la gent ailée n’est pas en reste, bien entendu! Ces petits voisins au gazouillis si charmant, aux coloris divers, à la légèreté magique.
Quelques instants volés aujourd’hui à ce joli couple de chardonnerets très intéressé par les graines de nos tournesols.

Et, malgré la grande sécheresse ambiante, dont les plantes souffrent énormément, quelques courges apparaissent au jardin. Certaines meurent très rapidement, et d’autres se battent pour vivre et prospérer.
Il y a aussi ces bourdons et abeilles, tellement chargés de pollen récolté dans les fleurs de nos hibiscus, qui attirent souvent mon attention. Instants “immortalisés” grâce à un joli bourdon très affairé.

Ces instants, en vidéo et en images, ça donne ceci :

Ebène, 19 jours, avec sa maman Eole

En vacances

En vacances ou à la maison, ou encore en excursion, quelques petits lutins nous offrent le joli clin d’oeil du jour.

Qiana et Kyubi, ainsi que Caly (bichon maltais), et leurs deux petits amis King Charles, sont en vacances “au chalet”. La vie y est belle, le paysage grandiose, les possibilités de balades tellement chouettes.
Et puis, tous les cinq forment une équipe de choc, que ce soit en vacances ou à la maison.

De Sam et de son super pote Rocky, des photos, et une petite vidéo tellement touchante. Sam est un fiston d’Opale et de Jazz, et je reconnais tellement ses parents dans le comportement de leur fiston.
Le petit mot de sa maîtresse : “Une pensée de mon Sam d’amour… porteur de tellement de tendresse et de bienveillance. Chaque jour je remercie ce petit bout de chou qui donne tellement! Tu peux être fière de ton Sam! Merci de lui avoir montré dès sa naissance la voie de la lumière et de l inconditionnel!”

Sam, fiston d’Opale et de Jazz

Kiwi, fiston d’Eole et de Jazz, respire lui aussi la douceur, la gentillesse, la bienveillance.
Et je retrouve tellement maman Eole dans le comportement de son fiston que j’ai la chance de revoir de temps en temps!

Et finalement, de superbes photos de la petite Naya, en excursion elle, dans notre belle région!

Un chiot de seize jours

De quoi est capable un chiot de seize jours?

Un chiot de seize jours, la plupart du temps, a commencé à voir. Sa vision n’est bien sûr pas nette, mais elle existe, et s’affinera au fil des semaines.
Vivre dans la nuit complète durant ses deux premières semaines d’existence pour soudain entrevoir la lumière, des couleurs, des formes, doit être une grande révolution.

La vue s’est donc ajoutée à l’odorat, au toucher, au goût. Manque encore l’ouïe qui devrait naître ces prochains jours.

A seize jours, Ebène sait se dresser sur ses pattes avant et soulever bien haut sa petite tête. Si ses pattes arrière ne sont pas encore assez fortes pour soutenir le poids de son corps tout rond, ses pattes avant en revanche ont gagné en force.

Ebène profite du lait abondant et riche de sa maman et prospère évidemment à grande vitesse. Quand il s’agit de partager le lait de maman avec trois, quatre frères et soeurs, la prise de poids individuelle est bien sûr moins rapide.

Un pur bonheur que de suivre l’évolution de cette petite bonne femme dont je me réjouis aussi de découvrir la personnalité.

En images ci-dessous, Ebène de onze à seize jours de vie :

Les petits visiteurs du jour

Les petits visiteurs du jour se prénomment Naya, Horus, Biscotte et Snoopy.
Ils ont bien des points communs, dont celui d’habiter le même canton, celui de Neuchâtel en l’occurrence.

Naya, fille de Lutine et de Kenzo, et grande soeur de notre petite Ondine, profite de la belle nature environnante.
Merci à son maître des magnifiques photos qu’il ramène de leurs superbes virées.

Horus et Biscotte viennent de fêter les onze ans de leur existence avec leurs familles respectives.
La maîtresse de Biscotte nous a écrit un joli message à cette occasion, que je copie-colle ci-dessous :

“Et oui, déjà 11 ans, ça passe vite mais qu’est-ce qu’on en a fait avec notre Bibi.

Depuis son arrivée chez nous, elle a continué d’élever 2 chiots (Hyoshina et Bubbles), pris sous sa coupe trois chats (Anakin, Darkie et Altaïr), rencontré pleins d’autres animaux (lapins, cochons d’Inde, rats, tortue, perruches). 

Elle a aussi rencontré pleins de copains chiens ( notamment Ella ) et surtout, on s’est amusée ensemble à faire du dog dancing !!!!

Biscotte nous a accompagnés en vacances, a fait du téléphérique, des télécabines, des télésièges, du funiculaire, du train, tout ça sans trembler.
Elle a gravi des montagnes (Jungfrauhoch), mis les pattes dans l’eau au Tessin.

Avec ses 11 ans, l’allure a un peu ralenti (un peu comme moi par moment) mais elle sait très bien se faire comprendre: Mademoiselle s’arrête et n’avance plus, alors mes bras et maintenant le sac à dos sont les bienvenus.

Et oui, en 11 ans, ça a été que du bonheur avec ma boule de poil. Et j’espère que Biscotte sera la digne fille de sa maman et continuera encore longtemps de partager notre quotidien . Je l’adooooore tout plein.”

Et parmi ces petits visiteurs du jour, il y a aussi Snoopy, fiston d’Hélys et de Kenzo. L’autre jour, nous suivions ses vacances en Italie. Aujourd’hui, nous le voyons dans les bras de sa petite maîtresse si aimante, douce et sensible.

Les petits visiteurs du jour

Ebène au fil des jours

Ebène au fil des jours prospère bien joliment.

Aujourd’hui, elle est âgée de dix jours. Ses yeux sont encore fermés. Elle n’entend pas. Elle perçoit cependant les vibrations. Encore privée de vue et d’ouïe, elle s’oriente grâce à son toucher et son odorat. Maman Eole a une odeur qu’Ebène n’oubliera probablement jamais. C’est vers cette odeur et cette source de chaleur qu’elle se dirige quand sa maman est dans les parages. L’odeur de sa maman, et aussi bien sûr celle de ce lait si précieux que cette dernière porte sur elle. Ce lait qui permet à Ebène de se développer de manière spectaculaire.

Ebène se déplace à sa manière. Et cette manière, à dix jours, c’est simplement ramper. Bientôt, ses pattes avant lui permettront de se dresser. Mais, une chose après l’autre. Pour le moment Ebène se déplace en rampant vers un but : maman! Et parfois aussi, pour trouver l’endroit opportun où elle va digérer ce copieux “repas” offert par maman Eole.

Si, lors de ses premiers jours de vie, elle avait sa maman constamment auprès d’elle, Ebène au fil des jours, se royaume par moments seule, comme une grande, dans son petit univers.
Eole ne s’éloigne jamais trop de sa fillette. Mais à quelque distance de leur “nid”, il y a des endroits où un semblant de fraîcheur règne pour le plus grand bien-être de cette petite maman.