A l’élevage à la vie est belle de Neuchâtel

A l’élevage à la vie est belle de Neuchâtel, on s’amuse, on observe, on se fait cajoler, on se laisse vivre…

On s’amuse dedans, on s’amuse dehors, de toutes sortes de manières. Ca peut être à croquer une pive, à chercher des trésors cachés. Et dans la maison, il y a tous ces jeux qui recèlent  de délicieuses petites friandises plus ou moins faciles à trouver. Et là, nos doyennes ne sont de loin pas les moins douées.A la vie est belle, nos bichons s'amusentA la vie est belle, nos bichons s'amusentA la vie est belle, nos bichons s'amusent

A l’élevage à la vie est belle de Neuchâtel, on raffole observer les environs. Ben oui, quand on habite un quartier très animé, et que de surcroît on est un petit bichon – dont l’une des caractéristiques est bien son sens aigu de l’observation – on observe, on scrute, on tend l’oreille, on renifle. On utilise tous ses sens pour affiner son observation.Les bichons de l'élevage à la vie est belle observent Les bichons de l'élevage à la vie est belle observent Les bichons de l'élevage à la vie est belle observentEt puis, nos petits Havanais aiment non seulement notre présence, mais aussi et par-dessus tout les caresses, les papouilles, les bisous, se tenir sur nos genoux, être le plus proches possible physiquement de nous.A l'élevage à la vie est belle, on aime les câlins A l'élevage à la vie est belle, on aime les câlinsEt à l’élevage à la vie est belle, on aime se laisser vivre, rêvasser, vivre tranquillement l’instant présent.Bichon havanais qui se laisse vivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.