Charly nous raconte

Charly nous raconte un peu de sa vie, avec son style bien à lui, si sympathique à lire.
Charly est  l’un des fils d’Opale et de Jazz, né début décembre 2016.

“J’ai vu que tu as de nouveau des petits chez toi. Tu dois avoir beaucoup de travail. Mais ils sont tellement mignons. Ça me rappelle le temps où j’étais encore chez toi avec Cléo, Brindille, Cooper, Sam, Touffy et moi. On était vraiment une belle équipe. Et ça bougeait pas mal. C’est beaucoup plus tranquille chez moi maintenant. Bon, j’ai deux très bonnes copines. D’abord Singha, le petit Coton qui vient assez souvent chez moi, et avec qui je vais très souvent promener. Je vais aussi chez elle quand ma maîtresse ne peut pas me prendre avec elle. Comme cet été, elle ne pouvait pas me prendre avec elle en vacances. Mais je crois, elle s’ennuyait plus que moi. Car chez Singha il y a deux chats, et j’adore des chats. Je pourrais jouer toute la journée avec eux. Malheureusement, ils ne veulent pas jouer toute la journée. Alors quand ils en ont assez ils se réfugiaient sur leur arbre. Et moi je n’arrive pas à grimper là-haut. Dommage. Puis il y a encore Lol, (aussi une fille!) un Lagotto Romagnolo. C’est le chien de nos voisins. Alors avec elle c’est des course poursuites dans le champs et des petits bisous à travers la clôture dans le jardin. Puis il y a évidemment ma famille. Je l’adore. La journée je suis seul avec ma maîtresse, on fait de longues promenade dans la forêt. Mais on va aussi au marché à Lausanne. J’adore, il y a tellement d’odeurs partout, un vrai festin. Puis parfois on va au bord du lac. Si j’adore une chose, c’est l’eau. Partout où il y a de l’eau je dois aller dedans. Une gouille, une rivière, un lac, une fontaine. Alors parfois ma maîtresse n’en peut plus. C’est vrai, quand je me couche dans le petit ruisseau lors de notre promenade matinale, j’en sors plutôt sale et une douche s’impose. Mais si je le refais l’après-midi, tout propre, et je ressors tout sale, ma maîtresse n’est pas très contente. Car même si je suis un petit chien plutôt sage, qui obéit bien, le « NON » de ma maîtresse pour m’interdire d’aller dans la rivière, je n’écoute pas. C’est plus fort que tout. Se coucher dans l’eau, c’est le plus joli truc qui existe au monde. Même s’il fait froid. Une fois, l’hiver passé, je suis allé dedans, même que la température était négative. Heureusement la rivière n’est pas loin de notre maison, mais ça a suffit pour former pleins de glaçons sur mes poils et mes pattes. Mais ma maîtresse m’a donné un bain pour me réchauffer et m’a dit de plus jamais faire cela. De coup elle m’a toujours attaché, dès que nous nous sommes approchés du ruisseau…
Quand ma maîtresse me dit qu’on va en promenade, je comprends très bien. Alors je me lève, mais je me couche aussitôt devant la porte d’entrée. Ben oui, pourquoi être debout si on peut être couché. Par contre quand elle part sans moi, oui ça lui arrive, vous rendez vous compte ? Elle ne me prend pas avec quand elle fait des commissions au supermarché. Ce n’est pas sympa du tout. Alors suis pas non plus sympa. Je me couche devant la porte et je ne bouge plus une oreille. Elle n’arrive pas à ouvrir la porte. Elle me dit d’aller dans ma corbeille. Parfois je le fais, mais le plus souvent je reste planté là, devant la porte, sur le dos et je me fais tout lourd. Souvent elle doit rigoler quand je fais cela, elle me dit que je suis vraiment un pacha et qu’elle revient assez vite. Puis elle est obligée de me déplacer en me portant. Hihihi. Mais je fais pas de bêtises quand elle est loin, je suis grand maintenant.”

Merci, Charly! Ta manière de raconter diverses péripéties de ta vie est vraiment géniale!

Maintenant, place à quelques images de ce cher Charly :

Charly nous raconte sa vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.