Le regard d’Ondine

Le regard d’Ondine, j’aime l’observer, en particulier quand celle-ci nargue ses congénères.
Il suffit qu’elle ait un bout d’os, un bâton ou un quelconque jouet dans la gueule, pour qu’Ondine se mette à gambader joyeusement. Du coin de l’oeil, elle guette celui qui repérera ses cabrioles. Et alors, ses postures seront d’autant plus démonstratives de ses intentions, et son regard toujours plus espiègle.

En images, ça donne ceci :

Ondine, une petite bonne femme malicieuse, et si attachante par sa joie de vivre et sa gentillesse.
Le regard d’Ondine peut aussi se faire de velours. Mais la petite flamme qui pétille dans ce regard est toujours là, exprimant l’espièglerie de cette si chouette petite compagne de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.