Des sombres beautés havanaises

Des sombres beautés havanaises nées à la vie est belle, toutes issues de papa Jazz.

Il s’agit de Pearley, dont Barbie est la maman, d’Aslan dont Hélys est la maman; et de Cooper, qui a Opale pour maman.

Si les robes de Pearley et d’Aslan se sont éclaircies au fil du temps, celle de Cooper en revanche est restée très sombre pour le moment. Et c’est une constate jusqu’aujourd’hui chez les chiens nés noirs d’Opale et de Jazz. Leur robe reste d’un noir profond.

Enfin, noir profond ou pas, là n’est pas tant l’importance : ce sont avant tout de super petits compagnons de vie apportant par leur présence une marre de bonheur à leurs familles respectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.