Nos bébés profitent encore de leurs mamans

Nos bébés profitent encore de leurs mamans. Et la réciproque, jusqu’à ce que l’heure de la séparation ait sonné.
Le jardin, c’est l’endroit idéal pour les interactions – y compris éducatives – entre mamans et poupons. Par le jeu, plus ou moins doux, Eole et Ondine apprennent à leur petits à se soumettre. Et à observer les poupons, l’on peut conclure que cet apprentissage est à présent bien acquis.
Mais ces interactions ne se limitent pas à de l’éducation et du jeu. Il y a aussi de jolis échanges de tendresse, qui nous font penser que la séparation toute prochaine ne sera pas toute aisée, plus particulièrement pour Eole, très tendre avec ses rejetons.
En attendant, nos joyeux chérubins profitent avec insouciance de l’instant présent, sans se douter que leur vie va totalement changer d’ici quelques jours. Eole quant à elle, l’ayant déjà vécu, se doute peut-être que ces moments tendres ne vont pas durer indéfiniment!?

2 réflexions sur « Nos bébés profitent encore de leurs mamans »

  1. Lisette

    Je suis tellement émue de savoir que ces petits vont se séparer de leur maman, je ne voudrais pas être à la place des mamans (Isabelle, Eole et Ondine), j’en ai les larmes aux yeux, pardonnez-moi. J’ai vécu leur évolution dès leur naissance et je n’ai pas les mots pour vous dire mon émotion…………. MAIS je serai bien contente quand viendra mon tour d’adopter un sublime merveilleux petit lutin de la Vie est belle à la prochaine portée. Tout de bon à tout le monde et grosses bichouilles.

    Répondre
    1. Isabelle Schenk Auteur de l’article

      Merci Lisette! Je pense et j’espère qu’il faudra peu de temps aux mamans chiennes Eole et Ondine pour “oublier” leurs bébés et se réhabituer à leur vie de mamans sans bambins. Heureusement pour elles! Quant aux petits, en changeant de cadre, leur vie d’avant sera sûrement aussi assez vite oubliée! La maman humaine, elle, n’oublie pas, et espère la plus belle vie que l’on puisse imaginer à chacun de “ses” précieux lutinets!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.